:: File Island :: Forêt Tropicale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour d'exploration [Pv Abbi]

Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Sam 13 Oct - 17:01
Jour 5

Le quatuor ne pouvait plus rien transporter et avait décidé de sortir des ruines. Fort heureusement, Abbigail avait trouvé un parapluie et mine de rien, il tombait plutôt bien. Sana enfila son manteau puis regarda Gigimon en souriant. Il n’aimait pas beaucoup l’eau et il regardait avec méfiance les gouttes d’eau qui tombaient.

C’est amusant. Le digimonde a beau être un autre monde, il y a tout de même le concept de pluie.


Enfin, vu comment la forêt est dense, il faut se préparer à ce qu’il y en ai beaucoup plus à l’avenir.


Fort heureusement, leur grotte offrait une petite protection contre les intempéries et on y était au chaud grâce au foyer. Mais elle ne se souvenait pas si le trio des filles pouvaient s’offrir un tel luxe.

Je ne peux m’empêcher d’être curieuse, comment s’est passé votre rencontre avec Lauren et Luka ?


Gigimon, lui préfère s’intéresser à Cupimon qui était désormais meilleur ami digimon, peut-être même plus que Tokomon, mais chut, il ne fallait pas que ce dernier le sache !

Je me souviens du gros truc blanc volant et d’une tête jaune avec des oreilles pointues et une queue. Ils sont sympas ?
Ils savent faire quoi comme attaque ?


Finalement, Sana et Gigimon étaient aussi curieux l’un que l’autre.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail Golden
Symbole du Courage
Messages : 228

Feuille de personnage
Expérience:
115/250  (115/250)
Voir le profil de l'utilisateur




Abbigail Golden
Symbole du Courage
Mer 31 Oct - 0:58




Jour 5 - matin +
Je faisais de mon mieux pour pouvoir maintenir le parapluie assez haut, afin que tout notre petit groupe puisse tenir sous le parapluie.

La réflexion de Sana était intéressante et sur le coup je ne sue pas trop quoi répondre.

Il est vrai que cela était tellement naturel, que je n'avais jamais pensé que cela n'allait pas se passer. Mais à partir de là, on pouvait même remercier le monde d'avoir la gravité.

Puis la jeune femme, me posa une petite question sur ma rencontre avec les deux damoiselles à l'aise avec la technologie.

- Oh, plutôt simple, Lauren et moi on, c'est bousculer et je suis resté avec elles.

C'était peut-être un léger, alors je repris la parole, sans faire une trop grande pause.

- Au départs, c'était surtout pour trouver à manger ensemble, puis je me suis dit avec Cupimon qui était encore sous forme bébé, qu'il fallait mieux rester en groupe.

C'était très calculateur, mais en même temps, qui n'aurait pas fait là même. Il aurait vraiment fallu que je les déteste pour ne pas partager leurs abris. Franchement, c'était des jeune fille très sympathique, avec leur caractère à elles. Je ne pouvais pas encore dire que nous étions amies, mais c'était plus que de simple connaissance.

- J'ai souvenir que tu as aussi un petit groupe, tu pourrais me rappeler leur prénom ?

Je n'avais pas à cacher, que j'avais écouté de manière distraite Lauren et Luka, surtout quand elle parlait de personne que je ne connaissais pas, mais, maintenant que je savais qu'ils n'était pas si loin, cela ne pouvait être que bon pour les relations de bien connaître nos ... Voisins ?

Pendant ce temps-là Cupimon tenté de suivre notre pas et de répondre à son ami rouge.

- Euh ... Ils sont plutôt sympas ... l'un pose beaucoup de questions .... et l'autre est très calme... et ... je ne sais pas ... gnn ... je ne suis jamais battue avec ou contre eux.


Il semblait vraiment en galère à tenir le miroir et à avancer en même temps, mais je pensais qu'il était trop fier ou un truc du genre et voulais donc vraiment se débrouiller seul.. J'allais ouvrir la bouche pour tout de même lui proposer de l'aide, mais alors que je le fixer, il se mit à briller. De la même façon qu'hier, et il changea encore d'apparence. Cette fois-ci s'était devenu un petit humain blond à plein de pairs d'ails.

Un peu part reflex, je sortis mon digivice un peu à la manière d'un pokedex, histoire de voir comment je devais l'appeller maintenant.

- Lucemon ... Je pense que l'on va devoir te trouver un vrai nom à toi...

Il plaça le miroir sous son bras et hausse les épaules.

- Cela ne me dérange pas, mais tu aurais une idée ... Ou même vous Gigimon, Sana ?

Activité collectif, trouver un nom à se petit être blanc, qui oh la vache, ressemblais vraiment à un Ange. S'il continuer, il allait bientôt ressembler à Eru.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Jeu 1 Nov - 8:04
Sana afficha un petit sourire, en effet, c’était une simplicité incroyable. Mais après tout, pour Andrew, c’était un peu pareil. Elle s’était réveillée, l’avait vu, puis s’était proposé qu’ils fassent un bout de chemin ensemble dans ce monde perdue. Net et sans bavure. En tout cas, elle comprenait parfaitement les raisons d’Abbi, même si elle avait un caractère très différent de celui de Lauren. Enfin, dans des situations désespéré, on était prêt à accéder presque n’importe quoi.

Tu es bien renseignée ! La première personne que j’ai rencontré s’appelle Andrew. Il est un peu timide, mais très débrouillard. On forme un beau duo.
Et là, c’est un peu plus récent, mais une troisième personne a rejoint notre abri : Elisabeth. C’est une etudiante infirmière que j’ai trouvé perdue dans la forêt et qui est notre nouvelle colocataire.


J’ai deux timides à la maison, mais ça se passe plutôt bien !


On ne parle pas du plan secret de Sana pour qu’ils deviennent amoureux et concrétise leur sentiment dans ce monde de brute ? Pas tout de suite. Faudrait qu’elle les rencontre d’abord et le keikaku aurait tout son sens.

Retournons au digimon, pendant que Cupimon (on pouvait le dire) galérait avec le miroir, il lui explique qu’il était un peu moins belliqueux que le Gigimon et décrivit ses compagnons d’abri. En même temps, un petit ange si mignon, ça ne pouvait pas être un petit démon combatif.

Soudain, Cupimon commence à briller et à se transformer.

Il digivolue ! Il digivolue !


Gigimon sautait sur place tout en regardant, comme les deux filles, Cupimon grandir et prendre une apparence beaucoup plus enfantine, mais avec six ailes en plus. Un véritable petit ange !

Oh, moi j’ai des idées !

Huit Ailes !


Est-ce qu’on pouvait lui en vouloir d’être aussi littérale ? Après tout, la fille de trois ans de Sana avait surnommé sa peluche favorite “Boule de Poil” et puis, peut-être que ça lui plairait. L’actrice commença à réfléchir. Cela lui rappelle un musée avec sa femme spécialement sur les anges.

Dans notre monde, les anges ont une signification particulière et très peu de gens le savent, mais chaque jour est attribué à un ange.


Hum… Je me souviens pas de tous, mais il y a Brial, le fort. Sobroniel, l’ange de la créativité. Berjael, le défenseur. Methusiel, l’ange de la victoire.


Oh, j’aime bien le dernier.  


Samiel, l’ange de la bonne volonté. Ohriel, l’ange de la patience. Teliel, l’ange de la nature. Geliel, l’ange de l’espérance. Hum… Pergamim, l’ange de la persévérance.


Il doit être balèze celui-là.


Anael, l’ange de la pureté. Rem, ange de la force au combat.


Oh, celui là il est super bien.


Meriel, l’ange de la fidélité. Tanael, l’ange des enfants. Kadmiriel, l’ange de l’humilité. Dirachiel, l’ange de la paix. Advisiel, l’ange de la confiance…


Malheureusement, c’est tout ce dont je me souviens.


Il y en avait 365 et elle ne les avait vu qu’une fois, avant de faire un mini-concours avec sa femme pour savoir qui s’en souviendrait le plus. C’est Sana qui a gagné cette fois-ci.

Rem c’est bien !


Doucement, laisse Abbigail et Lucemon choisir.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail Golden
Symbole du Courage
Messages : 228

Feuille de personnage
Expérience:
115/250  (115/250)
Voir le profil de l'utilisateur




Abbigail Golden
Symbole du Courage
Sam 10 Nov - 12:08




Jour 5 - matin +
Elle avait trouvée une bonne petite équipe, un débrouillard et une infirmière. Leurs équipe semblait très bien équilibrée, surtout si on compare à mon groupe; Deux Geek et une star qui se maquille encore dans un monde hostile.

Sana était incroyablement renseigner sur les anges leurs nom et leurs fonction, honnêtement je devais en connaitre deux trois max, et sans leurs attributs. Pour ma part, je serai partis sur un nom tellement simple, du genre ... Alfred ou bien Blanchine.

Je pris un petit temps de réflexion, laissant un petit silence s’installer, pour le suspense~

- Meriel, j’aime beaucoup le concept qu'il représente~

La fidélité était quelque chose de très important pour moi, c'était peut être enfantin comme vision du monde et de l'amour, mais je ne pourrais pas avoir confiance dans une personne trop volage.
Je tourna la tête vers le digimon nouvellement baptiser.

- Meriel Huitel, je suis ravie de faire se bout de chemin avec toi~

Un peu à la manière d'un prénom et nom de famille, j'avais repris l'idée du petit dinausore rouges, parce que soyons claire, moi ca m'avait bien fait rire.
Il hocha doucement la tête.

- Moi aussi~

Il repositiona le miroir sous son bras et se tourna un peu mieux vers nos deux compagnons.

- Merci de l'avoir aider, sinon, je ne sais pas comment je me serrai appeler à l'heur qu'il est.

Il courba sa tête légèrement pour les remercier, tiens, ca il a du le prendre de Luka, car c'est très certaine pas moi qui le ferais. Dans tout les cas j'émis un petit "hé" de protestation à sa phrase, mais ne fit pas plus de représailles.

Aprés tout je tenais le parapluie et lui avait mon miroir, dans tout les cas je repris la marche.

- Mais dit moi Sana, tu es Catholique ou un truc du genre pour connaitre autant sur les anges ?




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Sam 10 Nov - 14:15
Gigimon sautille autour d’Abbigail lorsque celle-ci semblait réfléchir à un nom. Quelle impatience, ce petit digimon ! Et finalement, le verdict tomba. Ce n’était pas Rem. La déception. Mais Huitel, c’était son idée. C’est seulement lorsqu’il comprit le jeu de mot qu’il afficha de nouveau un sourire.

Avec plaisir, Mériel.


Sanaaaaaa !


Oui, je t’ai dit que j’y réfléchissais, donne moi encore un peu de temps.


Et si tu me harcèles encore, cela me demandera plus de réflexion.


Non mais, on ne jouait pas avec les nerfs de l’actrice, sinon, on se brule les doigts. Gigimon se calme en se faisant tout petit. Sana allait être tranquille, du moins, jusqu’au lendemain. Soudain, Abbigail lui demanda si elle était de religion catholique pour en savoir autant sur les anges.

Oh, non, pas du tout.


Mais la culture catholique est présente un peu partout en France et aux Etats-Unis et vu que ma femme et moi aimons les musées, nous avons appris beaucoup de choses.


En vérité, c’était un petit défi un peu idiot entre nous deux pour savoir qui retiendrait le plus de prénom d’ange avec leurs attributs, je ne pensais pas que ça me servirait réellement un jour.


Le duo de choc continuait de marcher à l’abri du parapluie, avec un Gigimon très envieux de la taille qu’avait pris Mériel. Il espérait que sa digivolution arrive rapidement, lui aussi !

De toute façon, d’après la plupart des religions, on devrait me mettre au bûcher ou il faudrait procéder à ma mise à mort. Autant dire que je ne me sens guère affilié à l’une d’entre elle.


Qui veut te faire du mal ? Que je le morde avec ma Morsure Brûlante !  


Mon héros !


Mais ne t’inquiète pas. Il faut ignorer les imbéciles et, seulement en dernier recours, faire usage de la force.


Les idiots ne comprennent que ça de toute façon.


Les gardes du corps accompagné de canidé de garde  qui circulaient autour de la propriété de Sana n’étaient pas là pour faire jolie. Sana savait pertinemment que le monde n'était guère rose pour elle, même si elle ne supportait pas la violence. Puis ça éloignait les journalistes trop curieux. Quels parasites, ceux-là.

Au moins, dans le digimonde, c’est un soucis de moins à se préoccuper.
Même si j’espère que mes enfants et ma femme sont dans notre monde.


C’était peut-être ça le plus terrible. Ne pas savoir si elle devait retourner tout le File Island pour chercher sa famille ou chercher un moyen de retourner chez elle. Elle poussa un léger soupir, avant de se tourner vers Abbigail.

Enfin, je ne suis pas la seule à plaindre. Il doit y avoir des gens qui vous manquent aussi.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail Golden
Symbole du Courage
Messages : 228

Feuille de personnage
Expérience:
115/250  (115/250)
Voir le profil de l'utilisateur




Abbigail Golden
Symbole du Courage
Dim 3 Fév - 23:41




Jour 5 - matin +

Le nouveau nom de mon digimon semblait plaire à tout le monde et j'avais l'impression que la petite boule pleine d'énergie attendait lui aussi d'avoir nom. Sana prenais cela très au sérieux et semblait attendre le bon moment ou bien le bon nom qui lui passerais par la tête.

Je compris très rapidement que ma question avait été totalement déplacer, aprés tout ne mettais-je pas fait la réflexion quelque minutes plutôt qu'elle avait un femme et non un mari ?

Je n'étais pas très brancher, musée, mes parents m'avait emmener plus sieur plus jeune, mais en grandissant et en m'éloignant d'eux j'avais cesser d'y aller. Après tout, pendant se moment là, je ne vis qu'une chose, attendre mon rêve ~~  Je ne dis pas que je ne suis jamais aller seul au musé, mais cela était tellement rare que je n'ai pas honte de dire que je n'y vais pas.

Le défis qu'elle s'était lancer était tout à fais mignon et assez compétitif, je me demandais si elles avaient un gage pour la perdante ?

Je ne connaissais pas toute les religions, mais il est vrai que je les couples non hétéro, ne semblait pas avoir une grande place dans leurs estime. Puis Gigimon se mis à faire le "beau", souhaitant protéger Sana contre vents et marré.


- Oh et bien, j'avoue que mes parents pourraient me manquer, mais je suis devenus rapidement indépendante pour devenir actrice.

J'essayais de les appeler régulièrement, mais c'était toujours un peu compliquer de trouver le moment de les appeler. Sois je courrais à droite et gauche, puis quand je rentrais chez moi je n'avais pas spécialement envie de parler à qui que se soit. Du coup à chaque fois que je les appelais je sentais qu'ils étaient vraiment heureux de m'entendre et c'est à  ces moment là que je me disais que j'allais plus les appeler, mais sans grand sucés.

Je continuais un peu à réfléchir qui pourrait vraiment me manquer et à qui je pourrais être une source d'inquiétudes.


- J'ai mon meilleur ami qui pourraient être inquiet pour et mes amis de façon générale.

J'avais fait une coloque avec Chris pendant des années, de fait je suis sûr qu'il serai le premier à savoir si vraiment disparue ou si je fais juste la morte dans la chambre avec un livre dans les mains. Après tout, j'avais habituer mon entourage à ne pas recevoir beaucoup de textos et d’appeler. J'essayer de me montrais actif sur les réseaux sociaux, sur conseil de mon manager et pour être plus proche de mes fans, mais c'était une contrainte pour moi.


- Mais pour le moment, c'est plus le changement de confort de vie qui me boulverse et le travail qui m'inquiet.

C'était assez triste à dire je trouve, que pour le moment se monde me dérange uniquement à cause de mon travaille, mais .. mais j'avais passer tellement de temps et dépenser temps d'énergie pour arriver là où j'étais que je ne pouvais pas tout perdre maintenant.

- Une bourreau du travail ? Pourtant tu n'en a pas l'air.

Je me tournais ma tête vers Meriel, le sourcil hausser.

- Qu'est que cela veux dire monsieur ?

Il me répondit dans le plus grand des calmes.

- Et bien que tu es la dernière à te lever le matin, que tu n'es pas très sportif et que tu n'es pas la fille la plus motiver du groupe.

J'hésitais un moment à lui mettre un coup de pieds au fesses, mais je lui répondis juste un grand sourire et je bougeais le parapluie de façon à se qu'il se prennait quelque gouttes de pluis.

- Héé!! Fais attention.

J'essayais d'étouffer mon rire du mieux que je le pouvais

- Ouppsss, désolé, je suis si fainéante~~  Je dois commencer à fatiguée~



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Jeu 7 Fév - 6:29
Ah, les parents. Voilà bien 10 ans que Sana n'avait pas vu les siens. Même si elle comprendrait si ses géniteurs s'inquiètent de sa soudaine disparition : ils restaient de sa famille, bien que leurs relations soient de nature glaciale.
Quant aux amis, Sana ne pouvait qu'être d'accord. Et ses collègues aussi. Vu sa tenue, soit elle s’apprêtait à tourner une scène, soit elle était en pleins milieu d'une séquence. Les pauvres, ils ne devaient avoir aucune idée d'où ils avaient attérit. Quelle était la pire place ? Celle de ceux qui sont perdus ou celle de ceux qui cherchaient sans trouver ?
Sana lâche un petit rire à la réflexion concernant le confort et le travail et s’apprêtait à parler lorsque Mériel vint rajouter de son petit commentaire. Bien mal lui pris.

Ne jamais contrarier une actrice !


Abbigail, tu veux que je porte le parapluie ?


Quelle chance j'ai d'avoir un digimon aussi serviable. Ne t'inquiète pas, Abbigail est en pleine forme.


Surtout que vue la taille du Gigimon, ils faudraient que tout ce joli petit monde marche accroupi. Une position loin d'être confortable vu la distance qu'il restait à parcourir pour atteindre l'abri de Sana.

Sinon, je reviens là-dessus, le plus dur dans notre métier n'est pas de rester au sommet. Le plus difficile, c'est de l'atteindre.
Votre carrière, d'après ce que je sais, n'est pas à rougir. Et de toute façon, on peut aisément deviner ce qui se passe dans notre monde si celui-ci n'est pas au bord de l'implosion.
Les films qu'on tournait seront terminés à l'aide de la technologie et on rajoutera au début du générique "à la mémoire de..." ce qui permettra d'amasser plus de spectateurs sans dépenser le moindre dollar en plus.
C'est triste, mais les artistes morts, c'est ceux qui rapportent le plus.


Sana se remercia d'avoir fait tout le nécessaire côté notaire de ce côté. Sa famille était à l'abri du besoin.

Et quand on reviendra, ce sera un festival.
"Intel est revenu !" , interview, passage à la télévision, témoignage amis et familles. Et si nos digimons nous accompagnent, le phénomène sera multiplié par 10.


D'ailleurs, est-ce qu'ils pouvaient aller dans leurs mondes ? Les humains se trouvaient bien dans le digimonde, pourquoi pas l'inverse ? Ce n'était pas impossible après tout.

Et connaissant les requins, ils se battront entre eux pour qu'on rejoue dans un film. Les gens ne viendront plus voir un acteur. Non. Il viendra voir un acteur qui revient du digimonde.
C'est triste à dire, mais on n'aura jamais été aussi bankable.


Sana avait beaucoup passé de temps avec les gens gérant le business d'hollywood, se refusant d'être 100% dépendante d'un manager. Elle avait saisi leurs logiques et savait à peu près comme ils réagissaient.

Enfin, c'est ma théorie. C'est ce qui me permets de ne pas être inquiète à ce sujet.
Ah, on arrive dans ma modeste demeure.


En effet, on pouvait entendre la rivière, cela signifiait que l'on se rapprochait de l'abri de Sana. Ce magnifique “abri” où ils avaient simplement aménagé une grotte avec des feuilles, des matelas de feuilles et un cercle de pierre où ils mettaient leur feu.

Vous voulez vous reposer un peu avant de repartir ?
Peut-être que la pluie passera en attendant un moment ?

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail Golden
Symbole du Courage
Messages : 228

Feuille de personnage
Expérience:
115/250  (115/250)
Voir le profil de l'utilisateur




Abbigail Golden
Symbole du Courage
Ven 8 Fév - 23:24




Jour 5 - matin +

Dormir c'est bien, ne rien faire c'et agréable, mais si il y a bien un domaine où je me donne les moyens c'est dans mon travaille et cela Lucemon le comprendrais bien assez tôt. L'actrice vue rapidement dans mon petit manège se qui semblait l'amuser, elle qui avait des enfants devait eu à faire à quelque désaccord similaire. Ce qui m'amusais moi se fut l'attitude de Gigimon, il proposa bien gentiment et innocemment de me remplacer, mais je lui fis un grand sourire avec un clin d’œil, appuyant par ceci les dires de Sana, Il n'avait vraiment pas besoin de s'inquiétait.

Se que disa Sana par la suite, me fis réfléchir sur la réalité de notre monde. Je ne mettais pas fais la réflexion que cette absence créer surement beaucoup de buzz sur nous, après tout je n'avais penser à se que je perdais en étant ici. Ses mots logique était rassurant et même si c'était le but je ne ressentit aucune manipulation dans l'optique de calmait mes craintes, aprés tout c'est la conclusion qui lui allait aussi, qui la rassurais aussi.

Quoi qu'il en soit on finit par arriver à bon port, c'est à dire à l'abris de Sana et c'est partenaires humains~ Elle me proposa d'ailleurs de nous reposer un peu ici, en espérant que la pluie passe.

- J'aime bien l'odeur de la pluie, mais marchait avec ce n'est pas trop mon kiff, donc c'est avec plaisir que l'on va restez avec vous encore un moment.

Je n'étais pas spécialement fatiguait pour ma part, mais bon, mon digimon porter depuis un moment un objet qui commencer surement à se faire lourd avec le temps et puis je suis sûr que les digimons peuvent tomber malade, mine de rien il venait d'avoir une petite douche.

Aprés avoir replie le parapluie et l'avoir secouer, je fis un peu comme chez moi, enfin chez quelqu'un qui m'invite chez lui, observant le lieux puis je cherchais un endroits au sec pour pouvoir poser mes fesses. Une fois installer je fis signe à Meriel de venir sur mes genoux, une fois cela fait je soulevais mon sweat pour le coller contre moi, lui faisant passer sa tête par le même troue que la mienne.

Il protesta un moment, mais j'étais plus forte que lui et plus grande.

- Arrête de gigoter, tes encore asse petit pour venir ici, alors profitesant pour te réchauffer.

Meriel, petit frère que je n'avais jamais voulut, mais j'avais eu de raison de me placer comme ceci, il était geler. J'allais surement rester ici jusqu'a ce qu'il se réchauffe ou que la pluie cesse, puis bon, la compagnie de Sana et Gigimon était agréable, j'aurais pu tomber sur pire.

Je décidais donc d'entammer une petite discution avec elle plus orienter sur notre métier~

-Alors, alors ... quel genre de rôle tu aimes bien jouer ~?

Cela faisait penser à une question de journaliste, mais désolé pour elle si elle avait déjà répondue un milliard de fois à la question, je ne lisais pas beaucoup se genre de magasin, sauf quand j'étais dedans.

-



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Sam 9 Fév - 9:48
Sana fit un petit oui de la tête, comprenant Lucemon. Après tout, même s’il était sous sa forme enfant, il trimballait un miroir depuis une bonne distance maintenant et la pluie n’aidait pas à agrémenter le voyage.

Dans ce cas, bienvenue et mettez-vous à l’aise.


Sana sortie de son sac le bol fissuré et le posa contre un des murs de l’abri, avant de déposer le manteau et le jean et de se poser sur son matelas de feuille qui lui servait de lit. Gigimon ne tarda pas à venir s’installer sur ses genoux dès qu’il put ! Néanmoins, il n’allait pas pouvoir se reposer tout de suite.

Un peu de chaleur nous ferait du bien. Tu peux t’en occuper Gigimon ?


Ah oui oui ! Tout de suite !


Le petit digimon saute et commence à faire plusieurs aller-retour pour ramener un petit tas de bois au cercle de pierre qui trônait au centre de l’abri. Soudain, Sana entendit une question qu’elle n’avait pas entendue depuis très longtemps !

Les rôles principaux, évidemment.


Si Sana gérait parfaitement sa vie privée de sa vie professionnelle, elle avait tout de même une certaine satisfaction à sa voir sur une affiche, il ne fallait pas se mentir. D’ailleurs, elle poussait le vice à collectionner les posters où elle apparaissait,  prenant parfois plaisir à les ressortir et se remémorer des événements liés à tel ou tel film.
Personne n’a dit que Sana était parfaite, c’était une femme avec beaucoup d’égo et un fort estime de soi.

Plus sérieusement, j’aime les rôles avec beaucoup de prestance et de présence ainsi qu’avec des lignes de dialogues très recherchés. Le vrai défi, c’est de rendre ces personnages humains malgré tout, avec leurs moments de force et de faiblesse. Néanmoins, je n’ai aucun problème à sortir de ce cadre pour surprendre le public.


Pour le genre, je ne suis pas très difficile, même si je développe une récente passion pour tout ce qui est fantastique ou fantasy. Je suis toujours bluffé par la magie des effets spéciaux. Je me souviens d’un film où certaines scène était tourné en motion capture… J’en garde un agréable souvenir.


Enfin, vu ma tenue, on devait tourner la suite d’un film romantique sur fond de magie. Un vrai petit bijou avec une excellente équipe et un réalisateur débordant d’imagination. Je me souviens avoir pris beaucoup de plaisir au premier et le succès était au rendez-vous.


Mais impossible pour Sana de se souvenir si le tournage était bouclée ou à peine entamée. Elle avait beau se creuser la tête, c’était étonnamment flou. Impossible de se remémorer son dernier souvenir, elle avait l’impression de tout confondre dans sa tête.

Morsure brûlante !


Le Gigimon avait fait son petit tas de bois et mordait dans l’une des branches. Des vapeurs de chaleur dégage de la mâchoire du digimon jusqu’à ce qu’une des branches s’embrasse, enflammant rapidement les autres bouts de bois.

Et voilà !


Merci Gigimon.


Notez ça : avoir un digimon avec des compétences de feu, c’est mieux qu’avoir un briquet. Gigimon file s’installer sur les genoux de Sana qui lui caresse la tête. La petite boule rouge commençait à légèrement sommeiller.


Permets-moi  de te retourner la question, même si vous êtes un peu moins expérimenté que moi.
Néanmoins, je n’ai jamais joué dans une série. Je serais curieuse d’apprendre les secrets de ce genre de tournage.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas
Abbigail Golden
Symbole du Courage
Messages : 228

Feuille de personnage
Expérience:
115/250  (115/250)
Voir le profil de l'utilisateur




Abbigail Golden
Symbole du Courage
Sam 9 Fév - 23:44




Jour 5 - matin +

Gigimon sait donc faire le feu, c'était un digimon fort débrouillard, nous laissant le temps de discutais un peu entre humaines.
Sa réponse fut rapidement trouver, du moins je n'entendis aucune hésitation. Elle devellopa tout de même son points de vue et avec la façon dont elle parlait je pris vraiment conscience qu'elle était plus expérimentait que moi.

Alors que je pensais que j'allais pouvoir utiliser pour la premier fois mon briquet, le petit digimon rouge me surpris en mordant le bouts de bois, le faisant s'embraser, c'était très intéressant, mais ma petite tête semblais être plus orienter vers le sacrée, la lumière.

Natuellement la dame à la peau halé, me retourna ma question. Je pris un moment pour réfléchir, répondant à sa question sur la différence avec les séries.

-Et bien les tournages sont assez similaire entre les deux, les scènes sont peut être plus courte dans les séries, mais on tourne beaucoup et pour plusieurs épisode.

C'est vrai que j'avais l'epérience des deux média, mais il ne faut pas se le mentir, j'avais eu quand même des rôles secondaire voir de figuration dans les séries.

Quant au type de rôle que j'aimais jouer c'était assez facile à comprendre.

-J'aime les personnage avec du caractère. Je peux bien sûr jouer quelqu'un de timide, mais j'ai peur de me lassais rapidement de se genre rôle. J'avoue que l'idée de jouer la principale antagoniste me plairais assez~

Je suis sûr que je pourrais surprendre pas mal de gens avec un telle rôle. Je ne veux pas m'enfermer dans  simplement rôle de gentille, je veux pouvoir jouer plein de rôle différente.

Pour le genre, je m'étais déjà fais la réflexion, j'aimais bien jouer dans les styles dont j'aimais lire les livres.

-La fantasy est intéressant, mais c'est le futuriste qui m’intéresse plus, les œuvres d'anticipation mon toujours beaucoup plus.

Je n'avais pas jouer dans beaucoup de style différents quoi que ... j'avais fait de la vie normale d'ado, une série pour ado avec des vampire et autre créature, mais celui qui cartonner en se moment c'était mon films avec les Mechas~

Avec un petit rire je me redressais et haussais les épaules

-Qui sait, nous aurons peut être l'occasion de tourner ensemble un jours.

Une idée lancer comme cela, si on arriver, cela signifier que l'on aurai réussit à revenir chez nous ou bien que ce monde nous réserver encore pas mal de surprise.

Meriel qui c'était calmer, se remis à gigoter et je le laissa partir. Il se plaça aussitôt prés du feu. Mmh, je ne devais pas être assez chaude. En tout cas le lieux était agréable, cela changer de notre cabane à feuille dans la forêt. J'observais un peu plus le lieux, laissant un peu de blanc avant de me remttre à parler ... j'aime bien parler~

- Maintenant, que je sais où tu habites je pourrais venir te rendre visit de teps en temps ... D'ailleurs, tu connais Lauren et Luka, mais tu sais où est notre abris ?


-



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Messages : 342

Feuille de personnage
Expérience:
300/200  (300/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Dim 10 Fév - 9:43
Sana écoutait attentivement Abbigail tout en caressant régulièrement le Gigimon qui s’était petit à petit tourné sur lui-même pour sentir les doigts fin et doux sur son ventre de bon gros petit digimon. Hum… Peut-être qu’en revenant, elle ferait sa difficile et envisagerait de tourner dans des séries ? Pourquoi pas, elle n’était pas réticente à de nouvelle expérience.

L’actrice à la peau bronzé lâche de nouveau un rire. Abbigail était comme elle : se mettre en avant était une satisfaction et c’était en étant ambitieux qu’on grimpait à Hollywood.

Ce serait avec un immense plaisir.


Je veux jouer moi aussi, je veux jouer avec vous ! Je veux devenir actrice !


Je t’aiderais dans ce cas, je suis sûre que tu as d’excellente pré-disposition pour ce métier.


Et en faisant un peu de forcing, on pourrait le mettre sur une scène. Une créature plus vraie que nature, original et qui ne coûterait pas un rond en modélisation 3D. Sana saurait faire passer son Gigimon à n’importe quel casting, elle peut-être très convaincante quand elle le souhaite.

Mériel décide de s’échapper du sweet pour venir se mettre près du feu tandis qu’Abbi observait l’abri. Sana et Andrew n’était pas des bricoleurs, ils avaient préféré trouver un endroit naturel à emménager plutôt que de construire de A à Z. On pouvait avoir un excellent charisme et ne pas être débrouillard dans la vie sauvage. Cependant, Sana savait qu’elle allait être forcée à apprendre, puis avec Gigimon à ses côtés, elle était sereine sur ses chances de survie.

Oui, je sais rejoindre votre abri depuis le mien.


Moi je me paume tout le temps.


C’est pour ça que c’est moi qui indique les directions Gigimon.


C’est vrai, son sens de l’orientation était mauvais. Sana s’en sortait mieux, habitué aux repères du cinéma, elle s’en façonnait des virtuels ce qui lui permettait de se rendre d’un point A à un point B aisément. Par contre, si on lui donnait une carte, elle se localiserait de façon très approximative.

Soudain, Gigimon saute des genoux de Sana et va dans un coin de la grotte où le groupe mettait leurs affaires personnels qui provenait du monde réel. Il revient avec un truc en bouche et se rapproche de Mériel. Il dépose l’objet qui n’était qu’un banal porte-clé avec une photo que Sana connaissait par coeur.

Alors ça, c’est la famille de Sana.
La rousse, c’est Valériane. La petite fille aux cheveux noirs, c’est Sona et le tout petit humain, c’est Marisa.


Il désignait de la patte chaque personne auquel il associait un nom. Bon, il essayait d’être discret, mais la discrétion et lui, ça n’a jamais été son fort. Sana lâche un petit soupir las, se demandant pourquoi il s'entêtait à montrer cette photo à toutes les personnes qu’il rencontrait, même si elle se doutait que c’était pour aider.
Mais elle, ça lui faisait mal au coeur, parce que ça lui remémorer une question existentielle. Et si sa famille était dans le digimonde ? Avec les deux enfants en bas-âge et sa femme aussi débrouillarde qu’elle, ce serait un cauchemar.

Si tu les vois, faut les protéger et faut venir nous le dire. Parce qu’elles comptent beaucoup pour Sana et pour moi aussi du coup.


La jeune maman lance un sourire gêné à Abbigail, persuadée que cette histoire de famille perdue allait l’ennuyer à mourir.

C’est une habitude qu’il commence à prendre et je n’arrive pas à lui enlever.  


Comme je l’ai dit, on a tous des gens qu’on aime et qui nous manque.
Allez Gigimon, arrête d'embêter Mériel et range ça s’il te plait.


Le Gigimon se retourne, cligne des yeux plusieurs fois puis pousse le porte-clé en direction de Mériel avec sa patte arrière.

Je peux pas, c’est Mériel qui l’a.


Oh, tout dépends de ton ami ailé alors.


Gigimon ressemblait beaucoup à Sona dans ce genre de situation.

_________________



Merci à Abbigail Golden pour le code de dialogue  :^^♥:  
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale-
Sauter vers: