:: File Island :: Forêt Tropicale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Chapardeur [Scénario - Luna et Elyjah]

avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mer 2 Jan - 12:37
Chapardeur
Intrigue (jour 4)
Cela fait au moins une journée que vous êtes dans un monde qu'il serait impossible de croire sans le voir, qu'il serait difficile d'imaginer et que ceux qui l'entendent vous prendraient pour des fous ou des drogués au LSD. Vous ne savez pas vraiment quoi faire à part vous promener dans ce monde insolite.

Vous vous promenez donc, et vous finissez par vous rencontrer. Au moins, pendant un moment, vous n'allez pas vous sentir seul humain dans le digimonde.

Que faites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 14

Feuille de personnage
Expérience:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Luna Paz Ortega
Symbole de la Sincérité
Mer 2 Jan - 16:40
Naguère encore la jouvencelle ne s'était trop égarée en arpentant des bosquet, tandis qu'elle portait là l'errance à saveur de balade plaisante, insouciante. Ces sentiers de perditions, véritables dédales à la clarté traitre par instants, ne lui suscitaient nulle amertume. D'autant que la douleur dérisoire de la veille ne la lançait plus, seule demeurait une ecchymose en guise de vestige d'une vilaine mésaventure. Ainsi qu'une rancune tenace. Et elle apprendrait d'ailleurs assez tôt à ce genre de grossier personnage que la plume bat l'épée, quand bien même la bestiole juvénile qui avait éclot aux aurores ne lui était pas plus utile que sa fronde de fortune, simple mouchoir en tissu rouge à l'envergure d'une serviette de table, ne lui assurerait pas forcément de projeter son énigmatique appareil électronique, qualifié d'encyclopédie portable. L'animal des plus frêles présentait des caractéristiques propres, révélées par ledit outil technologique innommable et capricieux. Mais s'il se voulait dépourvu d'attribut à l'instar de la brute écervelée, peut-être la chose s'acquerrait-elle de manière singulière. Tel cet autre reptile, parée d'une peau de bête éventuellement dépecée et occis à l'aide d'appendices acérés, dont l'apparente bienveillance ne le rendait pas moins inquiétant, qui l'aurait peut-être agressé en l'absence d'une tierce présence.

Du reste, l'innocente bouille qui trônait dans sa nuque, nichée au creux de sa capuche, ne daignait pas d'avantage l'aiguiller en ses réflexions qu'elle-même, l'humaine sustentée de mystère, ne lui octroyait de patronyme affectif. Luna ne nommait pas cette créature étrange, immature et insipide. Qu'il l'ait choisie à l'article du trépas, qu'un fichu hasard les ait réunis ou que sa partenaire fut désignée par une volonté supérieure, elle s'en fichait éperdument. Nul ne lui imposerait missive ou compagnie exécrable, même la plus noble cause l'indifférait, alors l'idée même du devoir après faveur ne pouvait qu'écœurer et frustrer cette pucelle pétrie haine et d'incertitudes, qui tendait d'ailleurs à aggraver son déni d'expérience journalière, tandis que le phénomène la saignait d'une cuisante amertume. Aussi poignante qu'étranglée en sourdine, toute éludée par son étude le la flore absurde et féérique que ses mirettes mornes admiraient un brin en son sillage, ne serait-ce qu'un fugace instant, que trop douce délivrance. L'inavouable manquait là d'émousser d'aventure sa raison et ses sens. Mais la belle éprouvée s'épargnait maints périls dérisoires, telle une racine traître tapie dans l'ombre d'un buisson. Son tracé de randonneuse endurante n'avait pourtant rien de méthodique, presque négligé, sans doute son excentricité voguant à s'en égarer.

Ne fouler qu'un sentier ne savait que trop bien raviver sa cruelle lassitude, aussi s'élancer dans l'inconnue boisée lui semblait plus judicieux. Ce à quoi elle s'adonnait par instants, sans crier gare ni montrer les prémices à ce genre d'initiative, ni rictus ou lueur d'aucune sorte. A l'image d'un instinct authentique. Et l'astre diurne agrémentait ses humeurs d'une pénombre plus accueillante happait vers les ténèbres du bois profond, avant qu'une irrésistible clarté n'enivre vers un nouveau chemin silencieux et dépeuplé, pourvu entre-temps de plantes saisissantes, que sa curiosité poussait à l'investigation même modeste. Ainsi la beauté des blés ternes rôdait-elle aux abords de ces merveilles établies à l'écart. Et voilà qu'une chétive ombre lui semblait surgir de ces teintes à demi monotones. L'équivoque silhouette élancée l'intriguait tout autant qu'elle n'avait pas la moindre envie de lui parvenir, aussi ses souliers se figeaient-ils alors que des foulées nonchalantes l'amenaient à en discerner les traits grossiers, avant que son enveloppe charnelle ne bifurque sur son flanc, pour mieux s'évader à l'éventuel entretient indésirable. Outre sa créature bien incapable de livrer bataille, la jouvencelle hispanique trouverait le phénomène trop précipité. Elle n'avait trop eu le loisir d'accomplir une excursion satisfaisante de l'endroit, véritable dédale à peine cartographié en sa mémoire volatile. Ainsi espérait-elle se soustraire à un plausible compagnon d'infortune, le vermisseau aux mirettes dorées et au derme ébène lui suffisait déjà amplement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 16

Feuille de personnage
Expérience:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Elyjah Lawrence
Symbole de l'Amitié
Sam 5 Jan - 0:22
Je n'avais pas spécialement envie de développer sur comment s'était déroulé cette première soirée et nuit dans le Digimonde. Lorsqu'on raconte les périples de grand héros, nous ne passons que très peu de temps sur les éléments bateaux de son quotidien. J'ai envie de dire, qui a envie de savoir dans quel genre d'abri de fortune ils ont décidé de faire halte, ou alors si ils ont décidé d'opter pour la belle étoile. Qui a envie de savoir également ce à quoi il pense avant de s'endormir ou alors si il est allé aux toilettes. Tout ça, on s'en fiche, cela n'a rien de grandiose ou d'héroïque, et je suis trop extraordinaire pour me contenter de ces broutilles.

Cependant tomber sur quelqu'un de visiblement humain en face de soi sur le même sentier est quelque chose de beaucoup plus surprenant en ce monde où l'être humain est loin d'être l'espèce dominante. Cette silhouette en face de moi possédait des traits féminins et une démarche déjà beaucoup plus féminine que l'autre dur à cuire que j'ai pu fréquenter la veille. Cependant ce qui m'intrigua le plus chez elle était le fait qu'elle décide subitement de quitter le sentier principal, sans aucune raison. J'imaginais plusieurs scénarios en tête "J'ai cachée quelque chose ici", "Je n'ai pas envie de voir des gens", "Je fais quelque chose de suspect"... En vrai de nombreux scénarios pouvaient être entrevus, du plus modeste au plus farfelue et il fallait dire que ceci attisait ma curiosité.

Attendant quelque secondes après son départ dans les chemins plus dense de la forêt, je décidais de rester aux aguets, filant cette chère demoiselle aux décisions mystérieuses. L'objectif était tout simplement de lever le mystère sur ses agissements, déjà pour assouvir ce vilain défaut qu'est la curiosité, mais également pour tuer le temps. Oui, cela était stupide à dire mais je n'avais rien d'autre de prévu de ma journée pour ainsi dire, enfin, rien d'autre que de trouver quelque chose de consistant à manger pour serpillière et moi.

La filature pouvait des fois paraître longue, je n'ai pas de grandes compétences d'espion tel un Serpent Solide, mais j'ai une langue, et interpeller quelqu'un est toujours bon lorsqu'on a l'impression que quelque chose n'avance pas, même si cela n'est pas quelque chose qui est censé nous regarder.

"Se détourner d'un chemin ainsi à la vue d'autrui alors que celui-ci est certainement l'être le moins menaçant de ces lieux. Je ne suis pas là pour juger, mais je dois noter que je suis, intrigué."

Je préférais ne pas faire de commentaire de son physique, en vrai, il est difficile de déterminer les traits de quelqu'un qui nous tourne le dos, le seul détail notable étant son Botamon dans son dos.

Actions : :
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Sam 5 Jan - 23:22
Chapardeur
Intrigue (jour 4)
Vous commencez à entamer une discussion, même si Luna a l'air réticente à l'idée. On dirait que vous avez affaire à une louve solitaire, Elyjah... enfin sauf si Luna décide de vous parler.

D'un coup, Luna, vous sentez que votre livre est enlevé de l'endroit où vous l'avez rangé. Vous regardez dans la direction où vous avez senti que votre livre est enlevé et vous voyez un renard jaune bipède qui tient votre livre dans ses pattes. A l'unisson, vos digivices se mettent à biper et affiche les informations suivantes :

Apparition entité agressive
Renamon
Level : Enfant
Type : Homme Bête
Attribut : Donnée
Taille : 1m30


Le Renamon se met à feuilleter l'ouvrage de Luna avec un air impressionné.


Renamon
Oooooh !


Le Renamon lève la tête, vous voit, et commence à être légèrement surpris.


Renamon
Oh oh !


Il se met soudainement à partir. Si vous voulez récupérer votre livre, vous avec intérêt à le poursuivre, Luna.

Que faites-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 14

Feuille de personnage
Expérience:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Luna Paz Ortega
Symbole de la Sincérité
Dim 6 Jan - 16:05
Un grand dadais à la pâle chevelure l'affligeait peut-être d'un certain toupet, qu'il ne daignait tout de même demeurait à distance. Quand à savoir s'il s'agissait d'une nature plus méfiante qu'éprise de voyeurisme ou d'investigations sordides, celle qui se savait suivie et épiée n'en savait trop rien ni n'y accordait une once de crédit. Ce genre d'attitude se voulait négligeable, à son sens. Elle n'avait dont de scrupules à dénigrer ce nigaud pouvant lambiner au devant de ses facéties contemplatrices et autres gestuelles excentriques. Et que lui servait-il de héler en vain ? L'insistance était aux sots ce que restait la sénilité aux vieillards, une triste tare ayant tôt fait d'agacer la donzelle. Mais ce compagnon d'infortune ne l'ennuyait pas même, aussi l'indifférence se voulait d'aventure de mise à son égard qui ne venait pas même troubler son intimité. Soudain, un frêle manque éventrait ses airs un brin étourdis, suivit d'une irruption d'un jaune vif et d'un écho prononcé. Celle qui déchantait là dénigrait quelque peu l'apport d'informations, préférant inconsciemment lorgner l'animal.

A vrai dire, ce nouveau détracteur lui était plus pénible encore qu'un goujat de compère. Canidé ou félidé, la bête brandissait larcin. On l'avait en effet dépouillé de son presque précieux roman policier. Et aussi léger et fin soit-il, l'intrigue la tenait en haleine lorsque l'ennui la saignait trop. Or la belle blonde n'avait qu'à peine entamé sa lecture, si bien que le phénomène l'empourprait assez. Non pas qu'elle estimait la valeur de l'ouvrage, mais un manuscrit possédait une certaine utilité. Dont deux notables à son sens. Outre l'exercice d'instruction salvateur, tout comme l'était celui de réfléchir aux évènements et d'en déduire de plausibles vérités, ce à quoi sa caboche s'adonnait bien souvent d'ordinaire, plus par instinct qu'amusement d'ailleurs; il demeurait l'éventualité que des pages arrachées se révèlent plus pratiques que des feuilles d'arbres au détour d'une toilette rudimentaire. D'autant que l'espagnole rechignait toujours à y employer son linge rouge, autrement plus propice aux garrots et autres couvre-plaies. Aussi serait-il bien fâcheux de l'entacher de germes.

Du reste, la taciturne femelle trouvait bien odieux de la part d'un plaisantin de la happer en une folle cavale, éventuellement pernicieuse, à laquelle s'adonnait prestement la proie du fuyard. Le tout au mépris du danger encouru, comme de l'aide qu'un pauvre diable dénigré pourrait bien proposer. Et quelques variables émaillaient achevaient son sang froid d'impétueuse agitatrice. Ne serait-ce que l'écart flagrant d'endurance entre elle et la pourchassée, ou l'agilité susceptible de se dérober à sa piètre vue. A moins que l'animal au pelage d'or ne veuille pas la distancer ni l'esquiver aux abords de troncs qu'une collision n'ennuierait guère. La beauté des blés fougueuse s'élançait sans trop y songer, espérant là s'essayer à profiter de la moindre hésitation ou bifurcation jouasse, de sorte à tenter l'impossible, avaler la distance et provoquer un élan de maladresse chez cette créature. Et quand bien même l'autre énergumène procèderait en ce sens, demeurant inerte ou coursant sans rien tenter, quoiqu'il semblait du genre à aimer qu'on lui soit redevable, alors il saisirait pareillement qu'elle lui vouait cette cruelle indifférence. De plus, son humeur ne l'incitait pas à la violence.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 16

Feuille de personnage
Expérience:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Elyjah Lawrence
Symbole de l'Amitié
Dim 13 Jan - 13:05
Une personne ne souhaitant apporter aucune réponse, soit. Cela voulait bien entendu dire que je suis de trop et que je devrais juste rebrousser chemin et laisser cette demoiselle dans la solutide des plus reposante. Il y a beau avoir des comportements
qui peuvent être étranges ou suspect, il n'en est pas moi quelque chose pouvant être totalement normal et rationnel. On a beau aimer savoir, il y a des fois où il vaut mieux ne pas insister, cela serait.... contre productif pour le relationnel.

Je m’apprêtais à me retourner et rebrousser chemin quand un digimon se mis soudainement à apparaître Renamon, un digimon de 1m30 qui paraissait presque pour une demie portion qu'on pouvait facilement maîtriser. Celui-ci avait l'air d'avoir volé quelque chose a cette charmante demoiselle. Ceci avait l'air d'ailleurs de bien l'emmerder car, vu la manière dont elle s'est décidée à le courser rapidement... Objet de valeur ? Probablement, mais la question était : En avais-je vraiment quelque chose à foutre ?

Non sérieusement, ce n'est pas un de mes objets et cette personne n'a pas l'air de souhaiter communiquer donc a quoi bon tenter de filer un coup de main ? Je pourrais bien entendu mais là. La regarder courir peut être tout aussi marrant, ça permettrait... je ne sais pas, d'en profiter pour matter son p'tit cul en pleine course ou sa poitrine rebondir dans ses foulées mais... Non. L'idée peut être tentante mais j'ai un peu trop de respect pour ma dulcinée qui doit bien être inquiète à l'heure actuelle et en plus, j'ai une meilleure idée qui fait que je passerait, ni pour un pervers, ni pour un connard. Du moins, pour le moment.

Même si je n'ai aucune raison de l'aider, je peux toujours espérer obtenir quelque chose en retour, vous voyez ? Sauver la mise à quelqu'un pour qu'il vous la sauve un jour en retour ? Ce genre de dette inscrite dans les mœurs depuis des lustres et que beaucoup ont encore tendance à appliquer ? C'est exactement ça a quoi je pensais. Tout peut avoir une utilité, et il faut avant tout se faire un bon cercle de relations, aussi futiles soient-elles.

Tout ce qu'il fallait, c'était faire ralentir ce petit renard ? Je n'avais pas de projectiles à proximité, donc j'allais devoir exploiter mon digimon, bébé ou pas, il est temps de voir si il est utile.

"Tu sais faire des bulles, non ? Il est temps de vérifier, et ne te laisses pas surprendre par la vitesse."

Je prenais ma serpillière dans ma main avant de la lancer vers le digimon en question, si celui-ci est utile et pas peureux, il devrait les lancer sur le renard, ça ne devrait pas faire grand chose, si ce n'est que le ralentir un petit peu. Et puis, je ne m'inquiète pas pour Yuramon, après tout, quel voleur s'en prendrait à un bébé ? Partons de ce principe, ça me ferais chier qu'on dise après que je le maltraite, car c'est faux. L'exploiter par contre ? C'est une autre question.

Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Dim 13 Jan - 14:48
Jets de dés - Luna - #1
Chance


Jets de dés - Elyjah - #1
Dextérité


Jets de dés - Yuramon - #2
Constitution


Jets de dés - Luna - #3
Dextérité ; Bonus 10 : Symbole Sincérité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Dim 13 Jan - 14:48
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Chance' :

#1 Résultat :


--------------------------------

#2 'Dexterité ' :

#2 Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Dim 13 Jan - 14:54
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Constitution ' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Dim 13 Jan - 15:03
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Dexterité ' :

Résultat :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 2296
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Dim 13 Jan - 15:13
Chapardeur
Résultat de lancé
Luna : Jet Chance - Réussite (+10 xp)
Elyjah : Jet Dextérité - Echec
Yuramon : Jet Constitution - Echec
Luna : Jet Dextérité - Echec
Intrigue (jour 4)
Elyjah, ce que vous avez fait est peut-être une bonne idée, sauf que vous avez lancé votre Yuramon à côté, ou plutôt vers un arbre. Et malheureusement, Yuramon est fragile. Très fragile. Au point où il est gravement blessé, en fait.

Yuramon perd 10 PV. Il lui reste 5 PV !

Mais quelle irresponsabilité pour un être censé être parfait !

Quant à vous, Luna, malheureusement vous n'êtes pas assez rapide pour rattraper Renamon. Cependant, vous avez pu emmener sans le savoir à un endroit entouré d'arbres qui sont assez approché pour que ce soit difficile de s'en sortir en courant. Par contre, ce que vous n'avez pas prévu, c'est que le Renamon est assez agile pour escalader les arbres, et c'est ce qu'il fait et sans peine en plus. Du coup, vous ne pouvez plus vraiment le courser à pied. Cependant, il continue de courir en passant par les branches. C'est donc là que vous devriez utiliser les projectiles pour au moins le déstabiliser.

Que faites-vous ?



Xp ajouté par Sana
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 14

Feuille de personnage
Expérience:
30/100  (30/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Luna Paz Ortega
Symbole de la Sincérité
Dim 13 Jan - 21:06
Son second prénom évoquait une nature pacifiste alors qu'elle rechignait toujours à meurtrir même de manière infime tout animal. Mais l'autre se voulait doué d'un intellect élaboré, aussi pouvait-on la blâmer d'agir ainsi et lui infliger correction. Ne serait-ce qu'en lui tirant sa belle queue. Et voilà qu'un sinistre gredin venait éventrer sa concentration de galopeuse murée en son silence seul déchiré par des pulsations cardiaques à peine effrénée. Le bel éphèbe dans la vingtaine et à l'aspect quelque peu négligé, comme empli d'un charme sauvage, démontrait une attitude un tantinet agressive. Nul besoin pourtant d'échauder d'avantage la fuyarde. Or ce détail s'éludait au détour d'une curieuse approche de la chose. Espérait-il stimuler sa créature juvénile afin qu'elle se métamorphose plus tôt ? Certes la diversion semblait indéniable, mais cette pensée manquait de troublée la blonde vénitienne qui admirait ni décrépie ou navrée la déchéance du duo de mâle, tandis que sa grotesque entreprise n'intimait pas à la singer. Les traits mornes de son joli minois se muaient en un regard à demi accusateur, agrémenté d'un sourire narquois et d'une verve cinglante, traduisant un cynisme au sarcasme. Mais l'inaction valait-elle mieux que l'intrépidité ? L'autre niais avait au moins essayé d'agir, là où la jouvencelle présumait de l'endurance de l'animal, quitte à s'éreinter avant lui. Sans quoi elle aviserait, adoptant peut-être une tactique agressive.

« Qui ne se méfie pas de l'agneau s'offre au loup, et qui s'élance sans prudence s'abandonne au péril. », confiait-elle en répondant à l'amorce passée, s'en savoir qu'elle arpentait une voie similaire, quoique moins risquée.

Ce fougueux bellâtre l'affligeait par son geste trop audacieux et si risqué pour son frêle compagnon, chétive bestiole fracassée dans les pleurs, gémissant en son sillage crachant du mépris. Car si la beauté des blés ternes ne pouvait blâmer de pauvres diables à l'intellect dérisoire et naturel, et autres bougres diminués, les sinistres imbéciles pourtant prémunis d'une once d'esprit lui étaient pénibles, irritables. Ainsi délaissait-elle ce drôle au chevet d'une victime dont-elle n'avait que faire, avant de se figer une poignée de second face à son détracteur acculé. Luna se gardait bien là de la gagner afin de lui mander restitution de son maigre manuscrit, sans doute de crainte d'essuyer une virulente panique. L'animal se voulait heureusement guère ennuyé par ce léger contretemps, bagatelle balayée d'une démonstration d'agilité certaine, presque admirable, tandis que l'humaine lésée n'osait pas escalader l'écorce et effectuer des cabrioles parmi les cimes. Mieux valait la pourchasser à travers des sentiers même sinueux et traitres, autrement moins pernicieux et longs à aborder; ce à quoi elle s'adonnait d'aventure. Du reste, la pucelle espagnole n'allait pas même tenter de projeter quiconque ni quoique ce soit, malgré l'infime envie de découvrir le potentiel latent de sa créature digitale personnelle. D'autant qu'il ne sustenterait pas sa lubie du savoir en allant encourir une fâcheuse collision, un manant reptile pourrait d'ailleurs revenir la hanter en guise de représailles qu'elle ne redoutait nullement.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale-
Sauter vers: