:: Hors RP :: Archives :: RP archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour 7 : Pour le coeur d'une mère (Pv Zhuang)

Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Mer 21 Nov - 8:04
L’avantage du digimonde, c’est que chaque journée était plutôt bien remplie. A tel point qu’on ne voyait pas le temps passé. Galaad et Sana, inséparable digimon et humain, parcourait de nouveau la forêt tropicale, ayant découvert aujourd’hui un manoir composé d’un cimetière.

Je suis exténuée, mon bon Galaad, je pense qu’on a marché toute la journée.


Tu veux que je te porte ?


Tu es fort aimable, mais je ne vais pas abuser de ta gentillesse et de ta force.


Et, bien évidemment, un bruit de gargouillement se fait entendre. Sana avait beau essayé de respecter les cycles de repas (matin, midi, soir), ils utilisaient tellement d’énergie qu’il était assez fréquent qu’elle meurt presque de faim en retournant dans la grotte. Et comme ils étaient assez nombreux, c’est assez rare qu’il y ai des réserves.

...
Bon, essayons de manger avant de rentrer…


Oki Doki !


Fine observatrice, l’actrice s’arrête et regarde autour d’elle. L’avantage d’une jungle, c’est que la nourriture n’était pas rare. Elle voyait des champignons qu’ils avaient déjà l’occasion de manger auparavant, des fruits dans les arbres et les fameuses fougères barbe-à-papa que Thumper et Galaad adorait par-dessus tout.
Tout naturellement, ils ramassent assez facilement ce qu’il y a par terre, le rangeant dans la sacoche que Sana avait trouvée dans les ruines, puis le Guilmon utilise son incroyable force pour aider la jeune femme à gagner le bon mètre qu’il fallait pour cueillir délicatement les fruits. Pour sa taille, il était incroyablement costaud et résistant.

Qu’est-ce que je ferais sans toi ?


Je suis très content de t’aider !  


Et si je digivolue encore, je t’aiderais encore plus !


Je ne peux m’empêcher d’être curieuse à ce sujet, mais les choses se feront quand elles se feront.


En attendant, bon appétit.


Ils s’assoient à l’abri d’un arbre, dévorant avec un certain raffinement les produits qu’ils avaient trouvés. Une fois l’estomac satisfait, ils se dirigent vers la rivière et étanche aisément leurs soifs (même Galaad).

Ah, c’est rafraîchissant.


Et il nous reste encore un peu de nourriture !


Un peu de réserve ne peut pas faire de mal.


Et Thumper sera hyper content que je lui ramène ses fougères précédé.


...


Je suis sûr qu'il va revenir...


...
Viens par-là.


Sana se met à genoux et commence à embrasser délicatement le bout du gros museau de Galaad. Depuis que c’est un Jyarimon, il adore les “papouilles”, mélange de chatouille, de câlin et de bisou. On pourrait comparer Galaad à un chien ou un enfant en manque constant d’affection et qui prenait ses petits instants d’intimité très à coeur. Puis, cela permettait d'oublier une certaine absence d'un des meilleur ami du Guilmon.
Malgré sa carrure, le dinosaure se laissait aisément se mettre sur le dos pour des gratouilles ventrales, ronronnant presque comme le plus heureux des félins, oubliant sa tristesse passagère.

J’adore les papouilles !


Vraiment ? Je ne l’avais absolument pas remarqué !


Galaad se remet sur ses pattes et fait un dernier câlin, blottissant sa grosse tête contre la poitrine de Sana, sans doute pour écouter son coeur.
Cette relation était étrange. Il se comportait comme un enfant avec sa mère, mais dès qu’un danger se présente, il devenait un véritable chien de garde, prêt à défendre son maître. D’ailleurs, quand un drôle de bruit se fit entendre et qui provenait de la forêt, le dinosaure interrompit le moment de tendresse et commença à grogner comme un lion enragé en direction de la source du son.

Qui va là ? Montrez-vous ! Ou je viens vous chercher !


Doucement Galaad, c’est peut-être un humain ou un digimon perdu…


Sana se relève et se plaça à côté du Guilmon.

Si vos intentions sont pacifiques, approchez sans crainte.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Sam 24 Nov - 1:07
Pour le cœur d'une mère
Pourquoi est-ce qu'on est parti ?

Wulong était toujours le premier à parler. Bien sûr Zhuang s'exclamait, grognait, se plaignait et pleurait mais il ne parlait pas. Il y avait toujours ces débordements de sentiments dans chacune de ses phrases tandis que chaque parole de Wulong semblait réfléchie et mesurée au mot près. C'était sans doute mieux ainsi car si cela n'avait pas été le cas, les explosions auraient fusé de toutes parts !
Zhuang gonfla ses joues, le faisant ressembler à un hamster en colère.

Je veux retrouver les copains.

La déclaration était sèche sans appel. Le Mochimon baissa les yeux, l'air contrarié. Zhuang s'était enfui en courant et le petit Digimon n'avait pas eu d'autre choix que de le suivre, traîné par sa main d'enfant. Le petit garçon regarda en arrière. Aiden avait arrêté de le suivre mais cela n'avait pas été sans mal. Le rouquin était encore plus difficile à semer que les loups bleus !

Mais il n'y a pas de loup bleu, n'est-ce pas...
songea t-il.

Les feuilles craquaient doucement sous leurs pas alors que l'herbe les étouffait. Le chemin sillonnant entre les arbres s'élargissait peu à peu et Zhuang se mit à zigzaguer, le bras gauche écarté comme s'il volait entre des immeubles. Il était vrai qu'il ne volait pas vraiment mais son manteau autour de ses hanches faisait légèrement penser à une cape et que ses cheveux plaqués en arrière par un léger vent et la sensation de vitesse, lui suffisait. Puis, il était difficile de s'imaginer dans un milieu urbain lorsqu'on était entouré d'une forêt tout en tenant la main à une sorte de chewing-gum vivant gros comme deux pastèques. Heureusement, Zhuang ne lui en voulait pas...

Zu, qu'est-ce que tu fais ? J'ai le tournis !
Je joue à Batman ! Toi, tu es Robin, Wu !
...C'est qui Robin ?
C'est le fils de Batman et son co-équiper pour combattre le crime !
annonça fièrement l'enfant.

Après quoi, il lâcha tout bonnement la petite patte pour libérer sa main droite. Si au début Wulong était dubitatif, il finit par étendre ses membres roses et imiter l'humain, suivant ses pas avec une précision digne d'un caneton. Ils continuèrent ainsi, riant, jusqu'à ce que les arbres laissent apparaître les eaux calmes de la rivière. Zhuang était déjà passé sur ces berges ou du moins, il avait l'impression et emporté par son imagination, il vira de bord et remonta le cours d'eau.

Le soleil brillait comme un jour d'été. Cela lui faisait penser aux vacances...

Soudain, des voix parvinrent au petit garçon et ni une ni deux, il se cacha dans un buisson. Sans hésiter, le Mochimon s'y jeta à sa suite. Deux personnes se rapprochaient et timidement, Zhuang écarta les feuilles pour les observer. Il se tourna vers la petite créature chewing-gum.

Regarde Robin, c'est Killercroc et Talia al Ghul. Ils doivent préparer un mauvais coup.
murmura t-il.
Tu les connais Z... Batman ? Ils n'ont pas l'air méchant pourtant.
remarqua Wulong en se reprenant devant les gros yeux que Zhuang lui fit.

Ce dernier hocha la tête.

C'est pour ça qu'ils sont dangereux.

Malheureusement, la petite conversation des deux petits ne passa pas inaperçue et les nouvellement proclamés vilains les menaçaient. Wulong leva un regard inquiet vers son humain. Les inconnus ne semblaient pas très gentils comme il l'avait prévenu. De son côté, Zhuang réfléchissait. Les ennemis les avaient repéré ! Il ne restait plus qu'une solution !

Un silence gênant s'installa. Comme si on avait fait pause dans un film, chacun paraissait aux aguets. Aucune réponse n'avait été lancé à la question en suspens.

Subitement, le premier projectile jaillit d'un buisson. Puis un deuxième et un troisième ! Larges et lourds, certains explosèrent sur le sol alors que d'autres s'écrasèrent sur les méchants, les masquant et les blessant mortellement ! Profitant de l'effet de surprise, le Chevalier Noir bondit hors des ombres... Sa cape flottait dans cette nuit sans lune.
Il se saisit de la fille du chef des Assassins, la plaquant au sol alors que Robin utilisait une puissance attaque contre l'homme-crocodile !

Bien joué Robin ! On a gagné !
s'exclama Zhuang, les mains peignant de boue la robe de la femme.

Wulong émit un petit cri de victoire, levant ses deux petits bras en l'air devant un Guilmon au museau recouvert de bulles de savon et de terre.
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Sam 24 Nov - 9:27
Le silence se fit pesant. Sana regarda Galaad, toujours autant sur la défensive. Il était certain d’avoir entendu quelque chose et elle ne pouvait que lui faire confiance. Le Guilmon avait commencé à s’approcher lorsque des choses commencèrent à être lancé. Galaad recula immédiatement, tandis que Sana se baissait pour se mettre à couvert derrière le dinosaure rouge. Ce n’était que des boules de boue, mais la réaction avait été tellement soudaine qu’ils pensaient que c’était plus grave. Heureusement, face à la constitution du chevalier de feu, on pouvait dire qu’il ne pouvait rien sentir... à part une sensation horrible d'inconfort sur sa peau écailleuse.

Cependant, l'événement n’était pas fini là. Un petit garçon et un … digimon rose leurs foncèrent dessus, le premier percutant l’actrice et la faisant tomber au sol, le second se faisant attaquer par des bulles élastiques qui commençaient à lui couvrir le museaux, l’empêchant momentanément de parler.

Mais pas de réagir au quart de tour, en entendant Sana pousser un cri de surprise, les données du digimon n’avaient fait qu’un tour et il effectua un trois-quart de tour pour donner un méchant coup de queue au digimon rose et être dans la bonne direction pour se précipiter sur le petit garçon et le dégager d’un… violent coup de tête. Il avait même peut-être été plus violent avec l’humain qu’avec le digimon, croyant sincèrement que son humaine était en danger.

Sana se remettait à peine de toute cette scène qu’elle était déjà sauvée par un chevalier qui s’était mis juste devant elle, grognant encore plus fort qu’habituellement. Elle vérifia que son ami digimon n’était pas blessé puis elle se releva et constata que sa robe était couverte de main de boue, dont on ne doutait pas l’auteur.

...
Ma.
Robe !


Si vous avez entendu le tonnerre gronde alors que le ciel est parfaitement clair, c’est normal. Est-ce que Sana était une précieuse ? Un peu. Elle se doutait que la robe ne ferait guère long feu dans un monde de survie et elle était déjà un peu abimée par endroit, mais là, c’était quelqu’un d’autre qui l’avait abîmée. Et elle n’était vraiment pas contente.

Galaad tente de s’exprimer, mais impossible d’ouvrir la bouche.  Voilà une autre raison d’être en colère après les deux affreux qui lui ont joué. Sana prends sa voix de mère en colère, voix qu’elle prenait peu souvent, mais qui faisait trembler ses deux filles quand elle faisait une bêtise de niveau “catastrophe”.

Vous deux !
Je vous donne 30 secondes pour m’expliquer tout ce boucan ou je vous jure que je laisse Galaad laisser libre cours à sa colère.
Et croyez-moi sur parole que ce n’est vraiment pas joli à voir, surtout vu l’état dans laquelle vous me l’avez mis !


Et comme pour appuyer les propos, les bras du Guilmon commencèrent à s’embrasser d’une flamme vive et ses yeux étaient rouges et menaçant, observant successivement les deux individus et réellement prêt à mettre une raclée au moindre faux pas.  Et pour le coup, lui ne jouait absolument pas.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Dim 25 Nov - 3:04
Pour le cœur d'une mère
Malheureusement, la plaisanterie fut de courte durée car rapidement, un violent choc envoya bouler le duo. Le choc fit revenir à la réalité les deux héros avec douleur et mécontentement. Plus de Batman et de Robin pour combattre le crime. Seulement Zhuang et Wulong qui étaient définitivement dans de beaux draps !

Zhuang se prit la tête entre les mains gémissant de douleur. C'était certain, il allait avoir une bosse ! Il entrouvit les yeux pour dévisager l'adulte. Celle-ci le surplombait de toute sa hauteur et à ses côtés, son Digimon se grattait pour nettoyer ses écailles des salissures. Il secouait la tête furieusement, ses deux fines ailes rouges sur le haut de son crâne s'étendirent avant de se relâcher à la manière d'oreilles animales. Zhuang aurait pu le trouver cool mais pour le moment, il était juste contrarié.
Il n'était pas le seul d'ailleurs.

La femme se redressa, poussa un cri de stupeur en voyant ses habits tâchés de terre. Elle se tourna vers le petit garçon et son Mochimon, les yeux remplis d'orage. Sa voix avait ce ton dur que Zhuang avait déjà entendu mais rarement à son égard. En effet, il arrivait le plus souvent à retourner la situation à son avantage pour éviter les punitions. Ce moment n'était pas très différent des autres. Il lui suffisait juste d'amadouer l'inconnue à la peau halée.

Un grondement stoppa net ses pensées. Le Digimon rougeoyant était aussi furieux que son humaine. De la fumée sortait de ses naseaux et on aurait dit que chacun de ses muscles étaient repliés, sur le qui-vive. Ses bras s'embrasèrent devant les yeux ébahis des deux petits. Aussitôt, Zhuang sentit une présence se coller à lui. Wulong était là... Cela donna au petit garçon la sensation de se sentir pousser des ailes !

Tel un diable sortant de sa boîte à ressort, il se redressa et le sourire aux lèvres, fit volte-face dans l'intention de s'enfoncer dans les bois. Ses doigts fermement serrés entraînèrent le monstre rose sans lui demander son avis. S'il avait eu un peu plus de temps et l'esprit clair, il n'y avait aucun doute que l'enfant se serait retourner pour tirer la langue aux autres. Il souriait juste de cet air de petit lutin espiègle qui a fait un mauvais coup. Que risquait-il ? Ce n'était pas comme si la femme allait vraiment le blesser et-

Zhuang !

La voix de Wulong était paniquée mais Zhuang n'y prit pas garde.
Les flammes lui léchèrent le haut du crâne et il ne s'en rendit même pas compte... Le paysage tanguait dangereusement. Puis, ses yeux bleus accrochèrent un rayon de lumière et tout son corps s'effondra comme une masse, face contre terre.
Il n'avait même pas fait trois pas.

Zhuang ! Réveille toi !
criait le Mochimon en secouant l'épaule de son jeune ami sans succès.

Les larmes d'inquiétude noyait ses yeux ronds. C'est alors qu'il vit quelque chose couler d'une des narines de l'humain. Rouge. Wulong recula prestement comme s'il s'était brûlé.
Ne sachant que faire, il se tourna vers les inconnus.

On est désolé, on ne voulait pas vous faire mal ! Je vous promets ! On...on voulait juste jouer. S'il vous plaît, aidez le...
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Dim 25 Nov - 12:26
Le garçon était un affreux petit elfe, profitant de la première occasion pour se carapater avec son digimon. A peine rencontrer, il tapait déjà sur les nerfs de l’actrice et il fallait reconnaître que c’était une sacré performance.

Reviens ici tout de suite, petit chenapan !


Le guilmon, sur le qui-vive, c’était mis à courir après le garçonnet, les bras toujours incandescent. Disposant d’une plus grande allonge, il le rattrapa assez rapidement et… il avait failli lui mettre un coup de griffe pour de vrai ?! S’il n’était pas tombé accidentellement, il n’aurait plus un poil sur le caillou.

Galaad ! Arrête-toi !


Le petit garçon venait de s’évanouir, mais il était hargneux le Galaad, arrêtant sa course et prêt à mettre un autre coup de griffe dans un volte-face, juste avant de s’arrêter à quelques centimètres du garçon. Sana poussa un soupir, se rendant compte qu’elle s’était peut-être un peu trop emporté et ne croyant vraiment pas que le digimon était capable de faire du mal à un être humain. Mais… Il avait oublié à quel point il était protecteur et la seule personne qui comptait pour lui : c’était Sana.

La jeune femme s’approcha et regarda le digimon ainsi que le petit garçon. Le petit truc rose semblait sincèrement désolé, expliquant que ce n’était qu’un jeu pour eux deux et suppliant leurs aides.

Un jeu ? Je n’ai pas eu la sensation de m’amuser tout à l’heure.


Viens par-là Galaad, je vais t’enlever ce truc qui te couvre le museau. J’ai l’impression que tu as des choses à dire.


Le digimon rouge s’approche et se laisse docilement manipuler par l’actrice qui devait réunir tout son professionnalisme pour ne pas être définitivement dégoûté devant ce spectacle. Heureusement qu’elle aimait beaucoup son demi-dinosaure.

C’est vrai que c’est très amusant de se faire bombarder de boue, de se faire foncer par un gamin et de voir mon pauvre ami digimon couvert de cette sale substance rose. J’en rie à m’en tenir les côtés.


Non, ce n’était pas un jeu pour nous et vous avez de la chance que le résultat ne soit pas plus catastrophique. Franchement, vous l’auriez amplement mérité !


Voilà mon beau.


Sale petit digimon ! Sana est gentille avec vous et vous agissez de cette façon ! Tout ce que vous méritez, c’est mon Gant de Feu dans votre ventre !


Tel digimon, tel humaine, le mimétisme était saisissant et ses yeux rouges orientés vers le digimon rose rendait sa colère plus palpable.

A ce propos… Tu as fait exprès de le rater tout à l’heure ?


... Il fallait ?


...


Alors, ils étaient réellement passer à côté d’un accident ? Comme quoi, un peu de chance, cela pouvait ne pas faire de mal, même pour les petits lutins comme ce jeune garçon.

Alors… C’était très bien le coup de l’intimidation, mais si tu veux arrêter un autre humain qui fuit, tu me feras le plaisir de le faire sans attaque de feu, sauf si je te le demande, d’accord ?


...Je vais essayer, mais quand je suis pas content et que j’agis, je réfléchis moins.


C’est normal, Galaad. C’est normal...
Bon, occupons nous de lui.


Sana s’agenouille et retourne le garçon, essuyant sa goutte de sang avec son pouce. Pas de blessure apparente, c’était déjà ça, mais alors, pourquoi était-il évanoui ? L’actrice regrettait que Lisette ne soit pas avec elle, cela aurait été utile, mais peut-être qu’elle était dans la grotte ?

Galaad ? Tu penses que tu peux le porter ? On va le ramener dans l’abri.


Ah non ! Je suis pas d’accord ! Il t’a fait mal ! Je le porte pas !


C’est peut-être un petit démon, mais je n’aurais pas la conscience tranquille en le laissant dans cet état.


Puis, cela me permettra de lui donner une punition plus que correcte quand on sera dans l’abri.


Groumph !


Le Dinosaure exécute la demande à contre-coeur, attrapant le garçon et le posant comme un sac à patate sur son épaule. Bon, il ne fallait sans doute pas trop lui en demander, il était suffisamment en colère comme ça.

Toi, si tu t’enfuis, c’est un Pyrosphère dans ta face.


Assez Galaad. Essaye de te calmer.


Les bêtises se font à deux, mais il m’a l’air d’être un suiveur plus qu’un acteur. Je me fais pas trop de soucis pour lui.


On y va.


Sana ramasse le reste des vivres et ils commencent à rentrer dans leurs abris. Heureusement, ce n’était pas très loin et ils arrivèrent très vite. Malheureusement, il n’y avait personne dedans.

Mince, elle n’est pas là…


Bon Galaad, pose le délicatement sur un matelas. Je vais me changer.


Le dinosaure s’exécute puis s’assoit à côté du garçon, en gargouille vigilante qu’il était devenu. Sa colère ne s’était guère apaisée et seule Sana l’empêchait de faire une réel bêtise.
Cette dernière se délaissa de sa robe au profit d’un jean trouvé dans les ruines et d’un manteau. La mode était morte, mais elle se sentait mieux en n’étant plus couverte de boue. Ainsi emmitouflé, Sana revint et posa sa main sur le front du garçon. Pas de fièvre. Peut-être s’était-il simplement évanouis en évitant de peu l’attaque meurtrière du guilmon ? Difficile de savoir.

Bon, on va attendre qu’il se réveille ou que Lisette revienne.


Après, je vous donnerais la punition que vous méritez amplement. Apprends petit digimon que chaque acte à ses conséquences.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Lun 26 Nov - 21:19
Pour le cœur d'une mère
Wulong était paniqué. Il ne connaissait pas l'anatomie des êtres humains mais il était sûr d'une chose : ce filet de liquide rouge signifiait que c'était grave.  

Du sang.
réalisa t-il.

Cette pensée avait jailli dans sa petite tête, venant des tréfonds de ses données informatiques. Les Mochimons étaient intelligents. Il était intelligent.  

Un saignement du nez n'est pas forcément grave.
La gorge du monstre se contracta.
... et parfois ça l'est.

L'humaine et l'autre Digimon s'accroupirent à côté de Zhuang. Elle retourna son corps fragile et essuya du pouce la trace écarlate. Son visage trahissait une légère inquiétude même si elle disputa Wulong. Ce dernier restait contre l'épaule du petit garçon, ses doigts serrés sur le tissu de son t-shirt. Penaud, il baissa la tête en se ratatinant sur lui-même. Son corps étant fait de cette texture moelleuse, son cou se ramassa, disparaissant presque pour qu'il ne ressemble plus qu'à une sorte de grosse galette.

Pour couronner le tout, le Guilmon découvrit ses rangées de crocs acérés. Ses yeux rougeoyaient quand il menaça Wulong. Le Mochimon secoua précipitamment la tête. Ce qui était un exploit si on considérait sa position étrange ! Il tremblait de peur !

Il crû une seconde que le dragon allait dévorer le petit garçon mais il le balança juste sur son épaule. Wulong poussa un couinement, refusant de lâcher la manche de son Digisauveur, et il se fit emporter avec, se retrouvant suspendu dans le vide. Toutefois, il tint bon. Son pied unique effleura le sol et il dû s'étirer au maximum pour suivre la cadence.
Peut-être que le Guilmon était trop en colère pour s'en rendre compte et la femme trop concentrée mais personne ne vint l'obliger à lâcher prise.  

Finalement, ils arrivèrent à une grotte et Zhuang fut délicatement posé sur un matelas. Le jeune Digimon en profita pour se rapprocher du corps chaud de l'enfant. Il évitait le regard du dragon rouge, trop dangereux pour être soutenu. Il osa se détendre légèrement lorsque l'humaine revint. Elle était définitivement, leur seule véritable protection.

Les minutes passèrent. La personne tant attendue par la femme ne montra pas le bout de son nez et l'état de Zhuang ne paraissait pas s'améliorer.

V-vous ne vous appelez pas vraiment Killercroc et Talia al Ghul ?
finit par demander Wulong timidement.

Son ami humain lui avait dit qu'ils jouaient mais il ne comprenait pas complètement toutes les complexités de sa créativité. Est-ce que le petit garçon connaissait-il le duo plus âgé ou est-ce qu'il avait inventé cette histoire ?  
Subitement, un léger mouvement le fit sursauter. Un sourire apparut alors et il lâcha un piaillement de pur soulagement, les yeux larmoyants.

Zu ! Tu vas bien ! J'étais si inquiet !

Cependant, l'enfant ne répondit pas à ce cri du coeur. Ses yeux dévisageaient autre chose... ou quelqu'un. Il cligna plusieurs fois des paupières comme s'il n'en revenait pas avant de soupirer.

... Maman ?

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Mer 28 Nov - 16:43
Galaad regardait le digimon rose et le petit garçon encore inconscient avant de se lever et de venir se caler contre Sana, réclamant des caresses que la jeune femme lui donna volontiers. Soudain, le digimon leur pose une drôle de question, les désignant sous des patronymes que la jeune femme ne connaissait pas. Elle avait certes déjà eu l’occasion de jouer dans des films adaptés de comics pour le quota de personne de couleur, mais de là à connaître par coeur les références de personnage qu’elle n’a pas incarnée.

Hum… En effet.
Mais je vais attendre qu’il se réveille avant de nous présenter proprement.


Je déteste me répéter.


En parlant du loup, le jeune garçon semble émerger de son inconscience et prononce des mots d’une innocence presque touchante. Sana cacha un petit sourire amusée en regardant le guilmon qui semblait se tendre de nouveau.

C’est amusant, tu es la deuxième personne dans le digimonde à m'appeler ainsi.


Dommage que ce doux mot ne provient pas de la bouche d’une de mes filles, cela me ferait un peu de baume au coeur.


Sana se relève et s’approche du garçon, talonnée par un Galaad qui se montrait encore très méfiant envers le drôle de duo. Elle s’agenouille et passe de nouveau sa main sur son front. Toujours pas de fièvre.

Comment tu te sens ?


Malgré ta plaisanterie d’un humour des plus douteux, on s’est un peu inquiété.


Pas moi.


Galaad…


Ahum.


Tu souhaites manger quelque chose ? Peut-être boire ?

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Mer 28 Nov - 21:37
Pour le cœur d'une mère
Le Mochimon connaissait ce mot. Ses informations personnelles lui avaient chuchoté ce qu'était une Maman. Les humains étaient vraiment différents. Ils ne venaient pas d'oeuf mais du ventre d'un autre de leur espèce. Si à première vue, cela semblait dégoûtant, Wulong ne fit aucun commentaire à ce sujet. Tout d'abord parce que Zhuang n'était pas sale et il n'oserait jamais qualifier son ami de tel. Ensuite parce que le Mochimon était trop choqué pour réagir.
Il avait la bouche grande ouverte. Cette femme était la génitrice de son humain ?! Il se retourna vers elle et s'excusa profondément.

Pardonnez moi ! Pardonnez moi ! Je ne savais pas que vous étiez la maman de Zhuang. Je suis le Digimon de votre fils : Wulong, le Mochimon. En-enchanté !

Cependant, la grande dame se contenta de sourire. Elle expliqua qu'elle avait déjà deux filles et définitivement, Zhuang n'en était pas une. La jeune créature souffla, un filet de sueur coulant sur son crâne nu. Il avait vraiment eu peur ! Il n'avait aucune envie de rencontrer la mère du petit garçon dans ses conditions.

Wulong se tourna vers l'humaine. Elle était véritablement inquiète. Cela le réconfortait d'avoir fait le choix de lui faire confiance. Après tout, elle n'était pas si désagréable juste impressionnante comme un Leomon. A l'opposé du dragon rouge qui terrorisait le monstre rose ! Dragon rouge qui ne les portait pas non plus dans son cœur...

Qu'est-ce qu'on fait là ? Où est Papa ?
demanda Zhuang.

Wulong fronça les plis de son museau. C'était étrange. On aurait dit que son ami n'avait pas entendu ce que la grande dame lui avait dit. Puis, Zhuang tenta de se redresser sur les coudes mais son visage se tordit de douleur. Il porta une main à son front.

Maman, j'ai mal à la tête.
sanglota t-il.
Ça tourne...

Ses paupières se fermèrent alors qu'il tentait de reprendre le dessus. Wulong pressa sur son épaule pour l'empêcher de bouger et le petit garçon s'arrêta de s'agiter. Ses doigts prirent la main de l'enfant et ce dernier ouvrit un œil. Pour la première fois depuis son réveil, il paraissait le voir. Son expression se changea en pure surprise et timidement, il regarda autour de lui.

... Maman...
dit-il tout bas, avec une main près de sa bouche comme s'il s'agissait d'un secret.
... je crois que je vois des monstres.

Wulong faillit bondir au plafond à ces mots. Zu ne se souvenait plus de lui ! Cela devait être une plaisanterie. L'enfant aimait faire des blagues. C'était un véritable Pagumon quand il le voulait et fidèle à lui-même, il devait être en train de lui jouer un tour. Les bords des lèvres de Wulong tremblèrent, maintenant du mieux qu'il pouvait son sourire.

Zu, c'est moi Wulong. Je suis ton Digimon. C'est toi qui m'a donné ce nom pour que je devienne un dragon grand et fort. Tu te souviens ?

Le concerné ne lui répondit pas. Ses yeux brillaient plein d'étoiles. Il se tourna vers celle qu'il croyait être sa mère tout en pointant du doigt le Mochimon et Guilmon.

Il est rigolo et l'autre est super cool ! On les ramène à la maison !

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Sam 8 Déc - 9:35
Le mochimon semblait être un petit digimon stressé et très attaché à son ami. Cela faisait sourire la jeune humaine qui attendit patiemment qu’il se rend compte de son erreur. Autant, chez les humains, à moins d’un test de paternité, on pouvait remettre en cause l’identité d’un père mais côté mère, c’était déjà plus certain concernant la filiation. Et là, rien que la couleur de peau faisait dire qu’ils n’étaient clairement pas de la même famille. Mais, ce n’était qu’un digimon, pouvait-elle lui en vouloir.

Galaad, lui, ne trouvait pas très drôle le fait que le digimon se trompe à ce point. Il avait déjà vu les photos des filles de Sana ainsi que de sa femme et Zhuang ne ressemblait pas du tout au cliché.

Animosité mise à part, le garçon semblait totalement perdu. Comme s’il venait d’arriver une nouvelle fois dans le digimonde, à la différence près qu’il prenait Sana pour sa mère et son ami digimon pour un vulgaire monstre. L’actrice était stupéfaite devant cet état : on aurait dit un mauvais téléfilm avec un scénario revu au moins cent fois, à la différence près que cela semblait vrai ?

Arrête de te moquer de nous !


En pétard, le Guilmon se dirige vers Zhuang et l’attrape par le col pour le soulever au-dessus du sol et le fixer de ses gros yeux rouges, signe qu’il était vraiment en colère.

Sana, c’est pas ta mère ! Et heureusement parce que t’es qu’un vilain méchant petit humain !


Galaad ! Tu le reposes immédiatement ! C’est quoi ces manières de barbare ?


Non ! Il se moque encore de toi et j’en ai marre !


J’ai dit : repose-le, tout de suite !

Pour la première fois, Sana doutait de l’obéissance pourtant naturel du Guilmon. Il grognait, il était tendu, bref, il était réellement pas content, mais il était d’une fidélité sans faille et il lâcha le gamin qui atterrit sur son derrière.

Tu vas dehors.


Quoi ?!


Tu es énervé. Je veux que tu ailles dehors et que tu te calmes. Aiguise tes griffes, crache tes flammes, plonge dans l’eau, mais je veux que tu reviennes que quand tu seras parfaitement détendu.


C’est pas juste ! C’est de sa faute à lui !


N’aggrave pas ton cas et fais ce que je te dis.


...


Comme un enfant à la fois énervé et triste, le Guilmon s’en va en frappant le sol à chacun de ses pas et des petites larmes coulant le long de sa joue. Et la première chose qu’il fit une fois dehors, c’est de foncer sur un rocher, la tête la première. A l’impact, celui-ci se fissura. Puis, Galaad disparu du champ de vision dans un rugissement digne des T-rex de Jurassic Park.

J’espère pour toi, Zhuang, que tout ceci n’est pas une mauvaise plaisanterie.


Raconte-moi les dernières choses dont tu te souviens.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Sam 8 Déc - 19:17
Pour le cœur d'une mère
La réponse du jeune humain aggrava davantage l'affolement de Wulong. Il avait réellement oublié les sept derniers jours ? Pris au dépourvu et le visage plissé de soucis, le Digimon recula de quelques pas. Sans doute n'aurait-il pas dû car le Guilmon prit aussitôt le relais. Contrairement au toucher doux et rassurant du Mochimon, celui du dinosaure rouge fut violent. Il saisit Zhuang par le col du pull, le soulevant comme s'il n'était qu'un simple oreiller et le secoua en le menaçant.
Wulong mit ses pattes sur sa bouche, prit d'horreur. Il se rua sur la créature. Ses petites pattes saisirent la queue musclée et tira dessus de ses maigres forces.

Lâche-le ! Lâche-le ! Tu lui fais mal !
couina t-il.

Malheureusement, ni ses cris, ni ses efforts ne furent entendus par le Guilmon mais seule la voix de sa tamer l'arrêta. Wulong se précipita sur l'enfant pour s'assurer qu'il n'était pas blessé. Avec soulagement, il n'avait rien de cassé. Zhuang était seulement ému d'avoir été maltraité par le Digimon mais aucune blessure n'était à déclarer.

De son côté, Galaad s'en allait en traînant les pieds. Le Mochimon avait vu scintiller les larmes sur ses joues et cela attrista le jeune monstre. Il n'avait eu aucune envie de faire de mal au duo plus âgé ! Il espérait qu'ils allaient pouvoir se réconcilier.

Mettant de côtés ses regrets, Wulong préféra se concentrer sur son propre humain. Ce dernier était encore assis. Visiblement, l'acte de violence de Galaad l'avait réellement marqué parce qu'il restait silencieux. Ses yeux étaient grands ouverts et sa peau très pâle.
Le Mochimon tenta d'entrer en contact avec lui mais il avait peur de la réaction de Zhuang. Il ne voulait pas le surprendre davantage. Il n'eut pas à le faire car Sana prit les devants. Sa présence proche suffit à l'enfant de reprendre pieds à terre.

On est monté dans l'avion pour aller fêter mon anniversaire et-...
commença t-il avant d'être coupé par un hoquet.

Ce fut le seul signal avant que Zhuang ne vomisse.

Cela en fut trop pour Wulong. Le Mochimon éclater en pleurs tandis que le petit garçon cracha les derniers restes de son repas. Puis, il gémit plaintivement... L'odeur qui tapissait le sol et son t-shirt emplit l'abri sans tarder.

Il va mourir ! Zhuang va mourir !

De gros sanglots secouaient les deux plus jeunes : panique pour l'un et douleur pour l'autre.
Le petit garçon avait mis une main devant sa bouche, de peur de régurgiter un autre flot mais le peu qu'il avait mangé ses derniers jours était déjà étalé hors de son ventre. Il ferma les paupières. La lumière lui faisaient souffrir le martyre, tout semblait trop violent. Chaque mouvement lui faisait peur. Il craignait de se rallonger mais sa tête cognait si fort qu'il avait l'impression qu'elle avait servi de ballon pour un match de football !
De son côté, Wulong était certain qu'il allait devoir enterrer son ami. Les données constituant son corps faisaient remonter dans son esprit des définitions de plus en plus effroyables.

On aurait dit un concours de celui qui allait verser le plus d'eau.

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Dim 9 Déc - 9:06
Les doutes d’une potentiel blague bien maîtrisé furent dissipée en un instant lorsque le garçonnet commença à vomir en pleins milieux d’une phrase. Sans doute le fait d’avoir été secoué dans tous les sens n’avait pas fait du bien à Zhuang, c’était même probablement l’équivalent de montagne russe qui ne respectait absolument pas les normes réglementaires. Et, comme c’est le cas classiquement quand on a plusieurs enfants, le Mochimon commença à pleurer par réel inquiétude. Et ben, cela lui rappelait des souvenirs, tous ces pleures.

Chuuuuuut, ça va aller, personne ne va mourir et certainement pas sous mon toit.


Restez tranquille vous deux, je vais t'enlever ce haut, je vais nettoyer et vous cherchez de l’eau.


Quel calme. L’habitude qui parle. Sana se relève et attrape les larges feuilles qui tapissaient le sol et qui avait recueilli le déjeuner du jeune homme. Et sans faire apparaître le moindre signe de dégoût, ça, c’était une vrai actrice. Elle sortit de la grotte et se dirigea vers la rivière, posant les feuilles souillées qui coulèrent au fond. Elle rentrait de nouveau dans la grotte, attrapa un bol qu’elle avait trouvé dans les ruines puis en profite pour enlever le t-shirt de l'enfant (qui se laissa étonnamment faire et repartit de nouveau vers la rivière pour remplir le bol et nettoyer le haut souillé. Une fois fait, elle retourna à la grotte où elle posa le bol près de l'enfant et le T-shirt près du feu, avant d’attraper des feuilles de réserves et de joncher le sol où il n’y en avait plus.
Et voilà neuf, comme au premier jour.

Bien, c’est un peu mieux.
Malheureusement, je n'ai pas de vêtement de rechange et mes propres vêtements ne sont pas sec. Tu vas devoir venir contre moi.


Elle s’assoit derrière le petit garçon et l'emmitoufle avec son manteau, le serrant contre elle, puis elle lui rapproche le bol d’eau. Quand ses filles étaient malades en hiver, surtout quand on passait par l’étape joyeuse de la gastro, le médecin insistait bien sur un point : il fallait bien hydrater les enfants. Alors, elle espérait que ce n’était pas le cas de Zhuang, mais dans le doute…

Zhuang ? Je veux que tu boives lentement. Tu te sentiras mieux après.
Toi aussi Mochimon, vu tout ce que vous pleurez, vous devez être complètement déshydratée.


Au loin, on pouvait entendre un bruit d’arbre qui s’abat et un rugissement de colère. Ah. Il était pas encore calmé, le Guilmon.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Mer 12 Déc - 23:16
Pour le cœur d'une mère
Zhuang était rarement tombé malade. Il y a bien entendu quelques fois où il avait attrapé un rhume ou deux à l'école mais ses parents le couvraient tellement de vêtements qu'il se retrouvait emmitouflé à l'abri des éléments. Toutefois, il lui était arrivé à plusieurs reprises de rester à l'appartement sans l'aide d'aucun microbe. Les raisons étaient souvent par caprice, parfois parce qu'il était trop fatigué pour aller à l'école. Les passe-temps sur petits ou grands écrans passaient en premier ! Ses soirées se résumaient à cela : des parties sur Fornite puis, des heures sur des chats discutables.
Mais, il y avait eu cette semaine où une maladie l'avait cloué au lit. Le ventre à l'envers comme une chaussette sale et de la fièvre à en délirer. Il avait été si mal qu'il était incapable de se lever. Encore moins d'aligner un seul QTE sur sa manette. Heureusement, il s'était rattrapé dès le lundi suivant.

L'enfant ne demandait si cet épisode ne pouvait pas rivaliser avec ce qu'il vivait en ce moment-même.

Honteux, Zhuang n'osait pas décoller sa main de ses lèvres. Il avait trop peur de vomir une seconde fois. Il y a un goût horrible dans sa bouche et sa langue était rêche. Des grosses larmes coulaient le long de ses joues rondes. Il n'avait même pas eu le temps de procéder ce qui venait de se produire !

Le dragon rouge l'avait attrapé pour le soulever en lui grognant dessus. Pourtant, il n'avait rien faire de mal... Un gémissement s'échappa de derrière ses doigts poisseux. Le petit garçon savait qu'il n'allait pas se faire gronder pour avoir régurgiter son repas. Sa mère allait prendre soin de lui et faire tout ce qu'il voulait pour le rassurer. Il lui faudrait bien une bonne nuit de jeux vidéos et un paquet de glace au chocolat !
Sanglotant doucement, Zhuang se laissa déshabiller. Il hocha aux paroles de sa mère s'en réellement les entendre. Il voulait simplement que la douleur s'en aille et ne plus sentir le fruit avarié !

Il resta seul dans la grotte avec le petit monstre rose. Ce dernier s'était légèrement calmé mais il reniflait de temps en temps. Le petit garçon prit sur lui et tenta de l'imiter. Lentement, il retira ses mains. A son grand soulagement, rien ne sorti.

Déjà, la femme revenait. Elle mit à sécher le pull de Zhuang et avec un sourire tendre, l'invita contre elle dans les plis de son manteau. Gentillement, elle lui apporta un bol d'eau claire. L'enfant but le plus doucement possible. Le liquide apaisa sa gorge sèche, emportant l'étrange sensation d'acidité. Puis, le récipient fut passer à l'étrange créature nue qui but à son tour.

Le petit garçon frissonna. Malgré la chaleur de l'adulte, il avait froid. Alors, il ramassa son manteau. Celui-ci était tombé lorsque le dragon l'avait attrapé par le col, et se couvrit avec comme d'une couverture. Ses yeux se fermèrent doucement. Son mal de tête en fut légèrement adouci... La fatigue l'emportait mais il l’accueillit avec lutter.
Sa tête se posa sur la poitrine de sa mère. Il pouvait sentir ses longs cheveux chatouiller son cou. Ses yeux noirs veillaient sur lui tandis que ses longs doigts pâles le serraient contre elle...

Soudain, il rouvrit les yeux, les sourcils froncés.

T'es pas ma mère !

Le cri était teinté de surprise et d'incompréhension mais aussi très calme comme s'il venait de réaliser quelque chose de simple. Le petit monstre se rapprocha. Il avait reposé le bol dans un coin avec beaucoup de précaution. Il semblait en pleine réflexion.

Je... crois qu'il a subi une commotion.
dit-il finalement.
Commotion. nm féminin (latin commotio, -onis) : Ébranlement d'un organe, consécutif à un choc et qui perturbe son fonctionnement sans altérer sa structure. La définition correspond mais mes connaissances en médecine sont nulles. Je ne sais pas vraiment ce qu'il lui faut pour guérir.

Zhuang cligna des paupières et se tourna vers la femme qui était définitivement pas sa mère :

J'ai rien compris.

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Mar 18 Déc - 7:33
Sana regardait Zhuang attraper son manteau pour s’en servir de couverture et se surprise à remarquer ce vêtement. Quand est-ce qu’il l’avait perdu ? Peu importe. Au moins, il ne mourrait pas de froid. Puis, il se laissa un peu aller. Il posa sa tête contre sa poitrine, rappelant des souvenirs tendres à la l’indienne lorsque ses filles étaient malades ou apeurer par un cauchemars… Puis révélation. Il déclara qu’elle n’était pas sa mère.

Et je n’ai jamais affirmée le contraire.


Et elle se retint de dire : encore heureux. Vu que, en toute objectivité, ses deux adorables progénitures étaient parfaites au niveau de l’éducation. Soudain, le Mochimon explique que, selon lui, Zhuang aurait subi une commotion puis sort une définition, aussi fidèle qu’un dictionnaire. Et comme il le dit, cela correspond, mais malheureusement, difficile de savoir ce qu’il fallait faire pour le guérir.

En attendant que Lisette revient, le mieux est de le laisser se reposer.


Des bruits de pas se firent, Sana tourne son visage et se doutait que c’était le digimon. Et visiblement, pour se défouler, il avait décidé de couper du bois pour le feu. Beaucoup de bois.

Excellente initiative, Galaad !


Le digimon regardait le petit enfant, collé contre Sana et faisait des efforts monstrueux pour calmer son grognement intérieur. Et colère se mêle souvent à la tristesse. Il trouvait la situation tellement injuste, tellement que son corp tremblait et qu’il en avait les larmes aux yeux.

Rentre mon pauvre. Tu as l’air d’avoir froid.


Je voulais certes que tu te calmes un peu, mais pas au point d’en devenir malade.



La tête baissée, il rentre dans la grotte et se dirige d’abord vers la réserve de bois pour la remplir, en évitant soigneusement les regards. Ce qui, paradoxalement, attirait l’attention de l’actrice.

...


Et bien ?  Tu ne demandes même plus de papouilles ?


Serais-tu devenu un digimon adulte sans que je m’en aperçoive ? Quelle distraite je fais.


... Il y a plus de place.


J’ai deux filles dans mon monde, Galaad, et crois-moi que si elle devait attendre chacune leur tour pour avoir des câlins, elles nous auraient enterrées vivantes, Valériane et moi.


Et malgré ce risque mortel, on hésitait sincèrement à avoir un troisième enfant.


Un parent a toujours de la place pour ceux qu’il aime.


Hésitant, il se retourne et s’approche timidement sous le sourire tendre de son humaine, glissant sous le manteau pour venir se coller contre le flanc de la jeune femme qui l'entourait d’une main douce et chaleureuse. Les écailles du dragon avaient l’avantage d’être animé d’une chaleur douce : c’était une véritable bouillotte géant qui améliorerait considérablement les nuits de l’actrice.

Sana déposa un baiser sur le bout du museau et la grosse tête du digimon vint se placer sur la poitrine de l’Indienne, écoutant probablement les battements de son coeur. Il sentait un peu apaisé. Le digimon n’était pas méchant, il était même adorable, mais il était jaloux. Il avait peur. Peur de perdre son amie qui avait toujours pris soin de lui. Ce que la jeune femme comptait lui apprendre dans les prochains jours, c’était à lui faire confiance et à partager.

Après un instant court de tendresse, Sana s’intéressa à Mochimon.

Wulong, c’est ça ? Et si tu me racontais un peu ton histoire et celle de ton jeune ami à la mémoire perturbée ?

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Mar 18 Déc - 23:27
Pour le cœur d'une mère
C'était un apaisement pour Wulong d'avoir pu mettre le doigt sur le trouble qui s'était abattu sur Zhuang. Il inspira doucement pour se remettre de ses émotions et passa une patte sur son crâne luisant de sueur. Vomir n'était pas synonyme de danger immédiat mais savoir que le petit humain se retrouvait l'estomac vide l'inquiétait. Toutefois, comme avait dit Sana, il ne fallait pas qu'il panique.

De son côté l'enfant avait réalisé que la femme n'était pas sa maman et cela ne voulait dire qu'une chose : que son état s'améliorait.
Wulong se rapprocha et lui tapota le dos de la main.

Zu, est-ce que tu te souviens de moi ?
... heu, je devrais ?

Cela calma directement le Digimon qui fronça les plis de son front. Il fallait être patient, Zhuang allait se souvenir de lui au bout d'un moment ! Alors, il caressa les doigts de l'enfant. Un sourire forcé étirait son museau malgré ses efforts. Wulong n'était pas un très bon acteur.

Ce n'est pas grave car pour le moment, il faut que tu te reposes. Tu iras mieux plus tard, Zu.

Le petit garçon sourit légèrement et tenta de hocher la tête avant de grimacer de douleur. Il se contenta donc de fermer les paupières. Wulong regarda sa cage thoracique se soulever et s'abaisser à un rythme régulier. Il ne détourna le regard que lorsqu'un bruit attira son attention vers l'entrée de la grotte.
Galaad était de retour, les pattes chargées de bois.

Par réflexe, le Mochimon pressa la paume de Zhuang mais il la relâcha précipitamment en voyant qu'il risquait de déranger l'enfant.

Pourtant, son regard ne quitta pas le Guilmon. Il le fixa se déplacer dans l'abri comme s'il s'attendait à se qu'il jette sur le corps à demi-ensommeillé. Heureusement, il semblait vouloir rester à l'écart malgré le fait que Sana lui avait pardonné son excès de colère. Cela ne voulait pas dire que Wulong lui avait pardonné ! Néanmoins, après quelques incitations de l'humaine, Galaad se blottit contre lui, presque dans une position identique à celle que le Mochimon adoptait contre Zhuang.
Ce dernier s'était déjà endormi et ronflait doucement sur les genoux de Sana.

C'est alors que cette dernière s'adressa à lui, lui demandant de relater ses aventures avec Zhuang. Wulong baissa la tête, gêné de devoir prendre la parole ainsi. Il n'aimait pas être le centre d'attention et c'était son ami qui était bon pour raconter des histoires...
Après quelques secondes de trifouillages de pattes et de phrases avortées. La créature rose réussit à prendre la parole.

Z-Zhuang est dans le Digimonde depuis quelques jours, mais je ne sais pas exactement depuis quand. Il ne me parle pas de son vécu avant mon éclosion. Je suis sorti de mon œuf il y a cinq jours et cela fait trois jours que j'ai digivolué. Nous avons rencontré quelques humains plutôt gentils, je trouve. Ils étaient un peu bizarres parfois et Zhuang ne s'entendent pas tout le temps bien avec eux mais, ils l'ont toujours aidé d'une façon ou une autre.
Il réfléchit quelques secondes avant de continuer.
Il y en avait aussi un adulte qui connaissait déjà Zu mais, on s'est enfui. Zu a dit qu'il le détestait. Il lui a crié des méchantes choses... Des choses qu'on ne dit pas à un ami. Je ne sais pas si on a bien fait. Ai-aiden semblait très gentil et Zhuang a besoin d'un grand. Sana, vous voudriez devenir sa maman ?

Techniquement, Sana et Galaad ne s'étaient pas présentés mais au fil des conversations, Wulong avait appris leurs noms.

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Mer 19 Déc - 10:20
On aurait pu entendre le coeur du petit digimon se serrer lorsque Zhuang lui répondit qu’il ne se souvenait pas de lui. En même temps, les enfants n’étaient pas spécialement connus pour leur tact légendaire : ils étaient sans filtre. Néanmoins, Sana était admirative de la faculté du Mochimon à prendre cette nouvelle sur lui.

Même s’il ne cachait pas son inquiétude en voyant Galaad rentrer. C’était compréhensible, le dinosaure lui en avait fait voir de toutes les couleurs et ils étaient semblables sur un point : ils détestaient qu’on s’en prenne à leurs humains. Mais heureusement, ils étaient trop dociles pour se jeter l’un sur l’autre. Le temps que le Guilmon s’installe contre Sana, Zhuang venait de s’endormir et ronflait comme un joyeux drille. Un petit sourire s’étira sur le visage de l’actrice, se retrouvant dans la nostalgie d’avoir des enfants contre elle… même si ce n’’était pas vraiment les siens. Galaad un peu plus, quand même.

Wulong se montra étonnamment timide lorsque Sana lui demanda de raconter son histoire. Et ben, on dirait Andrew et Lisette : n’y avait-il que les réservés qui venaient dans ce monde ? Bon, Lauren et Luka ne l’étaient pas réellement. Lily non plus. Pleins de monde en faîtes. C’est juste qu’elle avait le don de s’entourer de personnes un peu hésitantes. Attentive, l’indienne écouta et se rendit compte que, comme beaucoup d’humain atterrissant ici, les journées dans le digimonde. De multiples rencontres avec des noms que la jeune femme ne connaissait point. Sauf le nom d’un digimon qu’ils avaient déjà entendu et vu.

Botamon ?


N’oublie pas, c’est le nom d’une espèce de digimon. Ce n’est pas forcément le digimon qui accompagne Lisette et qui est devenu un Lopmon ou celui qu’elle a rencontré avant de faire partie de notre abri.


Sana se doutait que le Guilmon ne dormait pas vraiment. Hors de question de laisser l’actrice sans défense en présence d’un digimon, même si celui-ci avait le même niveau que lorsqu’il était un Gigimon.
A la fin de son explication, Wulong demanda si Sana voulait être l’adulte de Zhuang.

...
Que veux-tu dire par-là ?


Décidément, ces derniers jours, on lui demandait des choses farfelues. Être une Digitamers, être l’adulte de quelqu’un… Galaad, lui, leva son museau et regardait méchamment le Mochimon. Même s’il n’en savait pas plus que son amie humaine, il n’aimait pas la proposition.

Même si nous avons eu nos différents, je ne suis pas le genre de personne à refuser de donner mon aide, dans la limite de mes compétences.


D’ailleurs, n’est-ce pas ce que je suis en train de faire ? Peu de personnes auraient accepté d’accueillir un enfant aussi turbulent, juste après s’être fait agressé sauvagement et sans raison.


Sana poussa un soupir et caressa la tête du Guilmon. Oh non, elle n’avait pas oublié la mauvaise plaisanterie. Et oui, elle était un peu rancunière… ou plutôt, elle ne supportait pas que quelqu’un n’assume pas ses actes. Même si c’est un enfant. SURTOUT, si c’est un enfant. Cela fait partie de son apprentissage et de nos jours, les parents sont beaucoup trop laxistes sur ce point (ou trop occupé, le métier de parent est très ingrats).

Néanmoins… Comprend ma réticence pour le moment à vous fournir plus d’aide. Dès qu’il aura retrouvé la mémoire, la trêve sera finie et tant que vous n’aurez pas eu votre punition, je ne ferait que le strict minimum pour vous fournir mon aide.


Je suis pas très très d’accord… Ils t’ont fait mal tout de même.


Rien de très grave et n’oublions pas que tu as failli les blesser.


Néanmoins, si tu ne veux pas les aider, je ne t'obligerais pas.



Il avait bien le droit d’avoir des opinions différentes de son amie humaine, puis, pour le coup, lui était extrêmement rancunier. Même si elle se doutait qu’à la moindre difficulté qu'éprouvait Sana, Galaad viendrait tel un chevalier l’aider.

Qu’est-ce que tu entends par “devenir son adulte”, Wulong ? J’ai quelques difficultés à saisir ce concept.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Jeu 20 Déc - 23:36
Pour le cœur d'une mère
Wulong baissa la tête. Il comprenait la réaction de la grande femme. La demande n'était pas ordinaire et même le petit Digimon se demandait si elle avait du sens. Il n'osait pas croiser les yeux de Galaad ou de Sana, détournant volontairement la tête.
En vérité, il savait que Zhuang était un petit humain plein de caractère et de d'énergie. Il riait, jouait et admirait plein de curiosité son environnement. Lui-même, quand Wulong n'était qu'un bébé Digimon, il n'arrivait pas à tenir sur place !

Cependant, si les créatures de ce monde digivolvaient en une durée réduite, les humains ne grandissaient pas aussi vite. Le Mochimon s'en était rendu compte en passant au stade supérieur. Avant, il avait marché à ses côtés depuis l'instant où il avait éclos, avait quitté Isao lors de leur première rencontre et avait vécu de plusieurs jours à ses côtés. Ensemble, ils avaient erré.

Ils avaient erré !

Maintenant que Wulong avait les connaissances nécessaires, il voyait les faiblesses de l'enfant qu'il devait protéger. Mais comment protéger quelqu'un quand on était soit-même fragile ? Il n'était qu'au stade Entraînement ! Alors, il avait fouillé les solutions dans son esprit. La réponse était venue progressivement et c'était grâce à Isao, sincèrement.
Il fallait qu'un adulte prenne en charge Zhuang en attendant que Wulong devienne le magnifique Digimon que l'enfant espérait avoir un jour... et quoi de mieux comme adulte qu'une maman ?

Malheureusement, les candidats ne courraient pas les rues et mettant de côté la femme étrange qui les avait coincé dans un arbre et Aiden que Zhuang avait fui, il ne restait que Sana.
Celle-ci était maternelle et avait par ailleurs des enfants. Alors au file des événements, une idée avait germé dans la petite tête chauve et ronde du Mochimon : et si Sana prenait en charge Zhuang ? D'un autre côté, Wulong pourrait peut-être réussir à devenir aussi cool que Galaad et le petit garçon ne voudrait pas le ramener chez lui uniquement parce qu'il était rigolo.

Néanmoins, quand il entendit le duo discuter, un élan d'incompréhension jaillit dans son être. Il ouvrit de grands yeux, la bouche ouverte. De nouvelles larmes se formèrent dans son regard.

Comment est-ce que vous p-pouvez dire cela ? Failli ?! Galaad a causé une commotion à Zhuang... C'est un fait ! Il l'a frappé si fort qu'il est tombé inconscient, est amnésique et a vomi après qu'il l'ait secoué ! Il vous a joué une mauvaise blague mais il ne méritait pas ça.

Il s'avança et récupéra la tête de l'enfant contre lui, d'une manière si protectrice qu'elle en était touchante. Wulong les avait trouvés agréables mais qu'ils puissent insister autant pour que son jeune ami soit puni le révulsait au plus au point. Il joignit les doigts, les suppliant.

Vous ne pensez pas que Zhuang a été suffisamment puni ? Il a mal, vous n'avez pas vu ? Si... si vous voulez tant réclamer vengeance pour notre acte puérile, je payerais par deux fois la peine. J'étais aussi fautif !

Le concerné gémit sensiblement. Avec un petit frottement contre ses paupières, il releva doucement le chef et Wulong caressa ses cheveux corbeau de ses petites pattes. Cela eut pour effet de rendormir l'enfant qui se détendit aussitôt.

Pardonnez-moi pour ma question. Elle n'avait pas lieu d'être, oubliez là et nous partirons au plus vite pour ne plus vous déranger.

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Ven 21 Déc - 10:41
Sana resta impassible devant Wulong, tandis que Galaad s’était doucement relevée et grondait de plus en plus fort. Et on sentait que le Guilmon avait réuni tout son calme pour ne pas exploser comme un volcan.

JE L’AI PAS TOUCHÉ ! IL EST TOMBÉ TOUT SEUL !


Il n’aura pas fallu longtemps pour que l’éruption se produise. Et visiblement, ce n’est pas fini. Pourtant, Sana restait étonnamment calme (même si la voix du digimon était plus puissante que ce qu’elle avait prévu) et ne répondit rien, du moins, pour le moment.

VOUS NOUS CAUSEZ QUE DES ENNUIS ET SANS DIRE LE MOINDRE MERCI ! VOUS FERIEZ MIEUX DE DÉGAGER DE NOTRE ABRI !


La respiration du digimon était haletante, sa mâchoire montrait l’étendu de ses crocs et on pouvait être persuadé qu’il allait bondir sur le duo à tout instant.

... Tu te sens mieux ?


...


Je sentais qu’il fallait que ça sorte.
Assis-toi. Je vais parler.


Galaad s’assoit docilement sur son arrière train tandis que Sana se lève et commence à palper la robe qui était en train de séche. Et, avec un Guilmon bouillonnant de colère, la température de la pièce avait légèrement augmenter et les vêtements étaient prêts à être utilisé de nouveau.

Ah, c’est sec. Et tout chaud.


Sana enlève le manteau et le pose sur les épaules de Galaad qui la regardait. Il avait les larmes au bord des yeux. Il y avait toujours ce sentiment d’injustice : mêlant colère et tristesse. La jeune femme en profita pour lui tendre un sourire et lui sécher une petite goutte d’eau qui tombait sur sa joue avec son pouce.

Vous vous ressemblez, Galaad et Wulong. Vous vous inquiétez énormément pour vos partenaires humain parce que vous savez que nous sommes vulnérables dans le digimonde.
C’est très louable de vos parts.


Galaad sèche son autre joue et gromelle dans le manteau. Lui ? Ressembler à ce petit monstre rose ? Mais qu’est-ce qu’elle avait encore imaginé, son amie humaine ? Cette dernière, en sous-vêtement, regarde la robe et se prépare à la mettre.

Il y a des tords de chaque côté, mais vous avez débuté cette série de fâcheux événements. On pourrait refaire cette scène si vous vous étiez présenté tranquillement. Tout aurait été très différent.


Donc oui, je vous tiens responsable de toute cette situation et je nous considère comme très généreux de vous avoir accueilli ici, même si on aurait pu faire les choses mieux, j’en conviens.


N’est-ce pas Galaad ?


...Groumph !


Sana enfile sa robe et commence à palper, afin qu’il n’y ait aucun plis sur le tissu. Ce n’est pas parce qu’ils étaient dans un monde sauvage qu’elle ne pouvait pas être présentable !

Je ne cherche pas la vengeance, contrairement à ce que tu peux croire. Et non, je ne le considère pas comme étant punis. Le fait qu’il ait cette amnésie et ces étranges mal de ventre n’ont aucun rapport. D’ailleurs, c’est pour ça que je m’occupe de lui comme je peux. Je n’ai aucun plaisir à le punir.


Je veux qu’il se souvienne de son acte, afin qu’il comprenne que chaque action, même pour s’amuser, à une conséquence. Il faut que tu y vois une leçon de vie.


Honnêtement, s’il était tombé sur quelqu’un de plus nerveux avec un digimon plus explosif, vous auriez pu très mal finir. Et tu le sais.


Elle se retourne et s’assoit de nouveau en fixant Wulong, commençant à se coiffer comme elle peut avec ses doigts (c’était très rudimentaire)

Si toi et Galaad êtes plutôt semblables, moi et Zhuang sommes totalement différents. Il n’a pas ma maturité. Il n’a pas mon expérience de vie. Il ne s’inquiète pas. Il est encore dans une phase enfantine : insouciante et naïve, sans penser au lendemain.


De ce fait, Wulong, tu vas devoir devenir plus réfléchi plus rapidement et devenir en quelques sortes l’adulte. Tu vas devoir le protéger, même si cela signifie aller à l’encontre de ses envies.


Alors non, on ne surprends pas des inconnus au hasard juste pour s’amuser.
Non, on ne s’enfuit pas comme un voleur une fois qu’on a commis son méfait.


Et non, on ne secoue pas des enfants sous prétexte qu’ils nous énervent et nous fassent de la peine

.
...


Sana se lève de nouveau et s’approche du matelas de feuille, de son oreiller et de la couverture qui appartenait à Andrew et Thumper. Elle semble les préparer comme on prépare un lit pour les invités.

A son âge, on voit les choses en noir et blanc, en bien et mal. Le monde est infiniment plus compliqué et fait de multiples nuances.


Alors, considérez-moi  et Galaad comme les méchants si vous voulez. C’est tellement plus simple et honnêtement, votre avis ne nous préoccupe guère. Mais on a tous nos problèmes dans le digimonde.


On a perdu des amis récemment. Des amis auquel on tenait beaucoup avec qui on a parcouru un beau bout de chemin et dont on est sans nouvelle. C’est pour ça que Galaad est nerveux et que je suis peut-être pas tout à fait aussi responsable que j’aurais dû l’être.


... snif.


Je fais bonne figure, mais j’ai le coeur tout aussi en peine que lui.


En attendant, je vous propose un endroit pour vous reposer. Inutile que tu traines ton ami humain dans la forêt dans cet état, on ne sait pas sur quoi vous pourriez tomber. Il y a de la nourriture là-bas et de l’eau à la rivière.


Mais je ne t’oblige à rien. Tu peux partir si tu veux.


Une fois le lit de feuille prêt, Sana revient à côté de Galaad qui la couvre de nouveau de son manteau. Difficile de savoir si ces mots avaient affecté Wulong. Comme dit précédemment, il semblait plus réfléchi, mais peut-être qu’il avait déjà les mauvaises manières de son ami humain et là, il n’y aurait plus rien à faire.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Messages : 125

Feuille de personnage
Expérience:
120/200  (120/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Zhuang Li
Symbole de l'Espoir
Dim 23 Déc - 23:27
Pour le cœur d'une mère
A peine venait-il fini de plaider en faveur de son Tamer que Galaad rugissait de rage. Il bondit sur ses pattes, naseaux fumants et yeux rougeoyants. Wulong crû même voir les flammes d'une boule de feu naître au fond de son gosier. Le Mochimon se recroquevilla contre le corps de Zhuang, couinant de peur. Le Guilmon faisait quatre-vingts centimètres de plus que lui !
Heureusement, le dragon écarlate se calma tout seul : il se contenta de leur hurler dessus. Puis, Sana prit le relais avec tact et mesure. Il semblerait que le Digimon Enfant avait juste besoin d'épuiser sa colère une bonne fois pour toute.

Le Mochimon sécha ses yeux définitivement avant de masser ses tempes douloureuses. Il avait tant pleuré cette dernière heure qu'un mal de tête se faisait ressentir. Il savait qu'il devait devenir plus fort ! Toutefois, c'était si dur... L'inquiétude lui dévorait le cœur et il voulait seulement faire plaisir à son jeune humain. Tous ses rêves devaient se réaliser et quand il souriait dans sa direction, Wulong savait qu'il était la raison de sa naissance.
Ils avaient déjà failli être séparé auparavant par les dangers du Digimonde et la simple pensée que Zhuang puisse périr faisait souffrir le Mochimon. Eru l'avait doté de merveilleuses capacités mentales, il ne lui restait plus qu'à les mettre à profit ! Malheureusement, il douté de ses forces et de ces décisions. S'il choisissait la mauvaise ?

Avec le recul, la situation dans laquelle ils se trouvaient était de sa faute. Wulong aurait dû arrêter l'enfant dès qu'il s'était laissé emporter par son imagination. Maintenant, celui qu'il devait protéger avait souffert.

Wulong cacha son museau dans le cou de Zhuang. Les paroles de l'humaine avait fait mouche. Cependant... Comment Sana pouvait-elle lui dire cela ? Bien entendu qu'il ne quitterait pas l'abri ! Il savait que l'extérieur était trop dangereux. Ses petits poings tremblaient de frustration. La femme lui donnait l'illusion d'un choix possible mais l'unique proposition que le Digimon avait, était de décider son poison !
Il la regarda s'allonger sur le lit de feuille et positionna du mieux qu'il put Zhuang sur son côté de matelas végétal. Une définition jaillit brusquement dans son esprit.

Deuil. nm masculin (du bas latin dolus) : Douleur, affliction éprouvée à la suite du décès de quelqu'un, état de celui qui l'éprouve.

Wulong hocha la tête. Cela expliquait le fait que les deux individus étaient autant à fleur de peau... Avec empressement, il baissa la tête en comprenant qu'il s'était laissé submergé par ses émotions au point qu'il en avait oublié sa politesse.

J-je suis vraiment navré !
s'écria t-il, subitement agité.
Je m'en veux terriblement de ne vous avoir pas remercié pour votre hospitalité. Alors, je vous le dis maintenant : Merci pour tout !

Le petit Digimon était véritablement très gêné. Il secouait ses mains en tous sens. De la sueur coulait sur son crâne rond et sa voix, déjà aiguë, montait de plus en plus dans les octaves. Après quelques excuses, il réussit à reprendre le dessus.

... e-et je suis sincèrement désolé pour votre perte.

La phrase était sortie sans malice et Wulong espérait que ni Sana ni le Guilmon n'allait mal le prendre. Il soutint leur regard avec toute l'empathie dont il était capable. Le discours de l'humaine était touchant mais il y avait un point qui le dérangeant :  

Zhuang n'est pas mauvais ni idiot. Il se souviendra de cette expérience.
Ce n'est pas nécessaire de s'acharner.
pensa t-il.

Cela ne servait à rien d'insister, cela serait comme battre les données explosés d'un Digimon déjà mort. L'humaine se sentait tellement supérieure à eux et Wulong était épuisé par toutes les émotions. Néanmoins, il ne démordrait pas quand il assurait que l'adulte se vengeait sur son ami car apparemment, l'humiliation, la douleur et la perte de repère n'étaient pas suffisants ! Quelle punition allaient-ils pouvoir inventer pour le faire payer ?  

Se concentrant sur le présent, Wulong tenta de mettre de côté ces ombres qui tapissaient son esprit et se serra contre Zhuang. Ce dernier remua avant de soupirer dans son sommeil. Celui-ci était tellement profond qu'il n'avait pas réagi à l'explosion de fureur de Galaad. Soudain, le petit garçon le prit contre sa poitrine à la manière d'une peluche. Le Digimon rose frotta son museau sur le bout du nez de l'enfant, souriant doucement.

Bonne nuit, Zu
murmura t-il avec toute la douceur du monde.

_________________
Zhuang rit en #6699ff et Wulong murmure en #ff99cc


Merci à Aiden pour ses magnifiques avatar et signature
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Lun 24 Déc - 9:10
Pourquoi Galaad tenait tant à la politesse ? Parce que Sana avait véritablement passé plusieurs heures à lui expliquer le principe et que ce dur labeur avait fini par s'ancrer dans son code génétique. D’où son léger (gros) agacement de tout à l’heure concernant ce point. Fort heureusement, Wulong avait eu l’intelligence et la gentillesse de se rattraper. Sana afficha un petit sourire tandis que le Guilmon était d’une indifférence total.
Même si la piqûre de rappel concernant la disparition de son ami ne l’avait fait que grogner. L’actrice, elle, resta évasif, se doutant que c’était plus une maladresse qu’un véritable volonté de nuire.

Je ne crois que ce que je vois Wulong et pour l’instant, je ne suis guère convaincue.
Mais bon, ne dit-on pas qu’il ne faut pas se fier à la première impression ?


La jeune femme s’allongea dans le matelas, regardant le sommet de la grotte. Toute cette aventure l’avait véritablement épuisée et elle avait un vrai coup de fatigue. Elle regarda Galaad s’installer contre elle, lui servant volontier de bouillotte géante contre quelques caresses perdues dans son sommeil.

Je pense que je vais m’assoupir quelques instants.


Je veille sur ton sommeil. Tu peux dormir tranquille.


Puis, j’ai pas confiance en ces deux là.


N’hésite pas à ménager tes efforts, ils ne sont certainement pas la plus grosse menace du digimonde.


Elle caresse la peau écailleuse du dragon puis ferme les yeux doucement, avant de plonger dans un profond sommeil. Le chevalier Galaad était là, qu’est-ce qui pouvait lui arriver ?

Fin du rp guil

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: Hors RP :: Archives :: RP archivés-
Sauter vers: