:: File Island :: Forêt Tropicale :: Rivière Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Cacher cette peau que le soleil ne saurait voir (Pv William)

avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 99

Feuille de personnage
Expérience:
60/150  (60/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Mar 31 Juil - 19:06
"D'accord d'accord ! A moi ! Je vois... quelque chose de petit et de rond.
-Hum... Et ce serait pas violet également ?
-Ah si !
-Je dirais que c'est les baies du buisson orangé que l'on voit un peu plus loin.
-Tu es trop forte à ce jeu Sana !"

L'Indienne lâcha un petit rire cristallin devant l'admiration du digimon. Elle avait toujours été une fine observatrice et dans le digimonde, cela lui avait été toujours d'une grande utilité. Par contre, tout ce qui concernait les activités physiques, on ne va pas dire que c'est une grande réussite. On ne racontera pas en détail ici.

Voilà maintenant trois jours que Sana était bloqué dans cet univers parallèle. Seulement trois ? Elle avait l'impression que cela en faisait tellement plus. Toutes ces rencontres, humaines ou digital, tous les exploits à réaliser pour survivre... Il y avait même une routine qui s'était installée. Non, décidément, on ne voyait pas le temps passé. Mais la nostalgie était bien présente. Le jeu de "Devine ce que je vois", c'était normalement avec ses filles et sa femme qu'elle le faisait.

"Sana, ça va ?
-Pardonne moi Gigimon, je suis pensive. Mon monde me manque. En particulier les personnes que j'aime beaucoup.
-Ah, tu parles des autres humains sur la photo avec le bitoniau en métal. Tu sais, ils sont peut-être dans le digimonde et on les retrouvera un de ces jours.
-J'espère que ce n'est point le cas. Le digimonde reste hostile aux humains et s'ils leurs arrivaient malheurs, j'aurais beaucoup de mal à m'en remettre.
-..."

Sana s'agenouilla près du buisson qu'ils avaient vu tout à l'heure et en cueilli une pour le digimon. Celui-ci renifla un moment et passa une langue baveuse sur l'aliment, le mâchonnant un instant comme un critique professionnel dans un restaurant cinq étoiles.

"Comestible !"

L'Indienne sourit et attrapa son châle vert posés sur son épaule et s'en servit comme sac de transport de fortune pour ramasser toutes les baies sur le buisson.

"Tu sais, je vais devenir fort pour protéger tous ceux que tu aimes. Aucun d’entre eux ne sera blessé, que ce soit dans ce monde-ci ou dans le tien.
-J'apprécie beaucoup ta générosité Gigimon. Mais... Tu devrais aussi vivre pour tes propres ambitions. Tu n'as pas des rêves que tu veux réaliser ?
-Devenir tellement balaize que mes adversaires fuient rien qu'en me voyant.
-... C'est un objectif que je respecte, bien que la violence soit contre mes principes personnels. Est-ce que tu veux bien m'expliquer pourquoi tu veux devenir puissant ?
-Comme ça, il y aura jamais aucune personne dont tu es proche qui aura mal. Je ne supporte pas de te voir triste ou blessé par un autre. "

Cette dévotion, c'était presque admirable, même si cela mettait Sana mal à l'aise. Le digimon ne pouvait pas se contenter de protéger la jeune femme toute sa vie. Il était une entité propre qui pouvait avoir des objectifs ambitieux et pourquoi pas artistique ? D'un autre côté, l'actrice se rappelait que le digimon n'était qu'encore qu'un bébé. Le digimonde étant un monde plutôt accès sur les épreuves de force, ce n'était pas très surprenant qu'il s'inspire de son environnement pour ses propres aspirations. Et c'était même une réelle chance qu'il veuille protéger Sana et ses proches, le but en devenait plus noble.

"Tu es le digimon le plus gentil que je connaisse. Je pense que tu...
-Plus gentil que Reppamon ?"

Sana écarquille les yeux et rit de nouveau. Nous y voilà. Depuis qu'il avait rencontré Reppamon, le tout premier digimon que Sana avait croisé dans le digimonde, Gigimon se montrait à la fois jaloux et envieux. Surtout en sachant que le renard mystique avait protégé l'Indienne de Gururumon (qui se révélait être un gentil protecteur de digitama.) Alors là. Difficile de savoir s'il le considérait comme un exemple à suivre ou un rival amical contre qui il souhaite triompher à tout prix.

"Il y a une chose que je peux t'assurer.
-Laquelle ?
-Je ne ferais jamais de papouilles à Reppamon comme ceux que je m'apprête à te faire !"

Sana pose le sac improvisé remplis de baie et attrape le digimon dans ses bras, lui gratouillant son beau petit bidou tout en déposant de délicats baiser dessus. Gigimon commença à rire comme un gamin qu'on chatouille avant de se mettre à ronronner comme le plus joyeux des chatons. Les papouilles. Une arme radicale avec notre digimon dragon. On pouvait tout lui faire avec cette récompense à la clé.

"Je suis le digimon le plus chanceux de l'univers !
-C'est adorable Gigimon.
Allez, il est temps de rejoindre les autres.
"

Le petit monstre digital saute des bras de Sana et attends que cette dernière attrape le sac improvisé pour mener la marche. Curieux comme un jeune labrador, le digimon ne pouvait s'empêcher de prendre un chemin un peu détourné pour explorer. En vérité, c'est surtout qu'il n'avait aucun sens de l'orientation et qu'il était persuadé de prendre la route la plus directe. Heureusement, Sana veillait et arrivait à se repérer, n'hésitant pas à recadrer Gigimon quand celui-ci allait trop dans le mauvais sens.

La chance voulue qu'avec cette exploration hasardeuse, ils tombèrent sur une autre source de nourriture. Encore des baies, mais de couleur rouge. Comestible. Sana s'agenouille de nouveau et commence à ramasser tandis que Gigimon explore de son côté. Après cinq petites minutes, le petit monstre revient.

"Sana, j'ai une question !
-Je t'écoute.
-On a rencontré pas mal d'humain et tu es la seule à la peau plus foncée. Pourquoi ?
-Il faut croire que dans le digimonde, il y a aussi un quota pour les minorités ethniques.
-... Hein ?
-Pardonne-moi, c'est une plaisanterie entre actrices. Si j'ai la peau foncée, c'est à cause de mes origines indiennes. Ceux qu'on a rencontré n'avait pas la même origine que moi. Luka est japonaise. Lauren... Je n'ai pas eu l'occasion de lui demander. Andrew est Américain et Lisette est française, comme mon épouse que tu as pu voir sur la photo. Pour faire extrêmement simple et peut-être un peu caricatural, selon son origine et celui des parents, on peut avoir des couleurs de peau différentes.
-Ah d'accord. On n'a pas vu d'humain avec des origines Indienne alors.
-Il y a pleins d'ethnie qu'on n’a pas encore rencontrés. Les humains sont un peu comme les digimons : très diversifié.
-Ok d'accord merci."

Sana avait fini de ramasser les baies rouges et se releva de nouveau. Cependant, il y avait quelque chose qui l'avait fait tiquer.

"Gigimon ?
-Ouiiii ?
-Je peux te demander pourquoi tu as eu cette soudaine... interrogation ?"


Les enfants ne posent jamais une question par hasard. Et Gigimon n'était pas du genre à réfléchir pendant des heures avant d'oser demander quelques choses. Il devait y avoir un élément déclencheur. Mais quoi ?

Remontons dans le temps pour le savoir.


*** Point de vue de Gigimon, cinq minutes avant notre temporalité ***


"C'est quoi ce truc par terre ? C'est super grand."

Gigimon s'approche du jeune homme endormi, à l'ombre d'un arbre aux couleurs atypiques pour le monde réel. Avec ses petites papattes et sa gueule d'amour pleines de curiosité, il fait le tour et constate la présence d'un digitama et d'un digivice.

"Ah, c'est un humain. Est-ce que ce serait une des personnes sur la photo ?"

Sans gêne, il monte sur le torse du monsieur et regarde attentivement le visage. Et après trente bonnes secondes d'expertise, le verdict est sans appel.

"Nope. Tu n'as pas la même couleur de cheveux.  Et tu n'as pas les tâches de roux-sueur."

Rousseur. Dommage Gigimon, tu y étais presque. Bon, après avoir constaté que l'être par terre ne ressemblait guère à Valériane,  le monstre digital descend de l'humain.

"Sana, elle est facile à reconnaître elle. C'est pratique, sa peau est différente !
...
Je me demande pourquoi d'ailleurs.
"

Le digimon se dirige vers les rayons de soleil, tout en réfléchissant. Il savait que la couleur de cheveux de l'actrice était artificiel, elle lui avait déjà expliqué quand il avait constaté des mèches de couleur différentes dans sa chevelure. Est-ce que c'était pareil pour sa peau ?

"Bon l'humain, tu fais gaffe à ton digitama. Si tu le perds et qu'un petit digimon se retrouve tout perdu, je te mord avec ma Morsure Brûlante dès que je te recroise !"

Il avait dit ça sans savoir si l'humain en question était bien réveillé ou pas. Non, il avait plutôt préféré se diriger vers Sana pour lui poser sa question vitale.

_________________



Merci Aiden S. Walker pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole du Savoir
Messages : 7

Feuille de personnage
Expérience:
10/50  (10/50)
Voir le profil de l'utilisateur




William O'Maley
Symbole du Savoir
Jeu 16 Aoû - 9:41
Dans un monde où le rêve peut se confondre avec un cauchemar, je m'éveille. La chaleur est dure à supporter, le soleil est à son apogé. Par chance, des arbres aux couleurs téméraires me protègent de ses rayons, je ne comprendq rien de ce qu'il se passe. Mes habits sont similaires à mon uniforme mais ma cape a disparu...

Je me redresse en position assise, mais quel est cet endroit!? J'ai l'impression de rêver. Les couleurs sont impressionnantes, on se croirait dans un jeu vidéo. Je dois être piégé dans une caméra cachée !
Mais alors que je vais pour me lever et cher ver ma protection, un animal, ou plutot une bête étrange me saute dessus et se met à brayer!
J'aurai pu crier, j aurai pu battre des bras pour la faire fuir et qu'elle me laisse tranquil mais je me surprend à être fasciner par son aspect si détaillé. Il me parle de photo puis d'une femme sûrement qui s'appelle Sana. A vrai dire, j'ai pas vraiment le temps de lui répondre que déjà l'animal s'enfuis en me menaçant de me mordre si je ne prends pas soin de mon digitama !? Je regarde autour de moi et voilà qu'un oeuf bicolore me saute aux yeux. Je le prends contre moi pour l'examiner alors que l autre est deja loin. Mais quel est cet endroit!? Le "digitama" est plus lourd qu'il n y parait et meme quelque peu encombrant... Je dois me balader avec ça !? Est ce qu'un animal semblable a celui de tout a l heure en sortira!? Je me pose des questions mais  sans quelqu'un pour éclairer ma lanterne tout cela me paraît bien compliquer... je tente une technique:

"Oh eh, petit être... reviens s'il te plaît, j'aimerai te poser deq questions... eh ohh...!"

J'aimerai alors le suivre mais je ne parviens pas a mettre la main sur ma cape. Que ce soit un jeu télévisé ou non, c'est un risque que je ne veux pas prendre alors j attends dans l'ombre... je patiente. Quelqu'un va bien finir par remarquer que je suis bloqué non!?

Le temps défile alors et les minutes me paraissent être une souffrance pour mon esprit ardent de questions. Qu'est-ce que je suis censé faire!?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 99

Feuille de personnage
Expérience:
60/150  (60/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Sana Flores
Symbole de la Sincérité
Jeu 16 Aoû - 13:28
Ah ouai, j’ai croisé un autre humain à la peau blanche. C’est pour ça.

Sana pris une grande inspiration. Mine de rien, il valait mieux être patient avec Gigimon. Comme avec les enfants en bas âge, heureusement que l’Indienne n’est pas qu’actrice : c’est aussi une jeune mère de deux magnifiques petites filles.

... Il se trouve où, à présent ?
-Il doit être par-là.

Le petit monstre se retourne et désigne l’endroit d’où il venait. Sans hésiter, Sana se dirige dans la direction indiquée et tombe effectivement sur un jeune homme blond qui se trouvait à l’ombre d’un arbre. Elle avait du mal à y croire, le digimon aurait rien dit si la jeune femme n’avait pas insisté ? Il pouvait être tellement tête en l’air sur des choses pourtant cruciale.

La prochaine fois Gigimon, tu me dis si tu vois un humain isolé.
D’accord ?

-Oki dac.

Sana s’avance avec un visage chaleureux qui se voulait également rassurant. Il avait un digitama, ce qui laissait penser qu’il venait peut-être d’arriver dans le digimonde. Mais ici, on n’était jamais sûre de rien.

Bonjour, je m’appelle Sana Flores et voici mon compagnon digital : Gigimon.
-Bonjour !
-Puis-je vous apporter une quelconque assistance ? Des vivres ? Nous venons de cueillir des baies. Ou peut-être vous avez soif ?
-Je crois qu’il avait plutôt des questions.

L’actrice se tourne une nouvelle fois vers Gigimon. Alors, non seulement il l’avait vu un humain et avait oublié de lui dire, mais en plus, il avait préféré la rejoindre plutôt que de répondre à ses interrogations ?

Je connais ce regard ! J’aime pas te laisser toute seule.
Puis il peut les poser ses questions, maintenant que tu es là. Je suis la force brute et toi tu es la dimomasie.

-Diplomatie Gigimon. Diplomatie.
-... En gros, tu parles bien quoi.
-Nul besoin de talent pour éclairer les personnes égarées. Le savoir s’acquiert et se transmet, même si je suis loin d’avoir les connaissances d’Eru.
Vous me direz si je me trompe, mais est-ce que vous ne venez pas...d’arriver ?

_________________



Merci Aiden S. Walker pour la signature !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale :: Rivière-
Sauter vers: