:: Hors RP :: Archives :: RP archivés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Believer - FT. Isao et Lauren ; TUTORIEL

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Lun 19 Mar - 14:34
Believer
Intrigue
Cher Isao;
L’humidité, le froid, la dureté du sol… Toutes ces choses désagréables vous font peu à peu reprendre vos sens. Vous émergez doucement, mais vous vous rendez rapidement compte que vous n’êtes pas là où vous devriez être. Votre corps est lourd, vous peinez à vous redresser. Vous sentez l’herbe fraiche et humide, autour de vous, des arbres, de nombreux arbres, certains ont une couleur des plus improbables. Des cris étranges font écho à travers cette forêt parsemée de fleurs que vous n’avez jamais vue. Vous pensez d'abord à un rêve, mais la douleur de vos muscles et de votre crane vous hurle qu'il s'agit de la réalité.

Vous ignorez où vous vous trouvez, vous ignorez comment vous en êtes arrivé là, vous peinez à vous souvenir, selon vous, vous vaquiez à votre quotidien, puis le trou noir.

Rapidement, vous sentez un poids appuyé contre vous, c'est rond, chaud, on dirait un oeuf, il semble faire environ 40cm de longueur. À côté, un petit appareil, doté d'un petit écran. Lorsque vous posez votre main dessus, l'écran s'illumine, un mot y apparaît alors en capital.

A C T I V A T E D


Un flash vous aveugle, puis plus rien... Vous voilà seul, livré à vous-même dans la forêt.

Ce n'est que quelques instants plus tard que vous voyez arriver une demoiselle aux cheveux noirs.

Adorable Lauren;
Vous avez déjà vécu cette arrivée, vous avez même pu rencontrer un Digimon pour vous guider jusqu’à Eru, et là-bas vous avez fait la rencontre d'un autre Humain. Mais pour une raison quelconque, après cette rencontre, vous avez décidé de repartir seule explorer les lieux et tombez donc sur un jeune homme un peu déboussolé.

Qu'allez vous faire~?


Tutoriel
Vous voici livré à vous-même, il faut agir afin de faire évoluer la situation. Durant votre tour de jeu, à la fin de  votre post rp, il faudra résumer les actions que réalise votre personnage. Afin que la finalité des actions ait un effet sur la situation, il vous faudra laisser le Maître du jeu décider de ces effets.

En gros si un personnage réalise l'action de faire un feu de camp, seul le Maître du jeu décidera de si il y arrives ou non.

Bien sûr certaines actions nécessitent que vous ayez ce qu'il faut sur vous pour la réaliser, c'est pourquoi vous avez dans votre fiche de personnage un inventaire, vous ne pourrez utiliser dans les actions que les objets que vous avez dans votre inventaire.

Si on revient dans l'exemple de feu de camp, il faudra pour cela, du bois, et décrire la bonne méthode. Le Maître du jeu déterminera ensuite après des lancés de dé si c'est réussi ou non.

Si vous avez des questions ou si vous souhaitez plus de détails sur l'environnement vous pouvez librement envoyer un mp sur le compte de Computer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Lun 19 Mar - 17:15
Putain, je ne rêve pas! J'ai appris via Eru que je suis dans une autre dimension, carrément! Et pour que je rentre chez moi, il faut que je sauve cette dimension de la brèche et de la corruption de données! J'espère que je ne serai pas seule, quand même! En attendant, comment je peux le sauver si je ne connais pas la dimension? Du coup, je me mets à explorer les lieux. Je jouerai avec ma PS Vita plus tard. D'ailleurs, à quoi est-ce que je vais jouer après cette petite exploration? Dans tous les cas, j'explore les lieux avec mon casque dans les oreilles (je ne les enlève que lorsque je prends mon bain ou ma douche) et je mets une musique de jeu, genre... "RWBY Grimm Eclipse". Ça c'est bien, ça c'est cool!

Je marche donc en regardant autour de moi et en écoutant les musiques de "RWBY Grimm Eclipse". Je regarde de temps en temps le petit Yukimi Botamon pour voir s'il continue de me suivre. Il fait partie de ma vie dans cette dimension, donc ça ne me dérange pas du tout qu'il me suit. Et de toute façon, je garde mon digivice sur moi. Par contre, parce que j'écoute de la musique, je n'entends pas du tout ce qu'il gazouille.

Pendant cet exploration, je commence à voir un autre humain qui a l'air un peu déboussolé.

"Ha! Encore un autre humain!"

J'éteins ma musique, je prends Yukimi Botamon dans mes bras pour être sûr de ne pas le perdre en chemin et je cours vers cet autre personne.

"Hé! Salut! Toi aussi tu es emporté malgré toi dans ce monde?"

Je manque de tact, non?


Résumé:

  • Pour mieux connaître la dimension dans laquelle elle se trouve, Lauren décide de d'explorer les lieux en écoutant de la musique.
  • Une fois qu'elle voit Isao, elle décide d'éteindre la musique, de prendre son Digimon dans ses bras et de courir vers lui en lui parlant avec manque de tact.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Fiabilité
Messages : 94

Feuille de personnage
Expérience:
10/150  (10/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Isao Hanamura
Symbole de la Fiabilité
Mar 20 Mar - 0:04
Cœur brisé – tu ploies l’échine – englouti par la honte – maudissant les dieux qui trop souvent ont écouté tes prières.

Cœur malade – cœur jaloux – tu es l’enfant cannibale qui jamais ne grandit.

Le premier trimestre de mon année de 4ème, il y a eu un grand tremblement de terre dans la préfecture de Shizuoka. Hamamatsu, la ville où je suis né, était près de l’épicentre. C’était le jour de la rentrée, et je ne pensais qu’à la liste des camarades avec lesquels je ne voulais pas me retrouver lors de la redistribution des effectifs. Cette fois, peut-être que les brutes et les imbéciles se tiendraient hors de mon chemin. Ma tête ne leur revenait jamais, mais au moins ils ne verraient pas « Kazuo ». Il devait partir pour Osaka à la fin de la semaine, vivre sa vie d’étudiant, Bailey et maman n’en avaient que pour lui, à vérifier qu’il ne manquerait de rien, au point que ma propre rentrée passait inaperçue. J’étais content malgré tout, de ne plus avoir à le supporter, de ne plus le croiser pour baisser les yeux, marmonner deux trois syllabes de circonstances, entendre les maudits aboiements de sa chienne, supporter sa présence partout, dans le salon, dans la cuisine, sur la terrasse, à côté du berceau du bébé, parlant à ma mère... Je pourrais enfin quitter ma chambre sans redouter la vue de sa tignasse trop claire, sa gueule de yankee, sa présence grossière qui s’était insinuée dans chaque recoin de mon quotidien. Il resterait Bailey, souriant, si débordant d’enthousiasme et de chaleur que je ne pouvais que lui opposer le mépris de mes quatorze ans. Oui, le départ de Connor, le fils du compagnon de ma mère, était la meilleure chose qui m’était arrivée depuis des mois et des mois. C’est ce que je me disais en tout cas.

La première secousse a eu lieu à 11h49.

Ma trousse, mes cahiers, tout s’est retrouvé sur le sol. « Abritez-vous sous les bureaux ! » a crié la professeure. Mais les bureaux ont commencé à glisser vers l’estrade, bousculant des élèves, tandis qu’avec des cris nous nous éparpillons, cherchant à nous écarter des fenêtres, des bibliothèques qui se renversaient, des livres devenus projectiles. Lorsque le verre des vitres a éclaté, j’ai regardé par l’ouverture et j’ai vu la route se soulever comme un dragon furieux. La terre s’est ouverte sur son sillage, un éclair tranchant le béton, et la vague continuait de rouler. J’ai compris que c’était le Big One, et quelque part, j’avais de la chance d’être témoin. On s’est amassés contre l’encoignure de la porte, s’agrippant les uns aux autres, nos corps ballotés en tous sens. Des larmes coulèrent de nos yeux, des bâtiments s’effondrèrent, des conduites de gaz s’éventrèrent, des nuées de fumée montèrent jusqu’au ciel alors que nous réalisions, dans la poussière qui retombe et l’horrible cri des sirènes, que la vibration n’était plus celle du monde, mais celle de nos corps. C’était fini.

Après, il a fallu se précipiter vers l’abri. Le plafond était effondré en de nombreux endroits. Par chance, l’école avait tenu bon. Les cinquièmes surtout sanglotaient, mais tout le monde était terrifié. Les adultes aussi. Les visages crayeux, les yeux caves. L’escalier de secours était sombre, il y avait des fissures. Il ne fallait pas penser aux tonnes de béton au-dessus des têtes. L’attente dans l’abri durait longtemps. Les répliques arrivaient. Les portables n’avaient pas de réseau. Ça aurait pu être des bombes larguées au-dessus de nos têtes. Ça aurait pu être la fin du monde.  

Il parait qu’il y a eu plus de morts à Tokyo qu’à Hamamatsu. Vu la population, ça n’a rien d’étonnant. Beaucoup de bâtiments, construits aux normes antisismiques, ont résisté. La reconstruction est en cours ; la région a reçu l’aide internationale. Connor, lui, n’est jamais allé à Osaka.



Œuf

Genèse – La nuit cède la place au jour – Arc du soleil, ronde des étoiles, la vie fourmille sur terre –

Cycle – L’envie de combattre, l’envie de grandir – Cesser, c’est mourir, l’inertie, l’apathie –

Il faut suivre le soleil vers son zénith, vers son naufrage -

Mais où sont les données de l’âme ?

Mais où sont les données de l’âme ?

Jour 1 - Après-midi
J’ai mal. Mal au crâne, mal dans le corps. Où-suis-je ? J’en sais rien. Pas de sonnerie de réveil ni de futon moelleux. Je cherche à tâtons mon portable pour regarder l’heure, et je ramène la main à moi, surpris du contact de l’herbe mouillée. C’est de l’herbe mouillée. En roulant sur le côté, je heurte du coude un obstacle ovoïde, de la taille d’un ballon de rugby. Je ne le sais pas encore, mais dans cet œuf, il y a mon avenir.

Lorsque je me suis relevé, j’ai vu tout autour de moi une forêt tropicale, un éden de palmes et de fougères, de fongus, de séquoias, sortie d’un conte, d’une tapisserie, d’une rêverie préhistorique. L’inconnu m’entourait, oppressant, magnifique. Jamais mes yeux ne s’étaient posés sur un spectacle aussi étrange, pas même lorsque ma mère m’avait emmené en tournée jusqu’à Okinawa. Il y avait quelque chose dans l’air, dans l’air humide et lourd de muscs et d’humus, de pourritures sucrées, qui aurait déjà dû me révéler la vérité : j’étais ailleurs. Etais-je d’ailleurs encore moi ? Je touchai mon visage, ses contours fins, à peine sortis des rondeurs de l’enfance ; le rideau soyeux de mes cheveux fins, l’arête d’un nez droit, un peu trop petit ; et la pulpe de mon doigt s’égara sur mes lèvres tandis que mes yeux vagues courraient sur les troncs, comme chaque fois que je pensais trop intensément.

D’habitude, je ne rêve pas. C’est pour ça que la première explication qui m’est venue c’était « Ah, c’est donc ça un rêve ? Bah, j’imagine que je vais oublier au réveil. »

Alors que je m’accroupis pour ramasser le petit appareil découvert à mes pieds, je promenais sur tout un regard empreint de curiosité. Un léger mal de tête battait mes tempes d’un tempo rapide. Dans un éclat, l’écran s’alluma, et des lettres se matérialisèrent, pixelisées, à sa surface.

Activated ? On aurait dit une sorte de mini-ordinateur, presque un jouet pour enfant. A voir ce design, j’aurais douté qu’il fonctionne réellement, si les mots qui y figuraient ne prouvaient la présence d’un logiciel quelconque dans cette curieuse mécanique. Je le retournais avec curiosité, cherchant une marque quelconque, l’emplacement d’une batterie…

Mes pensées se sont perdues pendant que mes doigts jouaient avec l’écran. Il m’était impossible de retrouver la dernière action que j’avais accompli. Je pouvais retrouver des événements : la préparation d’un concerto de violon, les examens de fin de trimestre, et des images que je voulais éviter, comme la maison… on parlait de déménager… Bizarrement, tout me semblait lointain, atténué comme si de l’ouate dans mes oreilles avait empêché le stress que j’aurais dû ressentir de me toucher. Je ne savais plus si on était mardi ou vendredi, ou ce que j’avais mangé la veille… D’ailleurs, était-ce le matin ou le crépuscule ? Je levai les yeux pour tenter de voir le ciel à travers les frondaisons, et aperçus le mouvement d’une démarche humaine à travers les branchages.

Me redressant pour mieux voir, je repérai une adolescente qui se dirigeait droit sur moi, deux grandes couettes et un air décidé, une frange trop longue, un look franchement excentrique… Sérieusement, c'était quoi ce truc qui pendouille à son col, un masque à gaz ? Elle me disait vaguement quelque chose, mais dans ce contexte fantaisiste, cette impression n’avait rien de notable. Je pinçai légèrement les lèves, observant ses genres de sneakers évasées, d’un rouge vif, dont la semelle brillante était maculée d’une croûte de fange et d’herbes écrasées. Aucun doute, elle semblait aussi déplacée que moi dans cette forêt d’un autre âge. Un casque dernier cri enserrait sa tête, elle portait une peluche au creux des bras et semblait déborder d’assurance.

Alors qu'elle arrive à mon niveau, je me raidis par réflexe, la toisant de ma taille toute relative. Autant ma mise est impeccable, autant elle respire le laisser-aller, le genre de je m’en foutisme qui me porte sur les nerfs. Elle ressemble à une lycéenne étrangère, une originale, quoi que son apparence n’est pas ce qui devrait le plus m’étonner dans cet étrange endroit… Mais ça m’agace, je pince les lèvres, et adopte un sourire froid et poli.

« Bonjour. Je vous demande pardon ? »

J’ai imperceptiblement incliné la tête à son salut sans manières. Je jette un coup d’œil à l’œuf à mes pieds, entreprend de ranger l’appareil dans ma poche. Je pense à l’école emportée, un manga que j’ai lu il y a quelques temps. Tous les élèves d’un établissement se retrouvent transportés, avec les bâtiments, dans une autre dimension… Seul le vide entoure le bâtiment, et ceux qui sortent sont tués de façon atroce… A la fin, si je me rappelle bien, tout le monde devient fou. Je fais le net sur le visage de l’inconnue. Qui balance ce genre d’énormité avec autant de légèreté ? Ah, sans doute une fille qui porte des couettes et un survêtement trois tailles trop grand.

---------------------------------------------------------------------------
Résumé :
Isao se réveille, manipule le digivice, le range quand Lauren approche. L'oeuf reste à ses pieds.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 20 Mar - 0:41
Jets de dés - Lauren - #1
Force


Jets de dés - Isao - #1
Charsime


Tutoriel
Lors du tour du Maître du Jeu celui-ci postera une à deux fois. Une première fois pour lancer les jets de dés en rapports à tes actions, et une seconde fois pour scénariser. Il te faudra attendre le post scénarisé afin de pouvoir répondre.
Par contre je me permets de vous incitez à mettre plus d'actions dans vos résumer lier au compétence, par exemple parler est une action.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 20 Mar - 0:41
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Force' : 62

--------------------------------

#2 'Charisme' : 10
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 20 Mar - 1:18
Believer
Résultat de lancé
Lauren : Jet Force - Echec Isao : Jet Charisme - Réussite - 10 points d'expérience
Intrigue

Peut-être la joie de voir une nouvelle tête ici ou bien simplement le fait que cela faisait un petit moment que vous marchiez, mais Lauren, après avoir prononcé votre phrase d'accroche, vos pieds s’emmêlent et vous vous retrouvez à plat ventre par terre.
Rien de terrible, mis à part peut être un sentiment de gêne d'avoir été maladroite devant un futur nouvel ami ? Parce qu'une chose est sûre, Isao vous inspire la plus grande confiance, malgré le ton froid et coincé de celui-ci.

Et maintenant ~~?


Tutoriel
Le lancé de dé - Le maître du jeu, a lancé un dé en rapport avec une de vos stats en fonction d'une action. Ici, la statistique Force et Charisme a été exploité afin que vous puisez effectuer vos actions.

Il arrive que les compétences ou la situation t’octroient un bonus à cette statistique, mais il arrive aussi que vous ayez des malus lors d'un lancer si le Maître du Jeu juge cela nécessaire. Dans tous les cas, sache que c'est le Maître du Jeu qui décide et qu'il aura toujours le dernier mot.

Lauren
Ton personnage a 40 en statistique. Le dé a donné une valeur de 62, l'action est donc raté. Si la valeur du dé avait été inférieur (ou égale) à 40 l'action aurait alors réussi.

Ton action - Tu n'as malheureusement pas réussit d'actions ce tour-ci, mais sache que les actions réussit te rapporteront de l'xp.

Isao
Ton personnage a 60 en statistique. Le dé a donné une valeur de 10, l'action est donc réussit. Si la valeur du dé avait été inférieur (ou égale) à 60 l'action aurait alors réussi.

Ton action - Les actions réussis te rapporteront de l'xp

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Mar 20 Mar - 11:42
Pendant que je continue de courir dans sa direction, mon pied gauche percute la cheville droite. "Oh merde!" Et je laisse tomber le petit Yukimi Botamon en voulant me rattraper, mais je me retrouve la gueule dans l'herbe mouillé. "Aïe!" Je relève ma tête et je commence à me sentir gênée. Putain que je suis maladroite devant lui, surtout pour une personne comme moi!

Oh! J'entends qu'il a un accent japonais très marqué dans l'anglais. Et ouais, à force de participer à des championnats du monde de e-sports, je reconnais les accents! Les principaux adversaires sont les Japonais, les Sud-Coréens et les Américains, tandis que les Chinois sont excellents, mais ne font pas le poids face aux pays voisins.

Après, malgré qu'il m'ait parlé de manière froide et coincé, il m'inspire la confiance. Je pense qu'on peut faire une partie de la route ensemble, avec peu de disputes. Avec mon caractère, les disputes seront inévitables, surtout devant un Japonais qui met souvent l'accent sur la politesse, mais je crois que ça va être assez vite réglé à chaque fois.

Je me relève et je me rends compte que Yukimi Botamon a pu se relever. Il gazouille un peu avant de dire finalement: "Yukimi!" Ah! Il apprend à parler? Enfin... je me mets à m'adresser au Japonais.

"Je veux dire que, tu ne vas pas le croire, mais tu te trouves dans une autre dimension qui a heurté la nôtre. Je m'appelle Lauren, ancienne championne de e-sport."

Enfin, s'il sait ce que c'est. Parce que certains de mes amis n'ont jamais su ce que c'est, mais bon, s'il veut que je m'y attarde dessus, no problem.


Résumé:

  • Après ce qui a été décrit par le MdJ, Yukimi Botamon dit le début de son nom.
  • Lauren résume brièvement ce qui s'est passé et se présente en comptant sur le fait qu'Isao sache ce qu'est l'e-sport.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Fiabilité
Messages : 94

Feuille de personnage
Expérience:
10/150  (10/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Isao Hanamura
Symbole de la Fiabilité
Mar 20 Mar - 18:04
Alors qu'elle s'avançait vers moi à toute hâte, sa course s'interrompit soudain dans une chute spectaculaire ponctuée de jurons. Sans doute ses chaussures n'étaient pas très adaptées à cet environnement, mais plus que tout, j'y vis une juste rétribution de cette précipitation. Il y a quelque chose d'irrésistiblement satisfaisant à voir quelqu'un se casser la figure, c'est pourquoi les compilations de ce type ont un tel succès sur le net. Je ne pus me retenir de pouffer tant cet effondrement me prit de court, la jeune fille à présent à quatre pattes sur le gazon, juste devant moi. Un sourire narquois fendait ma bouche, mettant fin à ma mine sévère.
"Ca va ?"
Les mots de circonstances glissèrent sur mes lèvres. Je m'exprimais en japonais, mais elle semblait me comprendre. Que ce soit avec Kazuo ou Andrew, je n'avais jamais pris la peine de parler en anglais, et on ne pouvait pas dire que j'ai fait de gros progrès dans cette discipline. Depuis que j'avais une famille rapportée, j'y mettais encore plus de mauvaise volonté. Les rares fois où j'avais quitté le Japon, je ne quittais pas l'hôtel en attendant les concerts. Autrement dit, la plupart du temps, l'anglais ressemblait pour moi à une bouillie de syllabes. J'assumais qu'elle parlait ma langue, puisque je n'avais pas eu de problème à la comprendre. Mais ce qu'elle avait dit, ça sortait tellement de l'ordinaire que je ne l'avais pas pris au sérieux.

Elle se releva sans aide, l'air quelque peu dépité d'avoir ainsi perdu la face, concentrée non pas sur mon regard ironique, mais sur la pe - la peluche avait bougé !
Je fis aussitôt un pas en arrière, scrutant le minuscule être blanchâtre qui, se dégageant de la touffe d'herbe où il avait atterrit, se dandinait sur le sol et secouait ses oreilles rondes. Il était inutile de chercher une logique anatomique à cette boule à l'allure de mochi : on aurait dit la mascotte d'un protagoniste de RPG, ou bien le compagnon d'une magical girl. La chose émit un son qui ressemblait à un mot en japonais. Graine de neige ? Je relevai lentement les yeux vers l'adolescente, que j'appelais désormais "protagoniste" en mon fort intérieur. Son look affirmé aurait sans doute eu du succès si elle avait fait la jaquette d'un RPG. Les persos au caractère affirmés ont la côte en ce moment.

J'avais effectivement bien du mal à la croire. Mon regard effilé passait et repassait de la créature à elle, et je ne pouvais faire abstraction du décor écrasant dans lequel on se trouvait, l'impression d'irréalité des sons inconnus, des odeurs, plus fort à chaque instant.

"Je me nomme Hanamura. Enchanté de faire votre connaissance... malgré ces circonstances curieuses."

Je m'inclinais cette fois plus visiblement, surtout pour éviter toute possibilité qu'elle me touche. Ces étrangers avaient la manie de se donner des accolades ou de se prendre les mains. Elle était plus âgée que moi, c'était tout naturellement que j'avais adopté un ton strict, même si l'écart n'était pas si important que je l'avais cru à première vue. J'avais du mal à évaluer l'âge des étrangers. La confusion commençait à me rendre nerveux ; je n'aime pas les situations qui échappent à mon contrôle, et je ne comprenais rien du tout. On pourrait croire, à ma réaction, que je suis terre à terre et que je manque d'imagination, mais les choses ne sont pas si simples... Disons juste que j'avais appris à ne pas trop rêver, et la perspective de se retrouver dans une autre monde, ça faisait longtemps que je l'avais retirée du domaine du possible.

"E-Sport ? Vous ne seriez pas plutôt un personnage de jeu ? Cette autre dimension, ça ressemble plus à un univers de fantasy, on se croirait dans Monster Hunter... Et ça, c'est quoi ? Un Pokemon ?"
Je passai alors mes mains devant ma tête comme pour attraper le vide, sans succès. J'essayais de voir s'il n'y avait pas un casque de VR dont je n'aurais pas eu conscience, mais tout semblait aussi réel que possible. Si j'étais dans un jeu, cela signifiait que quelqu'un avait développé une technologie capable de communiquer directement avec le cerveau pour lui suggérer, par stimuli, de reproduire précisément l'illusion demandée... une perspective qui me fit frissonner. Est-ce que Matrix serai devenu réalité ?

"Enfin, si vous êtes une IA, vous êtes surement réglée pour me convaincre que c'est réel... Je ne pourrais pas vous faire entendre raison, ça serait trop méta..."

Est-ce que je croyais vraiment à ce que je racontais ? J'essayais surtout de trouver une explication, n'importe laquelle, pour ne pas céder à l'inquiétude. Je venais de me réveiller, je ne reconnaissais rien, et tout cette situation tenait vraiment de l'absurde.

-----------------------------------------------------
Résumé :
Isao répond au salut de Lauren mais refuse de croire ce qu'elle raconte, supposant qu'il s'agit d'une IA et qu'il sont dans un jeu vidéo.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mer 21 Mar - 6:51
Believer
Intrigue

Votre rencontre se déroula à votre rythme, avec quelques malentendus et avec tout cela, vous pouvez vous pensez seul au monde, mais...
Malheureusement, vous ne l'êtes pas. Car soudainement, vous entendez des bruits plus loin de vous, la végétation elle-même s'agite au contact de quelque chose de vivant qui semble bouger dans votre direction.
Que décidez-vous de faire~?



Tutoriel
Puis que vous faite un rp/tuto à deux, vos tours de jeux son plus long histoire de pouvoir vous laisser plus interagir ensemble.
Ceci est le poste Scénariser, vous pouvez donc répondre de suite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Mer 21 Mar - 15:51
Urh! Quel embarras, sérieux! Il me demande si je vais bien.

"Ça pourrait aller mieux, ouais!"

C'est à ce moment-là que je me lève et que j'entends Yukimi Botamon bouger. M'enfin, je vois le Japonais faire un pas en arrière. Moi-même je suis capable de faire ça quand une créature réelle qui n'est pas en image de synthèse bougerait et prononcerait un mot qui semble humain. Mais bon, maintenant que je sais où je suis, ça ne me surprend plus trop.

Évidemment, il semble ne pas croire ce que je lui ai dit, et c'est normal, si on me dit que je suis dans une autre dimension qui a heurté la nôtre, je n'y croirais pas direct! Du coup, réaction complètement normale! Donc, le Japonais s'appelle Hanamura, mais je me rappelle, on appelle souvent les Jap' par leurs noms. Et Hanamura semble être son nom de famille. Je vais lui appeler par son nom de famille, écoute.

Il me demande ensuite si je ne serais pas plutôt un perso de jeu. Heu... j'ai employé le terme E-Sport, je ne crois pas qu'on sache ce qu'est l'E-Sport dans le Digimonde. Et il dit ce que j'ai effectivement pensé au début: on dirait un univers de fantasy semblable à "Monster Hunter". Sauf que les monstres en question, c'est des Digimons.

"Non et non. Je suis une humaine, comme toi, sauf que ton Digivice, l'appareil qu'on a tous les deux... (je montre mon Digivice qui était dans une de mes poches) traduisent ce qu'on se dit. Et ça... (je montre Yukimi Botamon) la dimension où on est appelle ce genre de monstres un Digimon. En plus, à ce que je sache, je connais les 820 Pokémon du Pokédex par cœur, mais celui-là n'en fait pas partie."

Et ouais, une preuve que je suis humaine comme lui: je connais Pokémon, ce jeu qui a de nouvelles régions, de nouveaux Pokémon, de nouvelles teams avec de nouvelles intentions, des nouveaux modes, mais qui a encore du mal à changer sa formule et à prioriser le scénario.

Et en plus, il croit que je suis réglée pour le convaincre que tout ça est réel, alors que ça l'est. Ça semble très irréaliste, oui, mais c'est réel, notre monde a vraiment heurté celui du Digimonde à cause de notre technologie pour qu'on se retrouve dans une autre dimension fantaisiste.

"Crois-le ou pas, mais tout ce que je dis est vrai. Je viens du Royaume-Uni, je vis avec mon grand frère, je suis une gameuse professionnelle, je suis un membre des "Black Wolves" en E-Sport, j'ai déjà gagné 5 Championnats du monde en E-Sport avec mon équipe... bref, je suis pas une IA, je suis une vraie humaine comme toi, crois-moi."

D'un coup, j'entends du bruit. Insérez le bruitage quand Solid Snake se fait repérer dans les "Metal Gear Solid". Je lève un peu la main pour lui dire de se taire un peu, pour mieux entendre le bruit.

"Écoute!"

Je m'approche doucement du bruit en question pour voir d'où ça vient.



Résumé:

  • Lauren tente de convaincre Isao de croire ce qu'elle raconte, en comprenant sa réaction quand même
  • Lauren s'approche discrètement du bruit pour savoir de quoi il s'agit
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Fiabilité
Messages : 94

Feuille de personnage
Expérience:
10/150  (10/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Isao Hanamura
Symbole de la Fiabilité
Mer 21 Mar - 18:28
Sans se laisser déconcerter par mon scepticisme, Lauren insista, me délivrant quelques informations. Je cillais plusieurs fois, perplexe. Un traducteur automatique... qui agissait directement dans nos têtes ? Des monstres appelés Digimon ? Ca ressemblait quand même beaucoup à Pokemon, à un concept de jeu.
Je devais cependant admettre qu'elle donnait trop d'informations sur son identité pour que la thèse du simulacre tienne. Du moins, pour un jeu tel que je les connaissais, avec un script pré-établi et des dialogues limités. Aucun ordinateur actuel n'aurait eu la puissance de générer un tel décor avec une IA aussi sophistiquée. J'avais entendu parler d'IA qu'on pouvait nourrir d'informations et qui réagissaient comme des êtres humains, mais c'était vraiment improbable. Elle n'était peut-être pas japonaise, mais elle était sans conteste une geek qui partageait la même culture que moi. Je me sentis rougir légèrement quand elle se vanta de connaître tous les Pokemon existant. Quelle otaku ! Dire que j'avais parlé de Monster Hunter et de Pokemon devant elle, elle allait croire que j'étais comme elle !
"Pour autant que je sache, ça pourrait être un Pokemon ou la mascotte de n'importe quel jeu débile... Qui connait plus de 800 Pokemons, d'abord ? C'est un truc de gosses..."

Jusque là, elle avait totalement ignoré mon attitude peu affable, et j'aurais sans doute dû me montrer plus policé, étant dans une situation totalement inconnue, ce n'était pas le moment de me faire des ennemis...

Je la fixais alors qu'elle me donnait son curriculum vitae, et un éclair de compréhension se fit dans mon esprit.
"Ah... les Black Wolves..."

Mais un bruit en provenance de la forêt, plus fort que les autres, lui fit lever la main. Elle ne tarda pas à avancer dans cette direction, et, jetant une regard mi perplexe, mi consterné à la bestiole restée à terre, je me penchai pour ramasser l’œuf géant que j'avais remarqué à mon réveil...
C'était bien un œuf, aucun doute là-dessus. Mais un gros.

"Heu... Lauren ? J'ai trouvé ça alors... J'espère que c'est pas la mère qui rapplique."

----------------------------------------
Résumé :
Suite de la discussion. Quand Lauren se rapproche du bruit, Isao ramasse l'oeuf.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 22 Mar - 19:05
Jets de dés - Lauren - #1
Dexterité


Jets de dés - Isao - #1
Chance


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 22 Mar - 19:05
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Dexterité ' : 94

--------------------------------

#2 'Chance' : 39
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 22 Mar - 19:52
Believer
Résultat de lancé
Lauren : Jet Dexterité - Echec Isao : Jet Chance - Réussite - 10 points d'expérience
Intrigue

Alors que vous essayer de vous approchez discrètement du bruit, la maladresse vous toucha de nouveau Lauren. Dans un telle milieux, le sol est remplis de branches et de pierres ou même des feuilles ... comme des feuilles et banche mortes qui se fonde parfaitement dans le décors, mais lorsque l'on marche dessus, fait son petit vacarme, assez pour signalez à tout le monde votre position.
Même vous Isao fut surpris par le bruit des végétaux sécher, alors que vous preniez l’œuf en bras, celui-ci glissa quelque seconde, mais avant qu'il ne tombe vous réussissez à le rattraper et le stabiliser contre vous.

Quoi qu'il en soit,  la créature qui faisait le bruit sorti non loin de vous. Malgré son air de tournesol, expropriation de son visage semble clairement agacer et sa queue épineuse derrière lui s'agite de droite à gauche.

Votre digivice s'active à sa présence et vous pouvez voir sur l'écran ceci apparaître.
Apparition entité agressive
Sunflowmon
Level : Adulte
Type : Plante
Attribut : Data
Taille : 1m30

Et maintenant ~ que souhaitez vous faire ?


Tutoriel
Tu es face à une entité agressive, c'est à dire qu'elle t'attaquera si tu ne fais rien, et tu perdras alors des PV. Il peut également arriver de tomber sur des entités passives, qui seront alors inoffensive dans un premier temps.

Une entité peut passer d'un état à un autre en fonction de tes actions.

Les entités PNJ ont également des stats et PV ainsi que des lancés de dés, mais connu uniquement du Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Jeu 22 Mar - 20:47
Il rougit quand je parle de connaître les 820 Pokémon du Pokédex, mais avant de dire que Pokémon c'est un truc de gosses. D'accord, le scénario pauvre, la manie du "Tout le monde est gentil ou méchant", l'aventure simpliste, c'est un peu trop enfantin et c'est ce que Nintendo veut, mais il doit reconnaître ce que je compte lui dire:

"Roh! Okay, le scénario aussi pauvre que l'humidité d'un désert de sable, le manichéisme de l'univers et l'aventure ultra-simple, c'est un peu abusé au niveau de l'enfantillage et c'est ce que Nintendo veut, mais d'une, je vais te citer un passage du Pokédex: "Chelours: Il fête chaque victoire par une accolade avec son Dresseur, au grand dam de ce dernier, et en particulier de sa colonne vertébrale." On parle de colonne vertébrale brisée par un ours en peluche, ce qui peut paralyser voire tuer le Dresseur. Niveau trucs pour gosses, on a vu mieux. Et de deux, les combats sont plus stratégiques que l'aventure ne veut te faire croire: tu as des statistiques différents par Pokémon, avec des types ayant des forces et des faiblesses chacun, chaque Pokémon ne peut avoir que 4 capacités, un talent qui avantage ou désavantage, et en plus de ça les Valeurs Individuelles qui permettent d'améliorer les statistiques sont différents à chaque statistique de chaque Pokémon et fait au pif, en plus du fait que c'est du tour par tour... bref, c'est pas qu'un truc de gosses, sinon Pokémon ne ferait pas partie des E-Sports, c'est un jeu aussi stratégique. Et ouais!"

Si je participais à Pokémon au niveau des E-Sports? Bof, je ne suis pas trop stratégie au tour par tour, c'est le vrai bordel dans la table des types, j'ai pas envie de farmer de l'xp pour pouvoir rejoindre l'E-Sport... bref, pas pour moi.

Quand j'entends qu'il prononce le nom de mon équipe, c'est là que le bruit apparaît. Quand je m'approche du bruit, il me dit qu'il espère que c'est pas la mère qui rapplique. Je vois qu'il montre l’œuf.

"T'en fais pas, c'est cadeau de la part de..."

J'entends mes bruits de pas dans les feuilles et les branches mortes. "Merde!" Ça pue. Je m'arrête donc brusquement et je vois un Digimon ressemblant à un tournesol, et il semble agacé et sa queue épineuse derrière lui s'agite de droite à gauche. Mon digivice s'active et il s'agit de Sunflowmon, un adulte d'1m30, tandis que mon Yukimi Botamon est un Bébé.

"Oh! (je tourne doucement ma tête vers Hanamura avant de hurler) HANAMURA!! DÉGAGE!!! VITE!!!!"

Je cours pour tenter de fuir en rattrapant Yukimi Botamon! Une fois rattrapé, je le pointe vite fait vers Sunflowmon pour qu'il puisse sécréter sa poudre de diamant pour le faire éternuer. "YUKIMIIIIII!!" crie-t-il en sécrétant sa poudre de Diamant avec panique. Une fois fait, je le serre contre moi en espérant que Hanamura fuit le Sunflowmon et me suit peut-être!


Résumé:

  • Suite de la discussion.
  • Quand Lauren se rend compte qu'elle fait du bruit, elle s'arrête brusquement.
  • Quand elle se rend compte qu'il s'agit de Sunflowmon, Lauren ordonne à Isao de fuir avant de le faire en attrapant Yukimi Botamon
  • Lauren pointe Yukimi Botamon vers la face de Sunflowmon pour qu'il sécrète la poudre de diamant dans l'espoir que Sunflowmon éternue et donc ralentit
  • Après la sécrétion, Lauren continue de fuir en serrant Yukimi Botamon contre elle
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Fiabilité
Messages : 94

Feuille de personnage
Expérience:
10/150  (10/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Isao Hanamura
Symbole de la Fiabilité
Sam 24 Mar - 22:59
Elle n'y allait pas avec le dos de la cuillère ! A peine avais-je osé critiquer le jeu vidéo, qu'elle se lança dans un long monologue argumentatif sur les points les plus matures de Pokemon, les descriptions du Pokedex à faire froid dans le dos et le potentiel stratégique du gameplay. Elle termina sa tirade d’un « eh ouais ! » convaincu, visiblement persuadée de m’en boucher un coin.

Je grimaçais, ces occidentaux avaient vraiment la manie de s’enflammer pour un rien. Kazuo lui-aussi se montrait souvent ouvertement passionné, ce qui avait eut tendance à me gonfler, même s’il était plus calme quand j’étais dans les parages. Je soupirais en pensant à lui et abandonnait là cette vaine querelle, non sans bien inscrire dans ma tête une étiquette « OTAKU » sur le front de Lauren. Elle me rappelait une amie, mais ce que je percevais comme un trop plein de confiance me mettait mal à l’aise.

Alors que je crispais mes mains sur l’œuf qui avait tout d’un œuf d’autruche – pas que j’en ai déjà manipulé auparavant, mais il était blanc et d’une taille et d’une lourdeur inquiétante – je pensais à Jurassic Par cet à la parenté de ces grands oiseaux et des dinosaures. Du bois me parvint alors un bruit de craquement brutal et puissant, qui se prolongea comme si une patte gigantesque broyait un tronc d’arbre sous son poids… Je failli lâcher mon fardeau dans un sursaut, et ne le retint que par réflexe, du bout des doigts. Il était sur le point de glisser, et un reste d’instinct me conduisit à le rehausser contre ma poitrine pour éviter le gâchis d’une prodigieuse omelette. En le serrant contre mon cœur, je sentais sa chaleur étonnamment forte et j’eus l’impression de percevoir comme une vibration, un battement à l’écho du mien. Je n’eus pas le temps de m’étonner de ce prodige : je relevais les yeux vers la source du bruit, pour découvrir Lauren, à l’orée des arbres, empêtrée dans des branchages à demi brisés, et face à elle…

Le « Yukimi », ou mochi XXL, n’était rien comparé à la chose mi animale, mi végétale qui lui faisait front. C’était de la taille d’un enfant, avec un visage entouré de pétales qui évoquait une fleur, de petits yeux noirs, une bouche, une silhouette anthropomorphe d’un vert de palme, mais des membres épais qui n’avaient rien de la fragilité des tiges et des découpes de fougères qui l’entouraient. Cela ressemblait plutôt à des pattes d’un batracien dopé aux amphétamines ; aux pieds, des griffes type vélociraptor, et une queue hérissée d’épines qui sifflait dans l’air derrière elle quand la balançais. Je ne pensais pas avoir peur d’une fleur à un moment de ma vie, mais cette aventure me prouva que j’avais tort : ce n’était pas la dernière fois. Son corps courbé vers l’avant, ses petits yeux dardés sur nous et sa bouche pincée me semblèrent de mauvais augure, je ne savais pas si c’était un animal ou une personne, quel compteur convenait, mais si c’était une bête, j’aurais jugé son attitude menaçante. La machine dans ma poche, que j’avais quasiment oubliée, émit un bip mais je n’ai pas eu le temps de regarder ce qu’elle annonçait : la réaction de Lauren, qui s’était d’abord figée, acheva de me terroriser. Elle avait tenté de rester immobile, comme pour ne pas énerver cette chose par des mouvements brusques, mais elle se mit soudain à hurler mon nom, et tenta de partir en courant dans la direction opposée à celle du monstre !

Je n’ai pas le temps de réfléchir. J’ai déjà été mordu par la chienne de Kazuo qui était plus petite que ça, et ce truc a une queue en fouet couverte d’épines ! Je fais volte-face à mon tour et je me précipite à la suite de Lauren, tentant de ne pas me faire distancier malgré mon peu de goût pour la course à pied. Je sers les mâchoires ; la peur, si elle prend le dessus, risque de me paralyser. Je pige que dalle à ce qui se passe, et je me répète en boucle « C’est un rêve, ça doit être un rêve » tandis que j’essaye d’esquiver les arbustes et les ronciers. J’ai une certaine expérience des fugues en forêt mais ça commence à dater, et rien n’était semblable aux taches de couleur des végétaux qui m’entourent, brouillés par la vitesse de mon élan.
--------------------------
Résumé :
Isao garde l'oeuf contre lui et prend simplement la fuite à la suite de Lauren. Il ne voit pas ce qu'elle fait avec son Digimon.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 29 Mar - 2:44
Jets de dés - Yukimi - #1
Force


Jets de dés - Lauren - #1
Dexterité


Jets de dés - Isao - #1
Dexterité
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 29 Mar - 2:44
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Force' : 54

--------------------------------

#2 'Dexterité ' : 17

--------------------------------

#3 'Dexterité ' : 87
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Jeu 29 Mar - 18:33
Believer
Résultat de lancé
Lauren : Jet Dextérité - Réussite- 10 points d'expérience Isao : Jet Dextérité - Echec
Intrigue

Votre premier réflexe, la course, ce qui en soit était une bonne idée. Par contre, la petite attaque de Yukimi Botamon énerva plus la plante que autre chose. En réponse à cela Sunflowmon lancé une attaque envers votre petit groupe. Manque de chance cette fois-ci Isao ce fit attraper la cheville, alors que Lauren réussit à elle esquiver.

Alors que le tournesol tira sur la liane, faisant tomber Isao et commencé à le tirais vers lui, quand soudain ... Un Chat à l'allure étrange donna un coup de griffe, découpant la liane, puis rapidement commença un petit combat avec le digimon agressif.

Aprés quelque coups échanger, Sunflowmon s'enfuit sans demander son reste, la queue entre les jambes.

Le petit chat noir se retourna vers vous et vous toise du regard sans rien vous dire, on pourrais prés que croire qu'il attends des remercient.

Voici les informations qui apparaît sur votre digivice.
Apparition entité passive
BLACKTAILMON
Level : Adulte
Type : Bête Démoniac
Attribut : Virus
Taille : 1m

Et maintenant ~ que souhaitez vous faire ?


Tutoriel
Tu es face à une entité passive, tu peux interagir avec elle comme tu le souhaites, elle réagira alors en fonction. Il arrive parfois que tu puisses tomber sur une entitée agressive, qui t'attaquera si tu ne fais rien, tu perdras alors des pv.

Une entité peut passer d'un état à un autre en fonction de tes actions.

Les entités PNJ ont également des stats et PV ainsi que des lancés de dés, mais connu uniquement du Maître du Jeu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Jeu 29 Mar - 19:18
Oh merde! Sunflowmon s'est enragé quand Yukimi Botamon a sécrété sa poudre de Diamant. Je vois qu'il tente de m'attaquer au pied et c'est sans problème que je saute pour l'esquiver, mais j'entends une chute. Je me retourne et c'est Hanamura qui se fait rattraper par le Sunflowmon. Putain! Je m'arrête et je me retourne, voyant Hanamura se faire tirer par Sunflowmon.

Du coup, je lui tends la main pour qu'il se rattrape mais d'un coup, j'entends un bruit de découpe en direction de la cheville de Hanamura. Je regarde en direction du bruit et il s'avère que c'est une sorte de chat noir qui a découpé la liane et qui comment à combattre le digimon agressif.

Après un combat sans merci, Sunflowmon bat en retraite. Ouf! Sans ce chat, Hanamura serait peut-être mort! Il nous toise le regard sans rien nous dire, demandant des remerciements. Je m'accroupis devant lui en posant Yukimi Botamon tout en tentant de lui caresser la tête en lui disant:

"J'ai pas l'habitude de le dire, mais comme mon partenaire serait peut-être mort si t'étais pas là, je te remercie."

Ouais, pas d'autre moyen. Il m'a fait remercier, ce qui est assez rare, mais comme une vie était en jeu, je peux pas faire autrement. Après cette tentative de caresse, je regarde sur mon Digivice, et il s'agit d'un Blacktailmon, un adulte d'un mètre qui est un virus, et je sais pas si un virus est normal ici, car dans notre monde ça pue.


Résumé:
  • Quand Isao tombe, Lauren lui tend la main pour l'aider.
  • Après le combat, Lauren remercie Blacktailmon tout en tentant de lui caresser la tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Fiabilité
Messages : 94

Feuille de personnage
Expérience:
10/150  (10/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Isao Hanamura
Symbole de la Fiabilité
Sam 31 Mar - 23:57
Alors que je prenais mes jambes à mon cou, je sentis une vrille s'enrouler comme un fouet autour de ma cheville et me traîner en arrière. Autant dire que je m'écroulais dans une gamelle monumentale, ayant à peine le réflexe de mettre mes mains devant moi pour amortir la chute... L'oeuf jaillit hors de mon étreinte et je ne vis pas ce qu'il devint, s'il s'écrasa en bouillie au sol ou s'il roula plus loin... J'étais déjà traîné en arrière par cet espèce d'appendice végétal et je hurlai de terreur en tentant de me retenir aux branchages, m'écorchant les mains. Je demeurai lourd pour la créature et je parvins à ralentir un peu l'inexorable traction.

L'adrénaline ralentit le temps. Les yeux de Lauren s'écarquillaient. Elle tendait la main vers moi, sa main aux doigts longs et fins, avec un peu de corne là où se trouvent les bosses des gamers. Je sentais la créature qui se rapprochait avec assurance, notre course interrompue. Allait-elle nous dévorer comme une plante carnivore ? Je me jetais en avant avec l'énergie du désespoir, sentant la liane déchirer ma cheville, toutes mes forces pour atteindre cette main tendue...

Comme un ressort qui se détend, le tentacule m'entraîna avec une force renouvelée. Nos doigts ne se rencontrèrent pas, j'échouais au sol tandis que sa main se refermait sur le vide. Et l'étrange bruit frémissant de cette chose était tout proche à présent.

Je tentais de me retourner, prêt à lutter, dans un instinct de survie que j'ignorais posséder. Alors, soudain, la pression douloureuse sur ma jambe se relâcha. J'ouvris de grands yeux sur la scène se déroulant devant moi.

Un autre animal - monstre - combattait notre assaillant. C'était manifestement lui qui m'avait délivré : il avait d'énormes pattes griffues, à l'intérieur de gants, et des oreilles de lynx ; autrement, on aurait dit un chat humanoïde, de la taille d'un jeune enfant. Malgré ses proportions pouponnesques, il était étonnement agile : le tournesol bestial ne parvenait pas à l'emprisonner dans ses serments. Endolori et à moitié abasourdi, je notais l'attitude de Lauren qui tenait encore son Digivice en main. Je sortis le mien et aperçut enfin les informations qu'il affichait. Selon que je l'orientai vers l'un ou l'autre des adversaires - et il était difficile de les saisir tant leurs mouvements défiaient ma perception - il affichait des informations les concernant.
Ainsi, la plante agressive s'appelait apparemment Sunflowmon, tandis que le petit félin répondait à la dénomination Blacktailmon. Même avec mon anglais pourri, je voyais un rapport entre leur apparence et leur nom, et grimaçai...
Qu'est ce que je fous dans Pokemon, bordel...
J'avais toujours imaginé que si les Pokemon étaient réels, on vivrait dans un monde autrement plus violent et dangereux que celui de Nintendo. Je regrettais alors la justesse de mes prédictions.
"Profitons-en...!" balbutiais-je à l'attention de la protagoniste de ce jeu bizarre, mais alors que je me relevais avec effort, le Sunflowmon poussa une sorte de chuintement et battit en retraite. Des feuilles volaient en l'air, les broussailles avaient été brisées, délimitant une sorte d'arène, et là où j'avais été traîné, les buissons gisaient éventrés. Je gémissais à mes avants-bras égratignés, mes mains meurtries et ma cheville douloureuse. Sans peur, Lauren s'avançait vers le félin noir.

Sa réaction me donne une sueur froide. Elle venait de voir le déchaînement de violence de cette bestiole ! Elle était au moins aussi dangereuse que la précédente ! Si elle se faisait éventrer devant moi, je faisais quoi, hein ?
"A-à quoi tu joues ?! Tirons-nous d'ici...!"
Je ne pensais pas que Blacktailmon m'avait sauvé par bonté de coeur. Je n'imaginais même pas qu'un monstre comme ça puisse avoir un cœur ; au mieux, il voulait disputer sa proie au Sunflowmon...

-------------------------------------------------------------------------
Résumé :
* Isao lâche l'oeuf au moment où il est entrainé par Sunflowmon. Espérons qu'il n'ait rien !
* Isao ne comprend pas que Blacktailmon est intelligent et/ou bienveillant ; il suggère de fuir à Lauren.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 3 Avr - 1:15
Jets de dés - Lauren - #1
Charisme


Jets de dés - Isao - #1
Charisme


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 3 Avr - 1:15
Le membre 'Computer' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


#1 'Charisme' : 73

--------------------------------

#2 'Charisme' : 87
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1126
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 3 Avr - 1:37
Believer
Résultat de lancé
Lauren Isao : Jet Charisme - Échec*2
Intrigue
A tes remerciement Lauren, Blacktailmon eu un petit miaulement et sa queue s'agita tranquillement derrière, un air satisfait sur le visage. Mais lorsque tu approchas ta main et sûrement à cause du fait que Isaso te cria de partie sans plus attendre, le chat t’empêcha de le caressait d'un revers de main, se mettant légèrement sur le coté.

Blacktailmon
Ooooh, on se calme ma p'tit demoiselle, on à pas elever les botamons ensemble


Il semble agacer, mais pourtant ne part pas peut être vous laisse t-il une autre chance ou bien ...

Blacktailmon
Quel sorte de Digimon vous pouvez être ?
Il vous détail clairement de haut en bas, intrigué par ... vous tout simplement.
Clairement pas très reconnaissant en tout cas...


Cette petit pique était clairement pour Isao qu'il fixe, le regard remplie de défiance.

Et maintenant ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amitié
Messages : 161

Feuille de personnage
Expérience:
15/200  (15/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Lauren B. Kennan
Symbole de l'Amitié
Mar 3 Avr - 11:06
Le petit Blacktailmon fait un petit miaulement et agite sa queue tranquillement derrière, un air satisfait au visage, mais Hanamura me crie de partir, le chat noir m'empêche de le caresser d'un revers de la main, se mettant légèrement sur le côté en me disant qu'on n'a pas élever les... botamons ensemble... heu... je ne sais pas ce que c'est que des botamons, à part pour ce qui est de Yukimi Botamon, mais je crois que ça veut dire enfant.

"Heu... c'est pas du tout dans mes intentions, de les élever."

Après ça, le prends la poignet d'Hanamura en disant: "Reste ici, il est sûrement là pour nous aider." Et je serre de façon qu'il ne puisse pas partir. Blacktailmon nous demande quel genre de Digimon on est.

"En fait, on est pas des Digimon, même si on ressemble à Eru. On vient d'un autre monde qui a percuté le vôtre et on est des humains. L'autre humain, qui s'appelle Hanamura, a besoin d'aller voir Eru pour qu'il sache dans quel bordel il est."

Avant qu'Hanamura puisse poser la question, je lui réponds directement dans son oreille pour qu'il sache qui est Eru.

"Eru est l'être omnipotent du Digimonde. C'est la seule qui puisse nous faire rentrer au bercail quand on en aura fini avec tout ce bordel."

Puis je retire ma tête de l'oreille d'Hanamura pour pouvoir reparler avec Blacktailmon. Il va sûrement nous emmener voir Eru, alors que moi, je vais continuer à survivre pépère, puisque j'ai déjà vu Eru. Enfin, quand je dis pépère, ça veut plutôt dire un peu seule.



Résumé:

  • Lauren prend la poignet d'Isao en lui ordonnant de rester.
  • Lauren parle à Blacktailmon en expliquant qui est Eru à Isao.
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: Hors RP :: Archives :: RP archivés-
Sauter vers: