:: Hors RP :: Archives :: RP archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lost - Ft. Tempérance ; Tutoriel

avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Dim 11 Juin - 13:59
Lost

Tempérance


L’humidité, le froid, la dureté du sol… Toutes ces choses désagréables vous font peu à peu reprendre vos sens. Vous émergez doucement, mais vous vous rendez rapidement compte que vous n’êtes pas là où vous devriez être. Votre corps est lourd, vous peinez à vous redresser. Vous sentez l’herbe fraiche et humide, vous sentez autour de vous la vegétation, des odeurs que vous reconnaissez comme celles de plantes, mais que vous n'avez jamais senties auparavant. Des cris étranges font écho à travers cette forêt parsemée de fleurs odorantes qui vous est inconnues. Vous pensez d'abord à un rêve, mais la douleur de vos muscles et de votre crane vous hurle qu'il s'agit de la réalité.

Vous ignorez où vous vous trouvez, vous ignorez comment vous en êtes arrivé là, vous peinez à vous souvenir, selon vous, vous vaquiez à votre quotidien, puis le trou noir.

Rapidement, vous sentez un poids appuyé contre vous, c'est rond, chaud, on dirait un oeuf, il semble faire environ 30cm de longueur. Puis votre main bute sur un petit appareil, doté d'un petit écran. Lorsque vous posez votre main dessus, l'écran s'illumine, un mot y apparaît alors en capital, qu'une voix robotique vous lit.

A C T I V A T E D


Un flash... Que vous ne pouvez voir, puis plus rien. Vous voilà seule, livrée à vous-même dans la forêt.

Que faites-vous ?
Tutoriel

Te voici livré par toi-même, il te faut agir afin de faire évoluer la situation. Durant ton tour de jeu, à la fin de  ton rp, il te faudra résumer les actions que réalise ton personnage. Afin que la finalité de tes actions ait un effet sur ta situation, il te faudra laisser le Maître du jeu décider de ces effets.

En gros si ton personnage réalise l'action de faire un feu de camp, seul le Maître du jeu décidera de si tu y arrives ou non.

Bien sûr certaines actions nécessitent que tu aies ce qu'il faut sur toi pour la réaliser, c'est pourquoi tu as dans ta fiche de personnage un inventaire, tu ne pourras utiliser dans tes actions que les objets que tu as dans ton inventaire.

Si on revient dans l'exemple de feu de camp, il te faudra pour cela, du bois, et décrire la bonne méthode. Le Maître du jeu déterminera ensuite après des lancés de dé si tu as réussi ou non à le réaliser.

Si tu as des questions ou si tu souhaites plus de détails sur ton environnement tu peux librement envoyer un mp sur le compte de Computer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité
Dim 11 Juin - 17:48




La douleur. Le corps lourd, elle paraît se décomposer. Lentement, les yeux désespérément voilés que son masque rabattu sur le haut de son crâne ne cache plus des rares rayons de soleil qui assassinent les feuilles sombres des arbres. Elle se recroqueville en gémissant. Elle demande à ses sens de se taire, comme chaque fois qu’elle se retrouve agressée par le monde en s’éveillant. Les sons qui ne demandent qu’à faire exploser ses tympans ; le chant sibyllin de quelques oiseaux et les piaillements névrosés des insectes. Des odeurs qui l’assaillent. Des parfums méconnus. De ceux, lourds et corrosifs, qu’elle n’apprécie pas. Qui lui donnent mal au crâne. Elle se tasse. Elle s’enroule félinement sur elle-même avant de réaliser que quelque chose est lové contre son ventre. Quelque chose de chaud et d’ovale. Elle laisse ses paumes traîner sur la surface irrégulière sans chercher à se redresser. Elle est heureuse, là ; allongée sur une pelouse rase et mouillée par la rosée. Peu à peu, Tempérance retrouve un certain contrôle sur ses propres sens surdéveloppés par le malaise avec lequel elle est née — elle élimine les bruits ambiants qui la paralysent et les relents de la nature. Son quotidien, à la Française, c’est d’émerger de ses songes avec ce qui ressemble à s’y méprendre à une violente gueule de bois sans le plaisir d’avoir essuyé une cuite la veille.

Elle soupire en s’asseyant. Ses doigts se saisissent de l’objet bouillant qu’elle abandonne sur ses genoux, le caressant avec douceur. Elle le tourne et le retourne. Elle tente de trouver une faille dans la carapace, grattant ce qui ressemble à s’y méprendre à de l’os lissé et poli sans que la matière ne s’effrite. En désespoir de cause, la femme y appose son oreille. « C’est vivant. » annonce-t-elle à sa propre attention en reluquant l’obscurité. Un battement régulier résonne au sein de ce qui est donc une coquille. Un œuf. De quoi ou de qui, c’est impossible à dire. D’un haussement d’épaule, la blonde se décharge de ses doutes.

La réalité la rattrape soudainement, éloignant les dernières bribes de sommeil. Elle se tend. Où est-elle ? « Candide ? » Elle appelle son frère. Elle cherche son odeur caractéristique, la musicienne. Rien. Personne ne répond à ses appels qui se succèdent. Son estomac se serre. A-t-elle quitté la maison seule ? Improbable. Des craquements dans les branches lui arrachent un sursaut. Le vent ? La panique sème sa graine qui germe aussitôt dans son âme. À tâtons, Tempérance fouille ses poches pour récupérer son téléphone. Ses phalanges pianotent sur les boutons. Aucune réaction. Le ton nasillard qui accueille habituellement ses clics hasardeux refuse de remplir le silence angoissant. Plus de batterie. Évidemment. Elle hyperventile. Elle respire par goulées anxieuses qui menacent de faire exploser ses poumons à chaque nouvelle rentrée d’un air chargé en arômes singuliers. Ce n’est pas le Bois de Boulogne, ni même tout autre parc de la ville-lumière.

D’un bond, Tempérance est sur ses jambes qui tremblent. Un pas en avant. Son pied rencontre une énième bizarrerie qui exhale un murmure lorsque sa maladresse le met en route. Elle pousse un hurlement d’effroi, recule et chute sans ménagement. L’œuf l’accompagne dans sa glissade et lui écrase le bide ; au moins, il est entier. Son cœur bat la chamade. L’adrénaline pisse dans ses veines aussi sûrement que le plasma qui voyage avec elle n’a pas le temps de figer. Elle souffle. Elle souffre. Ce monde, elle ne le connaît pas. Elle en est persuadée. Elle n’est pas chez elle. Le cours de ses pensées déraille. Elle qui d’ordinaire se montre si calme ne peut que céder à la terreur ; elle n’est plus en sécurité. Ses mains sondent le sol en quête de la curiosité qui parle. Sûrement une technologie similaire à celle de son téléphone qui crache ses recommandations à voix haute pour lui éviter d’être totalement dépendante des voyants. Elle le récupère sur ses paumes. Sa forme n’est pas commune. Des boutons. Elle appuie dessus. Encore et encore, avec fébrilité.

✹ Tempérance récupère l'œuf et le conserve tout contre elle pour le maintenir au chaud et profiter de la sienne en retour. Elle tente de faire fonctionner son téléphone, sans succès ; la batterie est complètement vide. Elle se rabat sur l'appareil étrange — après avoir marché dessus et être tombée dans un élan de peur (xDD) — en appuyant sur tous les boutons.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Lun 12 Juin - 17:26
Jets de dés - Tempérance

Perception
Tutoriel

Lors du tour du Maître du Jeu celui-ci postera une à deux fois. Une première fois pour lancer les jets de dés en rapports à tes actions, et une seconde fois pour scénariser. Il te faudra attendre le post scénarisé afin de pouvoir répondre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Lun 12 Juin - 17:26
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Perception' : 6
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Lun 12 Juin - 17:57
Lost

Tempérance


Jet Perception - Réussite

Tu examines l'appareil, tu trouves un petit bouton clipsé à l'arrière que tu actionnes, l'écran s'allume, tu appuies ensuite sur chaque bouton.

Bouton gauche - Un sprite d'oeuf apparaît dessus, celui-ci semble animé, il gigote un petit peu. En dessous il y a une une inscription qu'une voix robotisé te lit.
LVL 0

Bouton droit 1 - Deux traits perpendiculaire centre l'écran sur lequel apparaît un point rouge clignotant. Et un petit point vert fixe, peu visible. Tu entends à nouveau la voix robotisée.
POSITION : LONGITUDE : -2 ; LATITUDE : 5


Bouton droit 2 - Un symbole apparaît.   la voix robotisé retentit à nouveau.
LUMIÈRE

Allumer ton Digivice pour la première fois te rapporte 10 Points d'XP..

Tu entends du bruit dans les fourrés... Des sons, quelque chose s'approche...

Que fais-tu ?
Tutoriel

Le lancé de dé - Le maître du jeu, a lancé un dé en rapport avec une de tes stats en fonction de ton action. Ici, la statistique Perception a été exploité afin que tu puisses effectuer ton action.

Il arrive que tes compétences ou la situation t’octroient un bonus à cette statistique, mais il arrive aussi que tu aies des malus lors d'un lancer si le Maître du Jeu juge cela nécessaire. Dans tous les cas, sache que c'est le Maître du Jeu qui décide et qu'il aura toujours le dernier mot.

Ton personnage a 15 en Perception, le dé a donné une valeur de 6, l'action est donc réussie. Si la valeur du dé avait été supérieure ou égale à 16 l'action aurait alors échoué.

Ton action - Grace à ta précédente action, ton personnage a apprit de nouvelles informations qu'il pourra exploiter par la suite. Les actions réussis te rapporteront de l'xp.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité
Mer 14 Juin - 19:45




Une chaleur diffuse. Elle se répand dans ses entrailles alors que la blonde cajole l’œuf de sa joue qui frotte contre la coquille rugueuse. Des aspérités. De l’irrégularité. Comme elle, en réalité. Quelque chose juché de plis minces que l’on ne remarque pas au premier coup d’œil. Elle tapote le mince appareil dans un moment de folie, espérant créer la moindre réaction. Les premières sont décevantes. L’objet demeure obstinément silencieux jusqu’à ce que ses phalanges rencontrent un bouton lisse. Elle presse.
Sans même réellement y penser, d’ailleurs. L’idée de tenir un élément dangereux entre les paluches ne la frôle pas une seconde. Et s’il s’agissait d’une bombe ? N’est-il pas courant de kidnapper un inconnu pour lui coller une ceinture explosive sur les hanches avant de l’envoyer se promener dans la houle en délire ? C’est son monde, à Tempérance. Violent. Impitoyable.

Un monde où son plus grand ennemi n’est autre que sa propre espèce.

Sa trouvaille s’éveille, crachant une voix d’outre-tombe à ses oreilles intéressées. LVL 0. Oh ? C’est un jouet ? Une grimace déforme sa gueule d’ange. Il ne manquait plus que cela ; un truc inutile dans un moment où la jeune femme n’a besoin que d’un GPS pour rentrer à domicile. Ses doigts reposent l’objet qui ne s’arrête pas de jacter pour autant. Des coordonnées ? Les siennes ? Elle fronce les sourcils.
Encore faut-il savoir auxquelles correspond le vingtième arrondissement, hein. Information que l’instrumentiste ne possède évidemment pas. Elle est aveugle, certes, mais elle n’emmagasine pas pour autant toutes les bêtises qu’il est possible de trouver. LUMIÈRE. Qu’est-ce que c’est, encore ? Elle soupire, l’estropiée.

Jusqu’au moment où l’inquiétude reprend le dessus. Un frémissement agite les fourrés.  L’appareil bavard achève sa course dans la poche de son jean bleu alors que la Parisienne se relève en serrant l’ovale brûlant entre ses deux bras. Un froissement sinistre de l’air. D’une succession de mouvements lents et mesurés pour ne faire aucun bruit en se déplaçant, Tempérance se glisse dans la direction opposée pour tenter de trouver une cachette de fortune. Sa main gauche tâtonne fébrilement les arbres, la droite étant sollicitée à créer un berceau contre sa poitrine pour que l’œuf ne s’échappe pas.
Dans un élan dicté par son ânerie, la jeune femme se glisse dans un buisson épais en écartant les branches. Elle s’y recroqueville. Elle s’y tasse en cessant de respirer.

✹ Tempérance garde l’œuf soigneusement plaqué contre elle, range le digivice dans sa poche et tente d’anticiper l’arrivée de la chose en allant se planquer tout près dans un buisson. Le tout en essayant d’être silencieuse. Un vrai programme.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Sam 17 Juin - 16:23
Jets de dés - Tempérance

Sagesse ; Bonus 5 Hyperacousie
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Sam 17 Juin - 16:23
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Sagesse' : 88
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Dim 18 Juin - 13:27
Lost

Tempérance


Jet Perception - Echec

Tu tentes de te cacher à travers les fourrés, malheureusement, ta discrétion te fait défaut, et tu es vite repéré à cause du bruit causé par la végétation. Tu entends alors des pas, venir de plus en plus près. Une créature est sortit des fourrés, et ce pose maintenant devant toi, t'observant. Tu entend alors le bip de l'appareil, suivit de la voix robotique, t'énonçant différent caractéristique.
Apparition d'une entité passive


Mushmon


Level : Enfant
Type : Champignon
Attribut : Virus
Taille : 1.40m


Que fais-tu ?
Tutoriel

Tu es face à une entité passive, tu peux interagir avec elle comme tu le souhaites, elle réagira alors en fonction. Il arrive parfois que tu puisses tomber sur une entitée agressive, qui t'attaquera si tu ne fais rien, tu perdras alors des pv.

Une entité peut passer d'un état à un autre en fonction de tes actions.

Les entités PNJ ont également des stats et PV ainsi que des lancés de dés, mais connu uniquement du Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité
Lun 19 Juin - 17:29




Son cœur tambourine vivement dans sa poitrine, à Tempérance. Elle ferme brutalement les yeux, collant ses paupières l’une à l’autre alors que c’est tout à fait inutile. Même sans se blesser, c’est le noir complet. Le noir effrayant. Le noir vicié. Ses poumons brûlent. Ils réclament de l’oxygène, de l’air qu’elle refuse de leur donner. Au lieu de cela, la jeune femme se tasse davantage sur elle-même en écho aux pas qui se rapprochent inexorablement ; il l’a entendu. Bien sûr qu’il l’a remarqué. À quel moment une aveugle a-t-elle déjà été discrète ? Ce n’est pas un film mais la réalité.

La chose s’arrête. Elle est toute proche, la Parisienne s’en doute aux vibrations émises par le sol. Il est près qu’elle peut attraper des odeurs grâce à ses sens développés. De l’humidité. De la terre. Une odeur qui s’accompagne d’un goût sablonneux sur les papilles. L’objet dans sa poche recommence à s’exprimer, faisant sursauter la blonde recroquevillé. Mushmon ? Entité passive ? Elle fronce les sourcils, marquant son joli front d’un pli anxieux.

- Qui êtes-vous ?

Le principe de la passivité, c’est quelque chose qu’elle connaît. Hypothétiquement, Tempérance ne risque rien. Normalement. Sauf si la définition du mot change d’un bled à l’autre - chose qui est plausible. Se redressant maladroitement en tâtonnant les environs d’une main, l’estropiée retrouve équilibre sur ses jambes fines.

- Savez-vous où je suis ?

✹ Tempérance se relève, l’œuf toujours maintenu contre son cœur, et tente d’engager la conversation avec l’entité passive.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Mer 28 Juin - 19:49
Lost

Tempérance


La présence reste  devant toi, t'observant. Soudain une voix retenti.

Mushmon

▬ Je m'appelle Mushmon. Et toi ? C'est quoi ton nom ? T'es bizarre, tu ressembles à Eru.


Tu sens la présence te tourner autour, elle t'observe, t'examine.

Mushmon

▬ Tu es à File Island. Mais qu'est-ce que tu fais avec ce Digitama ?


Que fais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar



Invité
Invité
Lun 10 Juil - 20:15




Je n’ai pas peur, disent ses yeux vides. C’est impossible de craindre quelque chose que l’on ne peut ni voir ni s’imaginer. Dans son monde déserté par les couleurs et les formes, Tempérance peut seulement croire que son vis-à-vis lui est semblable et qu’il n’y a aucun danger. Elle frôle l’œuf chaud pour y piocher du courage et de la sérénité. Il est étonnamment réconfortant, comme s’il cachait un précieux trésor en son sein. Elle le serre maladroitement, désireuse de le garder à ses côtés.
Ses lèvres demeurent obstinément fermées. Elle assimile, la Parisienne. Elle se demande qui est Eru. Où est File Island ? Un nouveau parc d’attraction ? Non. Il n’y a aucun cri pour déranger le calme inquiétant des lieux.

- Cette chose ? C’est comme ça qu’on l’appelle ? Digitama ? La jeune femme caresse l’appareil du bout des doigts. Je l’ai trouvé en me réveillant. Il était à côté de l’œuf.

Elle marque un temps d’hésitation.

- Est-ce que tu sais comment aller jusqu’au vingtième arrondissement ? Ah, je suis Tempérance. Désolée de poser autant de questions mais je suis aveugle alors c’est difficile de trouver mes repères. Qui est Eru ? Une amie à toi ?

✹ Tempérance interroge Mushmon.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 473
Maître du jeu
Voir le profil de l'utilisateur



Computer
Maître du jeu
Dim 16 Juil - 4:58
Lost

Tempérance


L'étrange présence est à présent inerte, elle reste devant toi, répondant à tes interrogations.
Mushmon

▬ Non je parle de ce qui est contre toi. On les trouves généralement au Reboot Village, c'est pourquoi il est étrange que tu en es un. Quant à ça j'ai aucune idée de ce que cela peut-être.


Dit-il en pointant l'appareil bien que tu ne peux le voir.

Mushmon

▬ Vingt arrondiquoi ?


Il penche la tête, il ne semble pas comprendre ce que tu lui demandes.

Mushmon

▬ Je ne sais pas de quoi tu parles mais tu devrais demander à Eru, Eru sait tout, elle protège notre monde.


La communication semble difficile, mais peut être arriveras-tu à quelque chose.

Que fais-tu ?
Revenir en haut Aller en bas



Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: Hors RP :: Archives :: RP archivés-
Sauter vers: