:: File Island :: Forêt Tropicale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Jour 5 : Toutes les nuits je pense à toi (Rp Aléa avec Carla)

Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Dim 11 Nov - 21:04
L'humidité, le froid, la dureté du sol...Lorsque numéro 13 émergea petit à petit de l’inconscient, son instinct ne fit qu’un tour et elle bondit d’un coup pour se relever. L’assassin regarda autour d’elle. Où était-elle. Les sens en alertes, elle surveillait son environnement, à l'affût de tout danger et, après un court temps d’observation, elle se détendit. Il n’y avait rien à craindre pour le moment.

Néanmoins, cela ne lui expliquait pas pourquoi elle se trouvait ici présentement. Avait-elle des blessures ? Un rapide check lui confirma que non. Et pas de mal de tête. Elle n’avait donc pas été assommé. Hum… Quoi d’autres ? Elle avait bien ses couteaux de chasse, ce qui était plutôt rassurant… Son masque qu’un de ses maîtres lui avait fabriqué et… son collier ?
Numéro 13 l’arrache de son cou et le jette par terre. Non. Elle ne pouvait pas le porter. Seul son maître pouvait. Mais… Mais qui était son maître maintenant ? Il n’y avait personne.

Puis, elle remarqua deux objets. Un gros caillou avec des pointes ainsi qu’un petit objet. Elle se penche vers le plus petit et l’attrape. N’étant pas à l’aise avec la technologie, elle ne savait pas ce que c’était. Peut-être une clé ? Il y avait des boutons. Elle appuie dessus et voit un symbole, puis le cailloux pointu pixélisé et enfin, un radar. Hum. Par précaution, elle le garda dans une de ses poches. Elle s’intéressa ensuite au cailloux. Il était plutôt lourd, mais semblait solide. Elle pouvait toujours l’utiliser comme projectile pour se défendre contre des animaux sauvages. Elle le garde avec elle également.

Et maintenant ?  Numéro 13 semble inquiète. Ce n’est pas normal que son collier n’est pas de propriétaire. C’était impossible même ! Elle se plonge dans ses souvenirs d’enfance. Que faire ? Que faire ? Elle ne pouvait pas le porter… Il fallait que quelqu’un d’autre le fasse. Sans maître, sa vie n’avait pas de sens ! Ah ! Elle sait ! Elle se souvient ! Son tout premier maître, la personne qui lui a appris à faire confiance à la pierre de façon aveugle, il lui avait dit de trouver quelqu’un et de lui donner le collier.

Impassible, Dertien ferma les yeux pour se calmer, avant de regarder autour d’elle et de trouver des traces d’un humain. Et dès qu’elle eu l’impression d’avoir une piste, elle positionna son masque sur son visage puis elle commença à courir. Vive comme le serpent. Agile comme le singe. Une chance que Dertien soit dans un milieu hostile plutôt qu’un milieu urbain. Ici, elle était à son avantage.

Je t’ai trouvé !


Quelque chose lui fonce dessus ! Au dernier moment, numéro 13 saute sur le côté et la bestiole se mange royalement un arbre. L’assassin s’arrête. Est-ce que ses sens l’avaient trompé ? Est-ce que cet… animal avait parlé ? En alerte, la jeune femme reste sur ses gardes lorsque la bestiole se secoue la tête et se retourne. Tiens, la petite machine faisait bipbip, dans l’une des poches de numéro 13.

Tu as de sacré réflexe ! Tu es certainement mon digitamers !


Incroyable ! Cette drôle de bestiole parlait réellement ! Et pas comme un perroquet. Non. Il avait des phrases construites et même avec des mots que numéro 13 ne connaissait pas. Elle s’approche et regarde le monstre de haut en bas puis elle le renifle et le touche du bout des doigts, présentant que cet animal n’étaient pas dotée d’une peau empoisonnée . Décidément, c’était la première fois qu’elle voyait pareil créature. Il ne ressemblait à absolument rien qu’elle avait pu croiser dans les différents milieux hostiles où elle accomplissait ses missions.

Hi hi  ! Tu me chatouilles !


La bestiole sursaute et Dertien cesse, un tout petit sourire se dessinant sur son visage. Elle aimait bien les animaux. Ils étaient différents des humains. Plus naturel. Plus vrai. Puis, elle avait l’impression qu’elle communiquait mieux avec et ne serait jamais des cibles à abattre.

Du coup ! C’est moi ton digimon ! On va vivre pleins d’aventure !


Numéro 13 ne savait pas trop ce que c’était un digimon, mais un peu de compagnie ne pouvait pas faire de mal. Après tout, elle n’avait pas de maître pour l’instant, rien ne lui était interdit. Néanmoins, rester libre n’était pas confortable pour la demoiselle et elle se remit à rechercher la piste qu’elle avait quitté plus tôt.

Pourquoi tu gardes ton oeuf ?


Dertien se retourne. Un oeuf ? Quel oeuf ? L’animal pointe son doigt sur la pierre qui avait des épines.

Le digitama là. Je suis là maintenant, tu n’en as plus besoin.


… C’était un oeuf ? Première nouvelle. Numéro 13 colle son oreille. Elle n’entends rien. Il y avait vraiment un être vivant dedans ? Au pire, cela fera toujours de la nourriture en cas de besoin. Elle le garde.

Oh Oh ! Il y a un autre humain ? Peut-être mon digitamers ?


Un autre humain dit-il ? Voilà une nouvelle qui intéressait numéro 13 se mit à poursuivre le digimon dès que celui-ci flotta dans une direction bien précise. C’est sûr qu’il réservait probablement le même accueil que pour Thirteen, mais est-ce que cet humain avait les mêmes réflexes.

Je t’ai trouvé !


Effectivement, ils tombèrent sur une jeune fille en train de faire quelque chose… Difficile de savoir quoi puisque l’animal volant fonçait littéralement sur elle, tandis que Dertien restait en retrait. A découvert, mais en retrait.
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Mar 20 Nov - 4:57
Jour 5 - Dans la journée
Alors qu'elle marche au milieu de la jungle, accompagnée de son Digimon, Carla pousse un gros bâillement, avant de se masser le cou d'une main. À ses pieds, Chibimon commence à s'inquiéter.

- « Carla, est-ce que ça va ? On dirait que tu es très fatiguée... »
- « Oui, oui, ça va, c'est juste que... mon lit me manque, tu vois... »

La petite créature fixe sa partenaire pendant une seconde ou deux, impassible, avant de demander d'une voix enfantine « C'est quoi, un lit ? » Malgré son épuisement, la question fait sourire l'espagnole.

- « C'est un objet sur lequel on dort, nous, les humains. Il y a un cadre un peu surélevé en bois ou en métal, avec un matelas moelleux dessus et une grosse couette épaisse qui recouvre tout... et c'est tellement confortable... »

Cela faisait déjà plusieurs jours que la jeune fille avait atterri dans le Digimonde. 4 jours, peut-être plus, elle avait du mal à se repérer. Elle s'était un peu habituée à vivre dans ce monde étrange et sauvage – et la présence de Lucy avec elle y avait été pour beaucoup – mais le confort de la vie moderne lui manquait cruellement.
Enfin, au moins la brunette peut maintenant discuter avec son Digimon, ce qui est vraiment appréciable. Chibimon a une personnalité proche de celle d'un enfant, bien qu'il soit très protecteur avec Carla. Il semble toujours aux aguets et s'il repère une source de danger, il n'hésite pas à servir de bouclier à sa partenaire humaine.
D'ailleurs, quelque chose semble avoir attirer l'attention du Digimon, qui fixe un coin de la jungle.

- « Carla, il y a quelque chose qui s'approche ! »

La jeune fille relève les yeux dans la direction indiquée par son partenaire, sans rien voir dans un premier temps. Mais l'instant d'après, voilà qu'une masse grise lui fonce dessus ! Prise au dépourvu, Carla parvient juste à lever les bras au niveau de sa tête et à maintenir son équilibre lorsque la chose lui rentre dedans.
Encore sous le coup de la surprise, elle fixe le Digimon qui l'a percutée. Elle n'en a jamais vu de semblable auparavant. On dirait une sorte de... méduse, avec de grands yeux fixes, qui flotte dans les airs. Cependant, malgré son aspect peu engageant, le Digimon ne semble pas hostile. Il se contente de fixer Carla en souriant.

- « Ha ha, toi, tu ne m'as pas vu ! Mais ce n'est pas grave, maintenant on est ensemble, on va pouvoir partir à l'aventure ! »

Carla cligne des yeux, écartant doucement le nouveau venu.

- « Partir à l'aventure ? Mais de quoi tu parles ? »
- « Carla, regarde ! Il y a un autre humain ! »

L'espagnole détourne son regard de la méduse et découvre effectivement une silouhette humaine... plutôt étrange. Elle porte un masque, tient ce qui ressemble à un Digitama dans les bras et reste en retrait, observant la scène sans dire un mot.

- « Hum... salut ! Est-ce que tu connais ce Digimon ? »

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Mar 20 Nov - 7:53
Dertien devine aisément qu’on s’adresse à elle lorsque l’humaine se tourne vers elle, la créature volante encore dans ses bras. Malheureusement, la pauvre ne pouvait et ne pourra jamais répondre oralement. On lui avait enlevé cette possibilité il y a bien longtemps. Elle enlève son masque de sa tête, le laissant pendre autour de son cou puis semble légèrement réfléchir.

Est-ce qu’elle le connaissait ? Elle l’avait rencontré quelques minutes plutôt donc… techniquement oui ? Mais son avis n’avait jamais réellement compté, pourquoi s’en préoccuper maintenant ? Dertien s’approche du petit groupe, mais la créature se remet à parler.

Oui ! Partir à l’aventure ! Tu es mon digitamers ! Tu vas me faire digivoluer pour que je sois plus fort !


Digivoluer ? Mais qu’est-ce que cela voulait dire ? Peu importe, ce n’était pas ce qui intéressait numéro 13. Elle arriva à leur niveau, dépassant d’une bonne tête la jeune fille puis regarda son collier qu’elle tenait dans la main. Si c’était elle… Elle serait très différente de tout ceux qu’elle avait eu auparavant. Mais soit, certaines choses ne se discutaient pas.

Très humblement, numéro 13 posa un genou à terre, déposa son oeuf à pointe sur le côté, courba la nuque et tendit sa main en direction de la jeune fille avec le collier doté de la pierre violette dans sa paume. Le cérémonial pouvait paraître un peu pompeux (et c’était uniquement à cause d’un scientifique qui aimait trop les chevaliers) et peut-être que voir une femme de cette carrure se mettre en position dominée aussi rapidement pouvait être déconcertant, mais Dertien ne se préoccupait guère de cela. Ce qui l’intéressait réellement, c’était de savoir si cette humaine allait accepter ce petit objet, qui avait de lourds conséquences pour numéro 13.

... Difficile de choisir entre vous deux ! Tu as l’air drôlement gentille, mais elle a l’air plus robuste.
Ba ! Je serais les muscles dès que tu m’auras fait digivoluer ! Allez hop ! On y va !
Puis, le petit truc bleu peut s’en aller, maintenant que je suis là ! On va faire une excellente équipe !
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Ven 30 Nov - 4:03
Jour 5 - Dans la journée
L'humaine s'approche du petit groupe sans dire un mot avant de retirer son masque. Carla est surprise en découvrant le visage de son homologue. Elle a le regard si froid ! Le visage si dur ! Elle a une apparence et une... aura très différentes des autres humains que l'espagnole a rencontré jusque-là.
En parallèle, le Digimon ressemblant à une méduse continue de parler à Carla de partir à l'aventure, de le faire Digivoluer... Il s'attend donc à devenir son partenaire ? C'est bien la première fois que la jeune fille est confrontée à une situation de ce genre, et elle ne sait pas trop comment s'en découdre. Le Digimon a l'air si enthousiaste...
Mais l'attention de la brunette va être complètement détournée par la scène qui va suivre : l'autre humaine s'approche un peu plus, met un genou à terre et tend à Carla un collier serti d'une pierre violette. La jeune fille fixe l'objet pendant un instant, avant de relever les yeux vers son ''interlocutrice''. Quelle femme étrange...

- « Hum... C'est pour moi ? … M... Merci... »

Ne sachant pas trop quoi faire, Carla prend lentement l'objet, comme si elle s'attendait à ce que sa propriétaire referme subitement sa main. L'espagnole observe ensuite le bijou de plus près.

- « C'est très joli. »

Elle n'a aucune idée de ce qu'elle fait. L'inconnue n'a pas ouvert la bouche depuis leur rencontre, et maintenant elle lui donne un bijou ? Carla ne sait pas du tout ce qu'elle attend d'elle.
C'est alors qu'une idée lui vient. Peut-être que la nouvelle venue a perdu son Digivice et qu'elle ne comprend pas ce qui se passe ?
Mais Carla n'a pas le temps d'éclaircir la situation pour le moment. Il semblerait que le Digimon – qui s'appelle Keramon, d'après le Digivice – continue de se faire des idées. Ce qui ne plaît pas du tout à Chibimon.

- « Je ne suis pas un ''petit truc bleu'', je suis le partenaire de Carla ! C'est MA Digitamer, elle ne va pas te faire digivoluer ! C'est moi qui vais devenir plus fort avec elle, comme ça je vais la protéger des méchants Digimons ! »

Keramon se tourne vers le petit Digimon et, même si ses yeux fixes lui donnent tout le temps la même expression, il est facile de deviner qu'il toise son homologue d'un air dédaigneux, méprisant.

- « Mais moi, je suis déjà grand et fort, elle n'a pas besoin de toi. »

Chibimon se gonfle de colère, comme prêt à exploser. Carla le prend alors dans ses bras pour le calmer.

- « Keramon, j'ai déjà un partenaire Digimon et c'est Chibimon. C'est avec lui que je me suis réveillée ici et c'est à lui que je suis liée. Et si j'en crois ce que je vois... (elle se tourne vers la femme près d'eux, cherchant comment la désigner) … notre amie ici présente a aussi un Digimon. N'est-ce pas ? »

La jeune fille cherche une confirmation auprès de l'autre humaine, cherchant par la même occasion à l'intégrer dans la conversation. Enfin, elle se retourne vers Keramon.

- « Tous les Digimons n'ont pas de partenaire humain... mais si tu veux, on peut être ami. »

L'idée ne semble pas convenir à Chibimon, qui fixe Keramon avec un regard courroucé.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Sam 8 Déc - 10:33
Dertien esquisse un petit sourire. Pfiou. Elle n’était plus sans maître. Quel soulagement, c’était difficile d’imaginer pour le commun des mortels. Lentement, la jeune femme se relève et attends paisiblement les ordres qui vont probablement tomber rapidement. En tout cas, c’est la première fois qu’elle entendait un compliment sur le collier. Les autres n’y voyait que la gâchette d’une arme de destruction massive, et jamais rien de plus.

Une dispute éclate entre le petit monstre bleu et le gros… monstre gris. Toutes ces histoires de partenaires, elle n’y comprenait pas grand-chose, ne s’étant réveillé que depuis… une heure à tout casser ? Néanmoins, quand sa nouvelle propriétaire la désigna, numéro 13 avait eu un petit temps de réflexion avant de comprendre qu’on parlait d’elle. Jamais on ne l’avait désignée comme une amie auparavant.

Numéro 13 réfléchit. Elle avait aussi un digimon alors ? Ses méninges tournent à pleins régimes. Est-ce que c’était de son petit oeuf qu’elle parlait ? Elle fouille dans sa poche et sort le petit objet technologique qu’elle avait ramassée plus tôt. Elle appuie sur le bouton et retombe sur l’image pixélisé de son oeuf, puis elle le montre à sa propriétaire. Est-ce que c’était de ça dont elle parlait ?

...Ami ?


Le Keramon semble beaucoup réfléchir sur le concept. Pendant ce temps là, Numéro 13 en profite pour se mettre de nouveau à genoux et de tâter le sol, cherchant un endroit plutôt mou. Elle range son engin électronique et attrape un couteau, commençant à graver le sol de geste vif et précis. A la fin, il y avait la marque suivante

n°13

Une fois qu’elle avait fini, la jeune femme désigna plusieurs fois ce qu’elle venait d’écrire et elle-même, espérant faire comprendre l’association entre ce qu’elle avait marqué et sa véritable dénomination. Du moins, la plus fréquente et qui convenait à beaucoup de monde.

Non ! Moi je veux être ton partenaire ! Je vais me débarrasser du petit truc bleu comme ça, tu seras forcée d’être avec moi !


Le Keramon commence à ouvrir la bouche en direction de chibimon, alertant les sens de Dertien qui lâcha immédiatement son oeuf.

Bug Blast…


Le pauvre n’avait même pas le temps de finir sa phrase : numéro 13 se jeta sur lui, le bousculant pour qu’il tombe au sol et que son boule de lumière ne s’envole dans les airs. D’un geste rapide, et retourna le digimon pour qu’il ai le visage à terre et attrapa ses deux longues mains pour les mettre derrière lui et les entraver avec sa main libre. Puis, elle positionna son couteau au niveau du cou du digimon. Rapide, propre et efficace, on reconnaissait bien l’assassin qui avait immobilisé des adversaires beaucoup plus imposant que ce Keramon. Néanmoins, elle n’avait pas reçu d’ordre. Elle ne savait pas si elle devait exécuter ce pauvre digimon fou qui avait essayé d’attaquer le digimon bleu qui appartenait à sa propriétaire.

Attends attends ! On peut être ami ! C’est bien aussi, même si je sais pas ce que c’est !
M’efface pas ! Je veux trouver mon digitamer avant d’être effacé !


Numéro 13 attendait patiemment les ordres.

PS: désolé pour le retard pal
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 13 Déc - 4:44
Jour 5 - Dans la journée
Keramon ne semble pas comprendre ce que veut dire ''ami''. Carla allait lui expliquer un peu plus ce qu'elle voulait dire, mais un mouvement du côté de l'autre humaine attire son attention. La femme fouille dans ses poches et en sort un Digivice, avant de le tendre à Carla d'un air interrogateur. Il semblerait qu'elle ne soit pas arrivée dans le Digimonde depuis longtemps... Carla sourit doucement et tente de donner des explications.

- « Ce que tu as dans la main, c'est un Digivice. C'est un appareil qui te sera très précieux dans ce monde. Il te permet de t'orienter dans le Digimonde, de comprendre les autres humains et Digimons que tu vas rencontrer, il y a aussi un radar pour t'orienter... Oh, tu vois l'oeuf sur l'écran ? Il représente celui que tu as dans les bras. Quand il éclora, un Digimon va en sortir et il deviendra ton partenaire. »

L'espagnole fait une pause pendant quelques instants, se rendant compte qu'il y a encore énormément de choses à expliquer.

- « C'est... une longue histoire... Il faudra que je te l'explique plus tard... »

C'est alors que son interlocutrice dégaine un de ses couteaux – et pas un petit couteau, c'est une véritable arme ! – et commence à tracer quelque chose au sol. Carla l'observe, intriguée, oubliant pendant un instant le Keramon à côté d'elle.
Finalement, l'étrange femme finit son inscription et fait des gestes de main répétés entre elle et l'écriture. Carla lit l'inscription et prend un air déboussolé.

- « ''Numéro 13'' ? Est-ce que c'est... c'est comme ça qu'on t'appelle ? »

Décidemment, plus elle en découvre sur cette femme, et plus elle est perdue. D'abord la dégaine très froide et mystérieuse, ensuite son mutisme, et maintenant ça... Qui peut-elle bien être, finalement ?
Mais encore une fois, l'heure n'est pas à la réflexion. Keramon semble passablement énervé et commence à menacer Chibimon. Carla est prise au dépourvu et son Digimon ne fait que s'énerver lui aussi.

- « Quoi ?! »
- « Non, laisse Carla tranquille, ne la touche pas ! »

Mais alors que Chibimon allait se jeter sur Keramon, voilà que numéro 13 bondit sur la méduse, l'immobilisant en un rien de temps avant de placer son couteau à proximité de la gorge de la pauvre créature. Après un instant de surprise, Chibimon laisse éclater son admiration.

- « Ooooh, tu te bats presque comme un Digimon ! »
- « Non, attends ! Ne lui fais pas de mal ! »

Une sueur froide parcourt Carla. Oui, numéro 13 se bat vraiment bien, et elle n'a pas hésité un seul instant avant de se jeter sur Keramon. Est-elle une soldate ? Sûrement, ses gestes sont trop précis pour qu'elle ne soit pas une professionnelle. Mais ses talents de combattantes ajoutés à son mutisme et à son air fermé lui donnent un air très dangereux.
Tout ceci met Carla dans une drôle de position, mais elle doit régler un autre problème pour le moment : Keramon. De toute évidence, le Digimon ne veut pas entendre raison, il va donc falloir prendre la chose autrement.

- « Être amis, ça veut dire... éprouver de la sympathie pour quelqu'un. Passer du temps ensemble, discuter, s'amuser ensemble. Mais on ne peut pas être ton Digitamer, ni moi ni numéro 13. Nous avons toutes les deux notre Digimon. Mais je suis sûre que tu trouveras ton Digitamer ailleurs, quelque part. »

Mentir à Keramon fait honte à la jeune fille, mais elle ne sait pas comment le faire partir autrement. Et puis, qui sait, peut-être voudra-t-il partir de lui-même, après la démonstration de force de numéro 13 ?



_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Jeu 13 Déc - 17:31
Dertien écouta attentivement Carla, essayant d’emmagasiner le plus d’information possible. Digivice. Compréhension des autres. Radar. Oeuf. Partenaire. La jeune femme réfléchit un instant. Bon, elle avait visiblement tout intérêt à garder l’oeuf et le bidule qui s’appellait Digivice. Sur cette conclusion, la jeune femme range l’objet dans sa poche. La suite de l’histoire attendra, visiblement. Enfin, elle ne lui devait guère d’explication. C’était elle qui avait le collier, elle faisait ce qu’elle voulait.

Numéro 13. Oui, c’était bien son nom. Et pour le confirmer, la jeune femme fit un petit mouvement d'acquiescement, même si elle ne comprenait pas pourquoi elle semblait si surprise. On l’avait toujours appelé ainsi, depuis qu’elle avait été intégré dans le laboratoire, pourquoi sa nouvelle propriétaire semblait si surprise ? Peu importe, les choses commencèrent à se corser quand le digimon gris commença à menacer le petit groupe.

Après une immobilisation en bonne et dûe forme, le digimon bleu était admiratif devant la jeune femme tandis que Carla, plus surprise, s’exclama en disant que numéro 13 devait laisser le digimon indemne. Soit. Elle le relâcha et celui-ci recula expressément, non sans écouter la jeune fille brune. Il semblait réfléchir un instant avant de répondre.

D’accord. Soyons ami. Mais avant, je vais trouver mon digitamer !


Et, vif comme le vent, voilà que le Keramon était parti, non sans faire un petit au revoir de la main. Il n’était pas si rancunier finalement, ou bien avait-il peur de subir une nouvelle assaut de numéro 13, couplé à celui de Chibimon ? Qui sait ce qui pouvait se passer dans la tête du digimon, mais en tout cas, il était définitivement parti.

Numéro 13 se retourne puis attrape son oeuf avant de regarder Carla et Chibimon. Qu’est-ce qu’ils allaient bien pouvoir faire maintenant ?

---Fin du rp Aléatoire, mais on continue le rp normal o7 ---
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 3 Jan - 1:26
Jour 5 - Dans la journée
Sous l'exclamation de Carla, Numéro 13 ne tarde pas à lâcher le Digimon qu'elle vient d'immobiliser, ce qui soulage instantanément l'espagnole. Pendant un instant, elle avait eu peur que sa nouvelle compagne soit une personne violente, avide de combat. Et si ça avait été le cas, la jeune fille ne se serait pas sentie à l'aise du tout.

La rapide explication qu'elle donne ensuite à Keramon sur l'amitié semble convenir à ce dernier, qui décide d'accepter la proposition de Carla avant de repartir chercher son ''Digitamer''. La brunette répond à son signe de main, le sourire aux lèvres, mais elle ne peut s'empêcher de ressentir de la pitié pour ce Digimon. Elle ne peut que comprendre l'envie, l'urgence du Digimon à trouver son partenaire, elle qui se sent si anxieuse et si mal lorsqu'elle se retrouve seule...
Mais le moins que l'on puisse dire, c'est que le sentiment de la jeune fille n'est pas partagé par tout le monde. Chibimon regarde la méduse grise s'éloigner sans dire un mot, et finit par pousser un petit soupir agacé lorsque Keramon disparaît dans la jungle.

- « Il n'a pas intérêt à revenir, sinon je me battrai contre lui ! Et avec Numéro 13 ! »

Carla pousse un soupir las.

- « Laisse-le tranquille, Chico. Il voulait seulement faire comme les autres Digimons. Et puis, on ne va pas se battre contre lui, maintenant que c'est notre ami ! »

Chibimon, très peu convaincu, se contente de bouder pendant que Carla se retourne vers Numéro 13. Celle-ci semble prête à partir, son Digitama dans les bras.

- « Maintenant qu'on est plus tranquilles, je vais pouvoir t'expliquer un peu mieux ce qui se passe ici. J'imagine que tu as beaucoup de questions, mais... »

L'espagnole hésite. Elle ne sait pas comment aborder le mutisme de sa compagne. Elles ont pu communiquer brièvement il y a quelques instants, mais Numéro 13 ne va pas passer sa journée à sortir son couteau pour écrire ce qu'elle veut dire. Si seulement elles pouvaient parler en langue des signes, ce serait tellement plus simple... Mais l'espagnole n'a jamais appris cette langue, et il semble que ce soit aussi le cas pour Numéro 13.
Après un instant de réflexion, Carla se décide finalement sur un plan.

- « Il y a de vieilles ruines dans la jungle, pas très loin d'ici. C'est là où je me suis abritée avec Chibimon. On peut t'emmener là-bas et sur le chemin, je t'expliquerai tout ce que je sais. Et, si après tout ça, tu as plus de questions, tu pourras aller voir la déesse de ce monde, Eru. Elle vit aussi dans les ruines. »

Avant de partir, Carla décide de mettre le collier que lui a donné Numéro 13 autour de son cou. Une fois cela fait, elle ouvre la marche, Chibimon gambadant joyeusement à côté des deux humaines.

- « Donc... comme je te l'ai dit, nous sommes dans un autre monde, ici. Une monde numérique. Auparavant, il était parallèle au nôtre, mais depuis peu de temps, les deux mondes sont entrés en collision et ont créé des brèches. Tous les humains qui sont arrivés ici ont été aspiré par une de ces brèches – car oui, nous ne sommes pas les seuls humains dans ce monde. Certains ont l'air de se souvenir de ce qu'ils faisaient avant de tomber dans ce monde, mais moi je n'ai gardé aucun souvenir. »

En effet, même après plusieurs jours, Carla n'arrive toujours pas à se rappeler ce qui s'est passé juste avant qu'elle n'arrive dans le Digimonde. Pendant un temps, elle s'est demandé si c'était ''normal''. Maintenant, elle se demande juste si ça a une quelconque importance.

- « Est-ce que tu as des souvenirs de ce qui s'est passé avant que tu viennes ici ? »

Bien sûr, Numéro 13 n'est pas arrivé depuis longtemps, alors elle doit encore être chamboulée mais qui sait, peut-être qu'un détail l'a marquée ?
Et puis, même si elle ne peut pas lui répondre facilement, Carla ne peut pas s'empêcher de lui poser des questions. D'abord parce qu'elle n'est pas à l'aise à l'idée de parler en boucle. Et ensuite parce qu'elle aimerait en savoir plus sur cette mystérieuse femme.




_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Dim 6 Jan - 7:13
Pour une petite créature, le digimon bleu avait beaucoup de cran, mais son amie semblait plus mesurée et peut-être un peu plus sage. Enfin, c’est ce qui semblait à numéro 13, cette dernière étant toujours impressionnée par les gens qui parlaient bien, du moins, de son point de vue. L’espagnole commencer à parler avant de s’interrompre, réfléchissant probablement avant de reprendre et de noyer d’information compliquée notre pauvre assassin professionnelle.

Pour la partie ruine et déesse de ce monde (même si la jeune femme avait énormément de mal concernant la compréhension d’une divinité), c’était aisée. Information importante, elle le garde dans un coin de sa mémoire. Mais alors, dès que Carlà aborda la partie sur les mondes numériques et parallèle, on pouvait voir que numéro 13 était perdue. Les concepts étaient définitivement trop abstraits. Bon, il y avait également d’autres humains apparemment, comme si c’était surprenant. L’être humain avait le don pour être présent partout.

Soudain, sa propriétaire (plus qu’officielle vu qu’elle portait désormais le collier autour de son cou) lui demande si elle se souvient de ces derniers moments avant son réveil ici. Numéro 13 ferme les yeux, creusant sa mémoire.

*Un homme entre dans la pièce, avec le plus grand des fracas et montre fièrement le bijou qui contrôlait le destin de cette fille. Son nouveau maître. C’est sans l’ombre d’un scrupule qu’elle part achever ce que l’on pouvait appeler ses anciens alliés. Son maître rit aux éclats, avant de se faire transpercer d’une balle. Le collier tombe au pied de la jeune fille, qui le ramasse par réflexe…*

Le front de l’assassin se plisse. Il manquait quelque chose. Etait-ce là ces derniers souvenirs ? Comment avait-elle atterri ici ? Cela n’avait pas de sens. Numéro 13 ouvre les yeux de nouveau, puis baisse légèrement la tête, comme le ferait un chien qui a déçu son maître.

Non. Elle ne savait pas.
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Sam 12 Jan - 21:50
Jour 5 - Dans la journée
Carla enchaîne les explications, ne se rendant pas compte que c'est peut-être trop de données à traiter pour Numéro 13. Mais lorsque l'expression de cette dernière se décompose au fur et à mesure des paroles de Carla, un petit rire échappe à l'espagnole.

- « Ce que je dis a l'air complètement fou, hein ? Ne t'en fais pas, j'ai mis un moment avant de m'y retrouver dans cette histoire. »

Elle n'est même pas sûre d'y être totalement arrivée, d'ailleurs. La jeune fille essaie simplement de se dire que, bien que cette histoire soit complètement folle, c'est la seule qui puisse expliquer tout ce qui lui arrive depuis plusieurs jours.
Carla reprend bien vite son sérieux.

- « Tout ce qu'il faut retenir, c'est que nous sommes loin, très loin de chez nous, et que ça ne va pas être facile de rentrer. Nous allons avoir beaucoup de travail devant nous, et nous aurons besoin de nos Digimons pour nous aider. »

À ces mots, Chibimon se retourne et parle d'une voix enjouée et déterminée.

- « Oui, je vais vous aider toutes les deux ! On va retrouver les gemmes et rendre tous ses pouvoirs à Eru ! »

Après les questions de Carla, Numéro 13 ferme un instant les yeux, sans doute pour faire remonter ses derniers souvenirs dans sa mémoire. La brunette attend patiemment. Elle se rappelle à quel point son esprit était embrumé lors de son arrivée, alors pas étonnant qu'il faille un peu de temps à la nouvelle arrivante pour remettre de l'ordre dans ses souvenirs.
Carla voit le visage de Numéro 13 se froncer, comme si elle était contrariée, et lorsqu'elle ouvre de nouveau les yeux, celle-ci se contente de baisser le nez, comme si elle était honteuse. Carla lui sourit d'un air rassurant et, après une seconde d'hésitation, pose doucement sa main sur son bras.

- « Ne fais pas cette tête, je ne pense pas que ce soit important. Nous n'avons pas besoin de savoir ce qui s'est passé pour survivre ici. »

Après plusieurs minutes de marche, le groupe arrive finalement à proximité du temple. Une pluie fine commence à tomber, ce qui pousse Carla et Chibimon à conduire leur invitée à l'abri, non loin de l'entrée des ruines.
Une fois qu'ils sont au sec, Chibimon s'assoit près du mur pour se reposer, tandis que Carla présente les lieux à Numéro 13.

- « Voilà les ruines dont je t'ai parlé. La déesse Eru est à l'intérieur, avec ses deux gardiennes. Est-ce que tu veux aller la voir ? Ou tu préfères te reposer un peu ? »

La marche dans la forêt n'a pas été spécialement fatigante, mais voir Chibimon somnoler près d'elle donne à Carla l'envie de se poser un petit peu. Au moins le temps que la pluie se calme, disons.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Messages : 79

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Dertien Thirteen
Symbole de la Fiabilité
Sam 12 Jan - 23:07
Numéro 13 regarde sa propriétaire. En version plus synthétique, c’était vachement plus compréhensible pour notre jeune demoiselle. Même si le concept de “maison” était bien abstrait. On la bougeait sans cesse de droite à gauche, sans aucun attache dans les différents lieux où on l’avait baladé. Elle n’appartenait pas à un lieu : elle appartenait à quelqu’un.

La petite créature bleue était très enjouée d’aider Carlà. Lui, c’était un digimon. Et ce qu’il y avait dans l’oeuf de 13, c’était également un digimon. Pour le moment, il n’était pas très utile, mais il fallait parfois parier sur l’avenir pour avoir les meilleurs résultats. Puis, sa propriétaire lui avait dit de le garder, c’était un ordre qu’elle ne pouvait contourner.

Néanmoins, il fallait admettre une chose : elle était très différente de tous les propriétaires que 13 avaient pu avoir auparavant. Pas seulement au niveau du physique ou même du genre, mais aussi dans le comportement. Les sourires et les gestes rassurants, ce n’était pas pour l’assassin généralement. Et le pardon non plus. L’africaine ne put s’empêcher de cacher un petit air surpris. La volonté de la pierre n’avait jamais été aussi floue et perturbante pour notre pauvre femme de main.

Finalement, ils arrivent au ruines dont sa propriétaire avait parlé. Il fallait reconnaître que c’était impressionnant, mais le temps se gâtait et naturellement, sa propriétaire et le digimon bleue allèrent se mettre à l’abri. Puis, Carlà demanda à 13 ce qu’elle voulait faire. Elle écarquilla les yeux.

Elle lui demandait ce qu’elle voulait faire ? Mais ça n’avait pas de sens ! Jamais on lui posait de telle question ! Elle baissa la tête, confuse et déboussolée. Qu’est-ce qu’elle devait faire ? Mais qu’est-ce qu’elle devait faire ?!
Sentant la panique l’envahir, 13 ferma les yeux et activa sa matière grise. Par élimination, elle n’était pas fatiguée. Donc… Aller voir Eru semblait être la meilleure option. Puis, elle semblait détenir des informations importantes donc… C’était bien. Non ?

Hésitante, 13 s’approcha de l'extérieur de leur abri temporaire, son oeuf sous le bras et regarda Carlà. C’était bon ? Est-ce qu’elle pouvait y aller ? Est-ce que c’était le bon choix ? Ses yeux qui cherchaient l’approbation étaient pleins de panique et on pouvait sentir qu’une partie de son assurance naturelle s’était envolées.

Des choix à la place d’ordre, ce monde était bien étrange.
Revenir en haut Aller en bas
Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Messages : 188

Feuille de personnage
Expérience:
100/150  (100/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Mer 30 Jan - 1:31
Jour 5 - Dans la journée
Carla remarque que l'expression de Numéro 13 change lorsqu'elle lui touche le bras. L'espagnole retire sa main et offre un sourire légèrement gêné à son interlocutrice.

- « Excuse-moi, je ne voulais pas te mettre mal à l'aise. »

En vérité, c'est plutôt elle qui est mal à l'aise. Elle a du mal à savoir comment se comporter avec Numéro 13. L'air dur qu'elle affiche sans arrêt déstabilise la jeune fille, sans parler de son mutisme. Carla a la sensation de devoir parler plus que d'habitude, de devoir faire plus de gestes pour combler ce silence, comme si elle devait s'exprimer pour elles deux. C'est une impression totalement inédite pour elle.

Une fois aux ruines, Carla pensait rendre service à Numéro 13 en lui proposant d'aller voir Eru. Mais la question qu'elle voulait innocente à l'air de profondément bouleverser sa compagne. Carla observe pendant un instant les mouvements affolés de Numéro 13 avant de prendre la parole.

- « Est-ce que... est-ce que j'ai dit quelque chose qu'il ne fallait pas ? »

Carla est complétement déboussolée, elle aussi. Elle ne comprend pas la réaction de la femme à ses côtés et elle se doute qu'elle ne va pas pouvoir l'éclairer très facilement.
Numéro 13 commence à s'éloigner en direction des ruines, ce qui laisse penser à Carla qu'elle souhaite voir Eru. Mais elle s'arrête bien vite, lançant des regards inquiets vers l'espagnole. Cette dernière s'approche et lui montre l'entrée des ruines.

- « Tu peux rentrer dans le temple par là-bas. C'est un vrai labyrinthe à l'intérieur, mais les deux Digimons qui assurent la protection d'Eru vont te trouver et te guider à elle. »

Carla observe Numéro 13, ne sachant pas trop comment la rassurer davantage.

- « Chibimon et moi allons t'attendre ici, nous ne bougeons pas. »




_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale-
Sauter vers: