:: File Island :: Forêt Tropicale Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mec, respires et paniques pas... AAAAAAAAAAAAAAH !!!!! [Ft. Aiden S. Walker]

avatar
Symbole de l'Espoir
Messages : 36

Feuille de personnage
Expérience:
0/50  (0/50)
Voir le profil de l'utilisateur




Asgeir T. Lauritzen
Symbole de l'Espoir
Dim 8 Avr - 0:39




Don't panic !Feat. Aiden S. Walker - 1er jour.



En ce mois de janvier, Asgeir ne pensait pas se retrouver dans une telle situation. Lui qui s’était endormi dans l’oubli de sa vie, il n’aurait jamais imaginé se réveiller dans un tout autre monde. Pris de tremblement à cause de la fatigue, son corps lui semble lourd. Douloureux. Il gémit, ramenant ses membres contre lui, se repliant pour tenter de conserver de la chaleur. En vain. Le sol est dur, humide. Il glisse sa main dans ses cheveux, son bras bute contre quelques choses. Il ouvre les yeux. Lumière aveuglante.
Putain de volets, j’ai oublié de les fermer. J’ai quoi hier pour oublier ? Je me souviens plus, je ne me rappelle pas ce que j’ai fait. J’ai du trop boire, encore, ou trop fumé. Je n’en sais rien.
Son corps lui dit clairement que c’est un de ces deux vices. Cela lui arrive fréquemment depuis la disparition d’Eiric. Il n’est plus capable de rien, laissant sa vie fondre sous ses yeux comme du fer chauffé au rouge. Et il s’en fout. Sa tête lui fait mal. Gueule de bois. Il grogne, tentant de se relever. Il est par terre. C’est dur, c’est humide, comme de la moquette sur laquelle on aurait renversé un verre d’eau, ou autre chose. Il espère juste que ce n’est pas de la pisse. Asgeir se redresse enfin, tous ses muscles se plaignent, courbaturés. Ses yeux s’habituent petit à petit à la lumière. C’est vert, il n’y a pas de vert chez lui, enfin pas autant. Ses pupilles se dilatent et…
─ Putain je suis où ?
Il n’est pas chez lui, c’est certain. Il est même dehors, allongé dans l’herbe. Il ne comprend pas ce qu’il fait là. Il passe sa main sur le visage avant de regarder un peu mieux ce qui l’entoure. Asgeir est dans une forêt, une épaisse forêt qui ne ressemble en rien à celle du nord. Des arbres tropicaux, des fleurs colorées et une chaleur étouffante qui n’a rien à faire lors d’un mois de janvier en Norvège.
C’est pas vrai, j’ai fait quoi hier pour en arriver là ? Je suis dans une serre, c’est ça ? Au jardin botanique ? T’ain ma tête… c’est pas possible. Puis j’ai mal comme si j’avais fait du sport toute la journée… où sont mes médocs
Le jeune homme essaye de se souvenir, mais le mal de crâne l’en empêche. Il fouille ses poches, il n’y a pas grand-chose : un paquet de clope-cannabis et ses pilules d’analgésiques. Faute de mieux, il en avale une en espérant se sentir mieux après. Il tente de se relever, mais se casse rapidement la figure. C’est là qu’il se rend compte qu’il n’a plus sa prothèse. C’est un peu compliqué de savoir s’il l’a ou non quand il a l’impression de toujours ressentir sa jambe. Il panique un peu, avant de la retrouver quelques mètres plus loin à côté de sa canne pliante. Asgeir récupère donc son membre artificiel, prenant le temps de la refixer correctement avant de se relever en s’aidant de sa canne. C’est alors que ses yeux se portent sur la chose sur laquelle il avait buté tout à l’heure.

Une sphère rouge vif, la couleur ressort dans l’herbe, mais pas par rapport au reste de la forêt multicolore. Il s’en approche, se baissant pour regarder, avant de poser sa main dessus. C’est chaud et ça semble vivant. Un œuf. C’est plutôt gros comme œuf. Il y a bien ceux des autruches, mais dans ses souvenirs c’est plutôt blanc. Il regarde autour de lui, il ne voit aucun animal à qui pourrait appartenir cet œuf. Et puis, ça le rassure un peu, car vu la taille, la maman doit être énorme.
Je ne peux quand même pas le laisser là. Enfin, un gardien va bien le trouver. D’ailleurs, c’est bizarre qu’il n’y ait personne dans cette serre. Je vais le ramener à l’accueil.
En voulant l’attraper, Asgeir remarque un petit appareil, qu’il prend pour regarder. Curieux, il appuie sur tous les boutons et une lumière aveuglante s’allume avant d’afficher des choses étranges. On dirait un tamagotchi, un petit œuf gigotant en pixel avec des statistiques. Il le glisse dans sa poche au cas où et prend l’œuf avec lui. C’est un peu galère de le porter à une main et il finit par ranger sa canne à la ceinture pour marcher en tenant l’œuf entre ses bras. Pour le moment, il pouvait marcher sans. Il décide donc de rejoindre l’entrée du jardin.

Mais après plusieurs minutes, assez pour qu’il se mette à boiter, Asgeir se rend vite compte que la serre est beaucoup trop grande, que le ciel est beaucoup trop voyant par endroit et qu’en réalité, il n’est pas du tout dans un jardin botanique. Mais belle est bien dans une immense forêt tropicale. Chose tellement impossible qu’il avait naturellement pensée à une serre. Le trentenaire serre l’œuf entre ses bras, l’angoisse le prenant à la gorge.
─ MAIS JE SUIS OU PUTAIN !
Comment j’ai fait pour arriver là ? C’est une blague ? Je dois me réveiller. Aie ma tête, non, l’arbre est trop dur pour être faux. J’ai pris l’avion dans un état second ? Mais j'ai pas une thune pour aller en Equateur moi ! T’ain, mais il n’y a personne ? Respires , panique pas.
─ AAAAH !
Pris d’une légère panique, Asgeir ne regardait plus devant lui, et il se prit naturellement une racine dans les pattes, entrainant sa chute. Il réussit cependant à se tourner pour protéger l’œuf, ruinant au passage son dos contre le sol.
─ Ghnnn… mais quel con… je veux que cette mauvaise blague s'arrête là.
Et il décide de rester par terre, c'est bien par terre, au moins on tombe pas.



©️ Jawilsia sur Never Utopia

_________________
« ... »
... ▬...
   

(c) Myuu.BANG!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 55

Feuille de personnage
Expérience:
0/200  (0/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Aiden S Walker
Symbole de la Sincérité
Dim 8 Avr - 11:23
Jour 1

Ruby devant toi s'amuse avec tout et rien. Tu te demandes comment tu en es arrivé là. Tu ne sais même plus trop ce que tu faisais avant d'atterrir ici. Tes souvenirs sont flou. Tu étais en vacances non ? En mission ? Tu ne sais plus du tout. Tu finis par lâcher un lourd soupire tout en marchant à travers la forêt. Il faut que tu trouve un abri pour la nuit ou au moins que tu fasses un pseudo campement. Tu regardes les branches des arbres et commencent à ramasser celle par terre puis à en casser quelques unes.

Qu'est ce que tu fais Aiden ?

Demande Ruby en te regardant curieux. Tu lui caresses le haut de la tête. Tu commences à t'habituer à ce drôle de dinosaure même si tu espères que tout cela ne sois qu'un rêve. Ça serait tellement plus simple si ce n'était qu'un rêve. Un songe... une illusion... mais la réalité est tout autre et tu le sais.

Tu veux m'aider ? Je vais préparer un campement pour la nuit et essayer potentiellement allumer un feu. Même si je doute que d'y arriver, on peut toujours essayer.

Le dinosaure acquiesce et part à la recherche de branche à sa hauteur ou sur le sol. Tu souris en le voyant plein d'entrain. Quelque part tu as un peu perdu ton énergie mais va falloir que tu la retrouve. Tu respires à plein poumon et te remet au travail un peu plus motivé.

Aiden ! Aiden !

Crie le petit dinosaure violet. Tu vas rapidement vers lui et il s'arrête devant toi en respirant fortement comme s'il venait de faire un marathon. Il a du juste sprinter sur quelques mètres, il avait pas pu partir très loin. Quoique... avec son énergie peut-être qu'il a couru partout et ça t'étonnerais pas.

Qu'est ce qu'il y a ?

Il y a quelqu'un ! J'ai entendu un crie !

Répondit du tac au tac Ruby. Puis, quand tu allais lui répondre t'entends un bruit assez lourd contre le sol. Bon ok, y a vraiment quelqu'un. Tu te diriges vers le bruit en lâchant les branches que tu avais dans les bras. Tu vois un homme... il a sûrement la trentaine et il est au sol. Tu l'observes quelques secondes avant d'arriver rapidement vers lui.

Vous allez bien ?

Réflexe de pompier, tu t'accroupis près de lui pour commencer à l'examiner du regard - il serait impoli de le toucher - voir s'il n'avait pas de blessure ou autre mais tu remarques qu'il a une prothèse. Ah... cela ne doit pas être très pratique pour lui mais il ne faut pas prendre les gens ainsi en pitié. Tu savais que ça leur faisait plus de mal que de bien de s'inquiéter sur ce genre de chose.

Vous pouvez vous relevez ?

Aiden ! Regarde il a un digitama !

Lâche le petit dinosaure en remuant la queue. Il observe l'homme et le digitama curieusement et tu met un bras devant Ruby et tu le fais doucement reculer. Tu ne sais pas s'il venait d'atterrir ici ou non. Et si c'est le cas... la présence de Ruby risque de le faire plus paniquer qu'autre chose. Espérons qu'il soit habituer à tout ce bazar ou qu'il soit de nature relativement calme. En tout cas, il n'est plus seul et perdu, c'est déjà ça.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale-
Sauter vers: