:: File Island :: Forêt Tropicale :: Ruines Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Oh Dear, I Shall Be Too Late (feat Carla Barberà)

avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 18 Mar - 15:17


Jour 1.


Tu n’es pas seule. C’est ce que tu te dis. Tu ne sais toujours pas ce que c’est exactement – elle prétend s’appeler Pixiemon… drôle de nom – mais la petite boule rose t’a proposé de rencontrer Eru et de pouvoir ainsi te rendre compte que tu n’es pas seule dans cette histoire, qu’il y a des gens aux alentours, même si tu ne sais pas où plus particulièrement. D’ailleurs, tout ceci est quand même vraiment bizarre, quand on y pense. Tout ce que tu voulais, c’était te jeter de cet immeuble, en finir avec ta vie et avec le reste du monde, toi qui n’en pouvais plus de ta condition qui pourtant, il faut bien l’avouer, n’était pas tant à plaindre que ça. Peut-être est-ce une espèce de punition pour t’être comportée comme une espèce de princesse gâtée pourrie ces dernières années. Maintenant, on t’a envoyé ici, dans cette jungle perdue au beau milieu de nulle part, pour te montrer ce que c’est de vivre dans quelque chose de vraiment infernal et qui te donnerait envie de sauter du haut d’une falaise. Du moins, si tu croyais en un Dieu quelconque, ce serait peut-être ce que tu te dirais, et tu en tirerais sans doute des leçons. Mais ce n’est pas le cas. Tu es comme tout le monde, quelqu’un qui, si elle est baptisée protestante, ne pratique pas, et ne croit pas vraiment à toutes ces sornettes. Dans le monde « réel », celui de béton et de gens civilisés toi, il y a déjà suffisamment de tarés qui se battent pour des choses comme celles-ci et qui laissent de côté les véritables problèmes tel que la faim dans le monde ou la condition de la femme dans certains pays.

Maintenant, la question est : que faire une fois que ce sera terminé ? Les ruines semblent sûres, mais tu ne peux pas rester ici indéfiniment. Il te faut trouver un moyen de rentrer chez toi par n’importe quel moyen possible. Et de toute façon, il va bien falloir que tu te trouves à manger, au bout d’un moment. Mais le monde extérieur est hostile, tu en es bien consciente. Et ce n’est certainement pas avec ce que tu as sur toi que tu vas réussir à devenir la parfaite survivante en pleine nature, même si tu ne dois que te concentrer sur la cueillette. Si seulement quelqu’un pouvait t’aider à faire tout ça, n’importe qui. Ou même n’importe quoi, puisque visiblement, les véritables habitants de ce monde digital sont des créatures qui sont capable de parler ta langue – à moins que ce ne soit l’inverse, tu ne sais pas exactement par quel étrange processus tu parviens à leur parler. C’est d’ailleurs une question que tu ne t’es jamais posée avant : si d’autres humains tel que toi ont été propulsés ici, il risque d’y avoir la barrière du langage. En principe, tout le monde parle anglais, ta langue maternelle, mais tout le monde ne la parle pas bien… Non, mieux vaut ne pas y penser maintenant. Cela risque de détruire cette petite dose de positivisme qu’il y a encore à l’intérieur de toi.

Vous arrivez devant une immense bâtisse devant laquelle tu finis par t’asseoir en attendant le retour du Pixiemon parti voir si Eru est toujours là. Tu en profites donc pour considérer tes options qui se limitent peu à peu, les yeux toujours rivés sur l’œuf que tu traînes avec toi depuis ton arrivée. Peut-être que tu devrais considérer cet endroit comme ton port d’attache et explorer petit à petit tout en ramassant de quoi te sustenter pour survivre ? Tu ne vois pas grand-chose d’autre à faire, de toute façon. Même si, en réalité, tu n’as aucun moyen de pouvoir cartographier tout ça. Espérons que tu disposes de suffisamment de mémoire pour retenir toutes les informations que tu vas emmagasiner à partir de maintenant. C’est en tout cas ce que tu te dis jusqu’à ce que tu aperçoives une silhouette familière non pas parce que tu la connais, mais plutôt par son apparence. Serait-ce… une humaine ? Ou quelque chose de plus dangereux qui pourrait prendre une forme humanoïde ? Il n’y a qu’une seule façon de le savoir.

« Eh ! Par ici ! » appelles-tu, avant de toi-même te lever pour aller à la rencontre de cette personne. « Dieu merci, je croyais que j'étais la seule humaine dans cet endroit... Tu dois être Eru, non ? Pixiemon te cherche à l'intérieur. »

A vrai dire, tu ne sais même pas si c'est vraiment elle, c’est assez difficile de comprendre quoi que ce soit dans cet endroit. Mais au moins, ça ne coûte rien d’essayer, n’est-ce pas ?




Boooon, ça aura mis du temps, mais c'est enfin là, encore pardon pour le délai ! ><' Hésite pas à me dire si tu veux que j'édite quoi que ce soit :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 22 Mar - 0:50
Jour 1 - Dans la journée
Quelque part au milieu de la jungle, Carla tente de se frayer un chemin parmi la végétation dense. La jeune espagnole marche d'un pas vif, désireuse de quitter rapidement cet endroit, mais elle n'ose pas pour autant courir à pleine vitesse, de peur d'attirer des créatures peu amicales.
Quelques instants auparavant, Tortamon, l'étrange tortue géante qui accompagnait Carla, avait repéré un de ses congénères plus loin entre les arbres. Seulement, il semblait tout sauf amical. C'est pourquoi la Digimon – puisque c'est sous ce terme qu'elle s'était présentée à Carla – avait préféré aller à sa rencontre seule, laissant sa compagne humaine continuer son chemin par ses propres moyens.
La jeune fille se doute que c'était la meilleure chose à faire, mais la situation actuelle est loin de la satisfaire pour autant. Même en se concentrant sur ses pas afin de ne pas dévier du chemin à suivre, la jeune humaine est de plus en plus angoissée.

* Il faut que je trouve Eru, et vite. Je ne peux pas rester seule ici ! *

Cela dit, Carla n'est pas totalement seule. Dans ses bras repose une étrange petite créature, toute ronde et bleue, avec une espèce d'antenne tordue au dessus de son crâne. Elle est sortie de l'oeuf qu'avait trouvé Carla à son arrivée juste avant que la jeune fille se sépare de sa compagne Digimon.
La petite bête ne fait pas un bruit, se contenant de fixer les environs avec ses yeux ronds. Malgré l'étrangeté de cet être, il était impensable pour Carla de le laisser au milieu des arbres ou de le confier à Tortamon. Elle se sentait un peu mois anxieuse en le gardant dans ses bras, même si sa présence ne vaut pas celle d'un autre être humain.

Finalement, après ce qui lui semble être une éternité, les arbres commencent à se rarifier et Carla arrive aux abords d'un temple gigantesque, au cœur de la jungle. La jeune fille s'arrête et détaille le bâtiment du regard.

* Wow, c'est tellement grand ! Qu'est-ce que ça peut bien être ? *

Cependant, l'espagnole n'a pas le temps de pousser ses pensées puis loin, puisqu'elle entend une voix l'interpeller. Carla se retourne vivement, cherchant la source du bruit. Elle craint d'être tombée sur un autre Digimon, mais lorsqu'elle découvre la personne qui l'a appelé, la jeune fille se détend instantanément.

* Une humaine ! *

Carla s'élance vers l'inconnue d'un pas enjoué et vif, trop heureuse d'avoir trouvé quelqu'un comme elle. Arrivée à sa hauteur, elle finit par répondre à ses questions.

- « Salut ! Hé non, je ne suis pas Eru, moi c'est Carla ! »

La jeune fille a retrouvé son sourire habituel, c'est comme si sa situation venait miraculeusement de s'arranger. Carla prend quelques instants pour observer l'inconnue. Elle fait a peu près sa taille, a un style vestimentaire plutôt féminin et a l'air plus âgé que Carla. Cette dernière remarque également que son interlocutrice a un œuf géant avec elle, tout comme la jeune espagnole il y a quelques temps.

- « Toi aussi, tu t'es réveillée au milieu de la jungle avec cet œuf et un appareil bizarre ? »

Pendant qu'elles discutent, la petite créature dans les bras de Carla observe l'autre humaine avec attention.


Mais non, t'en fais pas pour l'attente :) et ton post est nickel :D N'hésite pas à me dire si quelque chose ne va pas dans mes réponses aussi ^^

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 25 Mar - 11:20
Ce que te dit la jeune fille te fait soupirer de soulagement. C’est encore mieux que tu ne l’espérais. Ce n’est pas Eru, ni quelque chose comme elle, mais c’est bel et bien une humaine. Quelqu’un de ton espèce, qui partage les mêmes traits que toi et qui semble tout aussi désorienté. Quoique, son sourire donne l’impression qu’elle ne semble pas si perdue que ça. Non pas qu’elle prenne ça comme un jeu, tu n’irais pas jusque-là, mais elle a l’air clairement plus optimiste que toi. Peut-être parce qu’elle ne transporte pas un œuf géant et qu’elle n’a pas rencontré des créatures étranges. Ce qui te fait penser à Pixiemon. Peux-tu vraiment lui faire confiance ? Bien sûr, il n’a pas l’air d’être du genre à pouvoir faire du mal à une mouche, mais on ne peut pas se fier aux apparences. Si ça se trouve, il t’a juste attiré ici le temps d’appeler quelques-uns de ses congénères pour te dévorer toute crue. Mais malgré tout, avoir un être humain à côté de toi – et une fille, en plus, c’est un peu plus rassurant, même si tu n’es pas particulièrement sexiste – te fait te détendre un peu. C’est tout de même agréable d’avoir des repères, c’est sans doute le cas pour n’importe qui, de toute façon. Surtout pour n’importe qui qui se serait étrangement retrouvé dans une jungle tropicale sans se souvenir comment, avec pour seules affaires un téléphone qui ne fonctionne pas, une étrange montre électronique qui n’a pas l’air de vouloir s’activer et un œuf bizarre qui pourrait certainement se transformer en l’omelette la plus grosse du monde. Mais bon, autant se concentrer sur l’essentiel. Car ce qui est important, c’est également que la jeune fille – Carla, de son prénom – a exactement le même problème que toi. Elle aussi s’est retrouvée au beau milieu de la jungle, avec un œuf et un appareil bizarre. Ce doit être ce que tu apparentais à une montre. En même temps, il faut avouer que mis à part pour la taille et le côté électronique, ça n’a pas vraiment de points communs avec une montre. Elle n’est même pas capable d’indiquer l’heure, en plus.

« Enchanté, moi c’est Lucy. » te présentes-tu. « Et oui, c’est exactement ça ! C’est fou, ça ne peut pas être une coïncidence… On dirait vraiment un de ces films de battle royale à la Hunger Games. »

On ne t’a jamais dit que tu avais une imagination débordante ? Si ce n’est pas le cas, maintenant, c’est fait. Quoiqu’il en soit, tu réfléchis tout en regardant Carla, et remarque quelque chose de bizarre. Elle a parlé d’œuf, mais tu ne vois pas le sien. Est-ce qu’elle l’aurait laissé quelque part pour venir te voir ?

« Une seconde. » fais-tu remarquer. « Où est passé ton HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »

Tu sursautes au point de presque faire un bond en arrière en remarquant la chose qui est accrochée aux bras de la jeune femme. Qu’est-ce que c’est que ça ? On dirait une espèce de boule bleue bizarre aux grands yeux noirs, avec une sorte d’appendice sur sa tête. Ce n’est pas particulièrement repoussant, mais à cause du fait que ce soit le premier humain que tu rencontres depuis ton arrivée dans la jungle, tu n’as pas vraiment fait attention à ce qu’elle portait. Et maintenant que c’est fait, tu ne sais pas trop quoi en penser. Bien sûr, c’est loin d’être aussi repoussant que Pixiemon, mais est-ce que c’est vraiment sain de toucher ça tant que vous ne savez pas ce que c’est ?

« Où est-ce que tu as trouvé ça ? » t’enquis-tu finalement. « Tu es sûre qu’il est inoffensif ? »

Tu préfères demander au cas où. Vous ne connaissez pas grand-chose à l’écosystème de cette jungle, après tout, alors mieux vaut être prudentes.




Boooon, ça aura mis du temps, mais c'est enfin là, encore pardon pour le délai ! ><' Hésite pas à me dire si tu veux que j'édite quoi que ce soit :3[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 29 Mar - 3:16
Jour 1 - Dans la journée
L'autre humaine a l'air tout aussi soulagée que Carla d'avoir trouvé une de ses semblables. L'ambiance autour des jeunes filles semblent se détendre, comme si leur rencontre éloignait un peu leurs problèmes actuels. L'inconnue dit s'appeler Lucy, et elle semble avoir vécu la même chose que notre étudiante espagnole. Celle-ci ne peut s'empêcher de rire quand sa compagne mentionne le film Hunger Games.

- «  Haha, c'est vrai qu'il y a un peu de ça, oui ! Mais j'espère que tu as tord, je suis incapable de me battre, moi ! »

Juste après avoir prononcé ces mots, la jeune fille se dit que ce n'était peut-être pas la meilleure chose à confier à une inconnue, si elles doivent vraiment se battre entre elles pour survivre... Mais ce sentiment passe très rapidement. Elles n'ont pas été vraiment transporté dans un monde à la Hunger Games, ce n'est qu'une idée farfelue de Lucy, ça ne peut pas être la réalité... N'est-ce pas ?

Carla revient rapidement sur Terre, car Lucy semble chercher quelque chose. L'espagnole l'écoute attentivement. Peut-être qu'elle a perdu quelque chose ? Si c'est le cas, la brunette pourrait sûrement l'aider, il faut juste qu'elle pose...
Le cri de sa camarade fait sursauter Carla, tout comme la créature dans ses bras. La petite bête regarde Lucy avec un air affolé, et elle se met même à trembler. Malgré sa surprise, Carla comprend bien la réaction de sa compagne. Si elle n'avait pas vu le petit Digimon jusque là, c'est bien normal qu'elle ait réagi aussi fort ! La jeune fille tente de la rassurer.

- « Ne t'en fais pas, c'est un bébé, et il n'est pas méchant ! Il est sorti de l'œuf que j'avais en me réveillant. »

Carla se rend compte que, contrairement à Lucy, elle ne s'est pas posé de questions sur la potentielle dangerosité de la créature avant de la prendre. Après tout, elle vient tout juste de naître, elle ne peut pas être mal intentionnée ou agressive, non ? La brunette tente de rassurer son interlocutrice.

- « Peut-être que le tien va éclore, aussi ! Mon œuf était bleu foncé, alors si ça se trouve, le Digimon qui va sortir de ton œuf sera jaune avec des zébrures foncées ! »

Bizarrement, imaginer une petite bête correspondant à cette description amuse Carla. Sans doute a-t-elle besoin de se changer les idées par n'importe quel moyen possible.
Mais la jeune fille finit par reprendre son sérieux. Son visage se tourne vers les ruines imposantes et  prend un air plus grave, plus sérieux.

- « C'est ici que se trouve Eru, n'est-ce pas ? Est-ce que... est-ce qu'on rentre maintenant ? »

Carla appréhende cette rencontre, sans trop savoir pourquoi. C'est la seule piste qu'elle a pour rentrer chez elle, alors elle devrait y aller sans perdre un instant. Mais l'étudiante a un mauvais pressentiment, comme si elle n'allait pas aimer ce que leur dirait Eru.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Ven 6 Avr - 22:12
Insouciante. Trop insouciante. Ce sont les mots qui te viennent à l’esprit quand Carla te parle de la petite créature bleutée qui se trouve dans ses bras. Mais en même temps, en la regardant de plus près, c’est vrai qu’elle n’a pas l’air de pouvoir vraiment faire de mal à une mouche. Même s’il ne faut pas se fier aux apparences. On ne sait jamais, cette même petite boule bleue pourrait sécréter un venin bizarre qui. Non. Autant éviter de faire constamment des suppositions de ce genre, tu vas finir par ne plus rien faire à cause de ça. Surtout qu’elle a l’air d’avoir eu peur, elle aussi. Oui, si tu arrives à lui faire peur, c’est qu’en un sens, tu représentes un danger potentiel pour elle. Ce devrait être suffisant pour te rassurer. Tu l’espères, du moins. Et puis, d’après Carla, cette petite chose vient tout juste de sortir de son œuf. Autrement dit, il doit être encore dépendant de la jeune femme qui se trouve devant toi et il va lui falloir du temps avant de devoir se débrouiller par lui-même. Si elle pouvait lui dire que les frêles humaines comme toi n’étaient pas comestibles, ce ne serait pas mal, non ?

« Excuse-moi, tout est si soudain… » fais-tu, les yeux toujours rivés sur la créature. « Entre la jungle, l’espèce de boule rose poilue qui m’a dit d’attendre ici… Je crois que j’ai besoin de me reposer un peu. »

Tu soupires, mais heureusement pour toi, la présence de Carla est vraiment rassurante. C’est peut-être à cause de son insouciance et du fait qu’elle parvienne à parler de choses qui ne semblent presque pas liées à votre situation, mais ça te fait du bien. Maintenant, elle essaie d’imaginer ce à quoi ressemblerait le bébé qui sortira de ton propre œuf. Cela dit, il y a quelque chose sur lequel tu tiques. Digimon ? Qu’est-ce que c’est, exactement, un Digimon ?

« Je ne sais pas trop, c’est la première fois que je vois un œuf aussi gros. » fais-tu remarquer. « Mais tu as dit que ça s’appelait un Digimon, non ? Qu’est-ce que c’est, au juste ? »

Là comme ça, le simple nom te fait penser aux Pokémon, mais ça ne va pas plus loin. Ce genre de créatures n’existe pas, voyons. Ce n’est pas comme si Pixiemon ou ces petits bébés pouvaient balancer des boules de feu ou des jets d’eau rien qu’en ouvrant la bouche, n’est-ce pas ? Ou alors, c’est que ces monstres sont encore plus dangereux que tu ne le pensais. Mais on en aurait déjà entendu parler à la télévision si ça existait vraiment, de toute façon. Et de toute façon, vous avez autre chose à faire que de tergiverser sur la véracité de l’existence d’être aussi puissants. Tout comme toi, Carla cherche à rencontrer Eru, et ce serait mentir d’avouer que ce serait rassurant d’avoir quelqu’un d’autre avec toi pour parler à quelqu’un d’aussi influent, si l’on en croit Pixiemon ainsi que les ruines présentes dans ce lieu.

« C’est ce que m’a dit la boule rose à poils. Mais je suis d’accord, plus vite on saura où on est, mieux ce sera ! »



J'ai demandé à ce qu'on puisse rencontrer Eru dans la demande de PNJ, du coup en attendant hésite pas si je dois changer quelque chose dans mon rp :3
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1832
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Mar 10 Avr - 3:27
Oh dear, I shall be too late
Intrigue
Alors que vous continuez votre périple et vous engouffrez dans les Runes, vous finissez par tomber sur une jeune femme  entourée de deux autres demoiselles aux habits ressemblants à ceux de Nonnes de votre monde, l’une en blanc et l’autre aux teintes plus sombres. Alors que ces deux dernières vous regarde d’un air à la fois méfiant et courtois, la personne centrale vous lance plutôt un sourire bienveillant.
Eru
Bonjour, humains. Je suppose que si vous êtes ici, c’est qu’on vous a parlé de moi et que vous avez de nombreuses questions ? Si tel est le cas, je tiens bien sûr à me présenter. Je suis Eru, gardienne de ce monde. Ravie de vous rencontrer.

Alors qu’elle semble attendre vos questions et vos actions. Vous remarquez que les deux autres personnes (ou créatures) vous dévisagent, un peu plus sur la défensive, vous faisant bien comprendre qu’il n’est pas dans votre intérêt de chercher une quelconque querelle. C’est alors que vos Digivice s’allument.


Apparition entité passive|agressive
Sistermon Blanc
Level : Enfant
Type : Pantin
Attribut : Anti-Virus
Taille : 1m60
Sistermon Noir
Level : Enfant
Type : Pantin
Attribut : Virus
Taille : 1m60
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Mar 10 Avr - 4:25
Jour 1 - Dans la journée
Si on se fie aux expressions de son visage, Lucy n'a pas l'air vraiment convaincue par les propos de Carla. Elle montre énormément de réserve envers le Chicomon dans les bras de l'espagnole, même si elle finit par se détendre au bout d'un moment. La brunette sourit doucement, un mélange de compréhension et de mélancolie sur le visage.

- « Oui, c'est complètement fou ce qui nous arrive... Mais au moins, maintenant on est deux pour l'affronter ! »

Lucy évoque une ''boule de poils rose'', ce qui attise la curiosité de Carla. Ainsi, une créature l'a également conduite ici ? La jeune fille n'a vu personne en plus de Lucy en arrivant ici, alors la créature est sûrement aller dans les ruines ou dans la jungle.
L'espagnole essaie de changer les idées de sa compagne en parlant de la petite créature qui dort dans son œuf, mais cela ne semble pas fonctionner tout à fait. Lucy a l'air plus perplexe qu'amusée. Ce qui est en partie dû au fait qu'elle ne connaît pas le terme ''Digimon''.

- « Hé bien, tu ne vas peut-être pas me croire... mais peu après m'être réveillée, je suis tombée nez à nez avec une tortue géante qui parle ! C'est elle qui m'a guidé vers les ruines et qui m'a parlé d'Eru. Et elle m'a expliqué qu'elle était un Digimon. Alors... j'imagine qu'un Digimon, c'est une sorte de créature bizarre qui parle ? »

C'est loin d'être clair dans la tête de la brunette, mais c'est la peu qu'elle a réussi à appréhender de la situation. Ce monde est rempli de Digimons, qui ne semblent pas connaître les humains et qui traitent la dénommée Eru comme une sorte de guide.
D'ailleurs, en parlant d'Eru, Lucy semble impatiente de la rencontrer, ce qui détend très légèrement Carla. Si elle a une autre humaine avec elle pour cette rencontre, peut-être arrivera-t-elle à la surmonter plus facilement... ou pas. La jeune fille prend une inspiration un peu plus profonde que les autres avant d'afficher son sourire le plus convainquant – du moins, elle l'espère.

- « Allons-y, alors ! »

Resserrant légèrement son étreinte autour du Digimon dans ses bras, l'espagnole ouvre la marche vers les gigantesques ruines. Tout semble si grand... Comment savoir où se trouve Eru ?

Au bout d'un moment, les deux jeunes filles finissent par tomber sur... une femme et deux... enfants ? Enfin, c'est ce que pensait Carla initialement, jusqu'à ce que le petit appareil dans sa poche s'allume et affiche des informations qu'elle comprend mal. Comme lorsqu'elle avait rencontré Tortamon.
La femme se présente comme étant Eru, et ses paroles mettent Carla légèrement mal à l'aise.

* Elle n'est clairement pas humaine, vu ce qu'elle dit... mais elle ressemble tellement à une femme ! *

Carla tente de reprendre contenance et s'adresse aux trois personnes en face d'elle.

- « Hum, bonjour... Je suis Carla, et voici Lucy. Nous... nous avons effectivement rencontré des... des Digimons qui nous ont conduit ici. Hum... où sommes-nous, exactement ? Et comment avons-nous atterri ici ? Je ne me rappelle de rien... »

Carla aurait bien plus de questions à poser, mais l'ambiance étrange de la pièce l'empêche de parler plus. Et puis peut-être que Lucy souhaiterait prendre la parole, également.



Haha, j'avais pas vu que le PNJ avait répondu, j'ai modifié ma réponse à l'arrache XD
Edit 16/04: j'avais completement oublie de changer mon message, pardon ;-; mais c'est fait maintenant !

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Mer 18 Avr - 13:26
Visiblement, tu n’es pas la seule à avoir fait une rencontre étrange. Si tu as eu l’occasion d’avoir vu Pixiemon, dans le cas de Carla, c’est une espèce de tortue géante qui parle. Une tortue géante… Comme Gamera, c’est ça ? Alors quoi ? Un Digimon, c’est comme les Kaiju de Pacific Rim ? Non, Pixiemon n’était clairement pas aussi grand, pas au point de détruire des gratte-ciels, en tout cas. Il était même complètement apeuré lorsque tu lui as brandi ce bidule électronique contre lui. Ce doit donc être un peu plus général. D’ailleurs, la jeune fille qui te fait face a une hypothèse un peu plus plausible. Pour elle, les Digimon, ce sont simplement des animaux bizarres qui parlent. Et en fin de compte, ce n’est peut-être pas plus mal, comme définition. Elle est suffisamment large pour accueillir la plupart des espèces qui se trouvent dans cette jungle, ou du moins c’est la conclusion que tu en tires. Après, cela n’a pas l’air d’être le cas de la petite créature bleue qui se tient dans les bras de Carla, mais c’est peut-être parce qu’elle n’est pas encore complètement développée. Reste à voir comment ce sera quand elle va grandir. Du moins, tu espères avoir cette occasion, parce que tu ne te vois pas du tout quitter la brune d’une semelle, maintenant que tu sais qu’il y a un deuxième être humain dans cette jungle.

Tu hoches la tête alors que vous vous mettez d’accord pour entrer à l’intérieur du temple. Et la première chose qui te frappe, c’est qu’il n’y a aucune trace de Pixiemon. Est-ce qu’il s’est perdu ? C’est plausible, vu la taille de l’endroit, mais en même temps, il a quand même réussi à te guider jusqu’ici, donc c’est un peu bizarre, quand même. Mais tu essaies de ne pas trop t’en faire, par rapport à ça. Tu es avec Carla, après tout, et c’est déjà plutôt rassurant, en ce qui te concerne. Maintenant, la question est de savoir qui ou quoi se trouve dans ce temple. Eru… La petite boule rose a dit qu’elle te ressemblait, c’est donc qu’elle doit être humaine elle aussi, non ?

Ou peut-être pas. Car dès lors que vous approchez, tu sens l’appareil que tu as obtenu à ton réveil dans la jungle vibrer dans ta poche. Tu poses donc ton œuf et regardes ce qu’il se passe. C’est étrange, tout de même. Jusqu’ici, il ne s’est activé qu’au moment où tu t’es réveillée, puis plus rien. Peut-être qu’il ne marche qu’en fonction du contexte dans lequel tu l’utilises ? Et si c’est le cas, reste à savoir sous quelles conditions.

« C’est la première fois que ça s’active depuis mon réveil…  » fais-tu à Carla, pensant que c’est un bon moyen de glaner des informations. « Ça te l’a déjà fait à toi aussi ? »

C’est là qu’une jeune femme accompagnée de deux enfants apparait. Non. Ce n’est pas tout à fait ça. Tu ne sais pas si c’est le cas de la plus âgée, mais concernant les deux autres, il y a quelque chose qui ne tournent pas rond. A commencer par le fait qu’elles portent toutes deux des armes et qu’elles sont habillées d’une bien étrange manière. Bien sûr, tu as déjà vu des photos de gens qui s’habillent à la manière des gothic lolitas, mais même les cas les plus extrêmes ne ressemblent pas à ça. Et puis, il y a cette femme qui ne ressemble clairement pas à ce que tu as l’habitude de voir non plus. Du moins, elle n’a pas l’air de porter des vêtements très modernes. Pour des gens qui vivent dans un temple, c’est clair que c’est assez représentatif, cela dit. Et il y a aussi le fait que les deux petites filles n’ont pas l’air de vous faire tout à fait confiance. Elles sont polies, oui, mais elles n’ont pas rangé leurs armes. Autant faire attention à ce que vous dîtes, donc. Cela dit, celle qui se présente sous le nom d’Eru semble bien plus bienveillante à votre égard, ce qui n’est pas plus mal.

Carla vous présente d’abord, puis commence à poser des questions sur la nature de ce lieu et sur comment vous êtes arrivées ici. Cela t’enlèverait presque les mots de la bouche, si tu n’avais pas toi-même d’autres questions.

« Pas seulement comment, pourquoi est-ce qu’on a atterri ici ? » demandes-tu. « Contrairement à Carla, je me souviens de ce que j’ai fait juste avant chez moi, et après paf, on est ici… »

Dieu sait que tu as beaucoup d’autres questions en tête, notamment concernant l’œuf et ton appareil. Mais chaque chose en son temps. Eru va devoir vous apporter beaucoup de réponses.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1832
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Sam 5 Mai - 1:43
Oh dear, I shall be too late
Intrigue
Eru écoute vos questions patiemment. Vous pouvez cependant discerner sur son visages quelques traces de fatigue et de faiblesse. Elle ne semble pas mourante, mais vous comprenez très bien qu'elle n'est pas du tout au mieux de sa forme.
Eru
Vos questions sont pour le moins légitimes, et je vais y répondre dans la mesure du possible... Vous êtes dans le digimonde, un monde parallèle au vôtre... Enfin, il était parallèle au vôtre, tout du moins. Ce monde est entièrement digitalisé, mais les avancées technologiques de votre Monde nous ont rapproché et les mondes sont comme rentrés en collision. Cela a provoqué des catastrophes chez nous et chez vous aussi, je suis sûre. Vous êtes arrivées, toues les deux ainsi que d'autres personnes, par des brêches causées par cette collision. J'ai essayé de l'en empêcher et de contenir la brêche mais... Je suis désolée, je n'ai pas pu tout sauver, ni dans votre monde, ni dans le mien. Si seulement j'avais encore tous mes pouvoirs je... Je pourrai régler tout ça et vous renvoyer chez vous mais pour le moment cela m'est tout bonnement... Impossible.

La jeune femme baisse la tête. Elle semble assez amer et désolée de ne pas avoir pu faire le nécessaire, mais aussi affaiblie. Les sistermon à ses côtés se ruent alors vers elle et lui demande si ça peut aller en vous lançant des regards assez significatifs. Cette entrevue risque de ne pas durer très longtemps pour le bien de leur maîtresse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Mar 8 Mai - 5:15
Jour 1 - Dans la journée
Juste avant de rencontrer les trois étranges créatures, les appareils de Carla et Lucy s'allument, affichant plusieurs informations que l'espagnole ne saisit pas bien. Sa camarade, quant à elle, a l'air très surprise que les petits écrans se soient allumés, expliquant que cela n'est pas arrivé depuis son réveil. Face à ses questions, Carla réfléchit quelques instants. Son appareil s'est-il allumé auparavant ?

- « Mmmh... je ne crois pas. J'ai essayé plusieurs fois de le mettre en route, mais ça ne marchait pas. »

Elle n'y a cependant pas vraiment prêté attention pendant son voyage jusqu'au temple. Il est possible qu'il se soit allumé sans qu'elle s'en rende compte.

Comme l'espagnole s'y attendait, sa compagne de voyage a, elle aussi, des questions à poser à Eru. Lucy a l'air beaucoup plus posée que Carla, elle semble mieux accepter la situation que la brunette. Cette dernière en est impressionnée. Elle aimerait montrer autant de sang-froid qu'elle.

Quelque chose dans les paroles de Lucy attire l'attention de la jeune espagnole. Ainsi, elle se souvient de ce qu'elle faisait avant de venir ici ? C'est une bonne piste à explorer, selon Carla, et cela lui permettrait peut-être aussi de comprendre comment elle a atterri ici. Mais la jeune fille préfère garder ses questions pour plus tard.
D'ailleurs, Eru finit par livrer des informations aux deux humaines, mais ses réponses ne conviennent pas à Carla. Elle n'y comprend rien. Non, en fait, elle ne veut pas comprendre ce que lui raconte l'humanoïde.

* Un monde parallèle numérique qui est entré en collision avec le nôtre ? Alors quoi, on est dans une sorte de jeu vidéo ?... Ce n'est pas possible ! *

La jeune fille ne dit rien, mais les paroles du mystérieux Digimon ne l'aident absolument pas, elles ont plutôt tendance à l'angoisser. Certes, cette explication à dormir debout expliquerait pourquoi rien n'a de sens dans cette jungle, mais Carla n'arrive pas à se convaincre que ce qu'elle entend est la vérité.

S'il y a une chose cependant qui saute aux yeux de la jeune fille, c'est que leur interlocutrice semble faible et désemparée. Ses traits sont tirés, sa voix devient de plus en plus hachée et elle semble même faire un léger malaise à la fin de son monologue. Les deux autres Digimons regardent Lucy et Carla avec une expression presque mauvaise, comme si elles leur reprochaient l'état de leur maîtresse.
Malgré tout, voir cette créature en détresse semble ramener l'attention de Carla et la sort de son mutisme.

- « Vous avez besoin d'aide ? Vous n'avez pas l'air d'aller bien. »

Pendant tout ce temps, le Digimon dans ses bras est resté immobile, ses yeux allant d'une créature à l'autre.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Jeu 10 Mai - 21:34
Posée ? Pas spécialement. C’est même le contraire. Au départ, c’est parce que tu as envie de poser un tel nombre de questions que tu es obligée de te contenir si tu ne veux pas être prise pour une folle. Mais avec ce qu’Eru raconte, rester calme est bien plus difficile. Tout d’abord, tu as l’impression que ce qu’elle dit n’a aucun sens. Un « Digimonde » ? Un monde parallèle ? Complètement digitalisé ? On dirait les délires d’un geek qui prendrait ses désirs pour la réalité. Ou un MMORPG, peut-être. Après tout, c’est un monde virtuel, ça aussi. Mais c’est tout bonnement impossible. Tu ne peux pas être dans un jeu vidéo. Tu as sauté de cet immeuble en espérant mettre fin à tes jours, et tu ne sais comment, tu t’es réveillée à l’orée de cette jungle. Et ça serait un monde parallèle, digitalisé ? Et en plus de ça, ce ne serait du coup pas un monde fait par la main de l’Homme, parce qu’Eru fait la distinction entre le Digimonde et les technologies humaines ?

« Aberrant », c’est le seul mot qui te vient. Avec peut-être « absurde », en deuxième.

Tu fixes Carla du regard, et remarques que, d’une certaine manière, sa réaction est similaire à la tienne. Elle ne dit rien, mais son corps semble s’être raidi, incapable d’encaisser la réponse qu’on vient de vous faire à toutes les deux. Et en un sens, c’est plutôt normal. C’est comme si deux langages différents essayaient de communiquer entre eux. Pire que ça. C’est comme si on vous expliquait que, pour aller plus vite, il faudrait marcher sur les mains. C’est stupide, quasiment mathématiquement impossible. Après tout, encore une fois, il faut reprendre ce concept de « monde digitalisé ». Comment concevoir le digital sans votre technologie ? Il y a bien des plantes que l’on nomme « digitales », mais tel qu’employé dans cette phrase, il semblerait que ce soit parti pour avoir le même sens que quand on parle d’un smartphone ou d’informatique. Et puisque tu n’as signé pour participer à aucun jeu vidéo, on ne peut pas non plus partir du principe qu’il s’agirait d’une espèce de personnage non-joueur ou d’un quelconque autre programme qui affirme que vous évoluez bel et bien dans un monde complètement différent, mais parallèle au vôtre.

Mais une chose est sûre, c’est qu’Eru semble parfaitement convaincue de ce qu’elle avance. Qu’il existe des brèches par lesquelles, inconsciemment ou non, plusieurs individus – en plus de vous-même, visiblement, ce qui est une sorte de soulagement pour toi – et qu’elle serait en mesure de pouvoir les refermer si elle était en pleine possession de ses « pouvoirs ».

« Peut-être qu’elle peut nous renvoyer chez nous quand elle les aura retrouvées ? » murmures-tu, bien que tu ne saches pas si quelqu’un parmi vous t’a entendu.

Mais c’est justement quand elle en parle que tu te rends compte que ce qu’elle dit ne semble pas dénué de fondements. Effectivement, la jeune femme – peut-on vraiment dire ça, s’il s’agit d’un Digimon aussi ? – semble beaucoup plus fatiguée que ce à quoi tu t’attendais. A cause de ton angoisse et de tes questions, tu ne l’as pas remarqué plus tôt, mais les signes d’un réel effort physique et mental sont bien présents chez elle. Et ses gardes du corps semblent tout aussi inquiètes de son état.

« On peut faire quelque chose ? » renchéris-tu alors que Carla demande si tout va bien. « Il doit bien y avoir quelques plantes médicinales dans le coin ou quelque chose comme ça ? »

Ton regard se pose sur ta camarade, en espérant qu’elle accepterait également d’aider malgré le fait qu’elle doive surveiller aussi le petit Digimon dans ses bras.

« Après, je ne m’y connais pas trop en herbes, pour être honnête. » déplores-tu. « Mais si on nous dit quoi chercher, peut-être qu’on pourrait au moins faire en sorte qu’elle aille un peu mieux ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1832
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Sam 19 Mai - 23:26
Oh dear, I shall be too late
Intrigue
En voyant les Sistermon sur la défensive, Eru lève un bras tranquillement, comme pour leur dire de se calmer, chose qu’elles font sans rechigner, malgré leur visage toujours inquiet. L’une d’entre elle, la blanche, semble lui dire qu’elle devrait se reposer. L’entité vous regarde alors avec un mince sourire bienveillant sur son visage cependant faible.
Eru
Ne vous en faites pas, disons simplement que contenir la brèche entre nos mondes m’a… fatigué. C’est bien gentil de votre part de proposer votre aide et il y a, en effet, quelque chose que vous pouvez faire. Il faudrait que je retrouve mes pouvoirs en descellant le Mont Infini avec la gemme du miracle… Mais il faut retrouver les huits autres avant qui sont disséminées dans notre monde. Malheureusement, je ne peux vous aider pour cela. C’est le seul moyen pour que je retrouve mes pouvoirs et vous renvoie chez vous, je m’en excuse.

Toujours bienveillante à votre égard, elle passe une main sur la tête de chacune des Sistermon pour les rassurer et les calmer tout en attendant de savoir si vous avez eu les réponses que vous vouliez et si vous comptez partir dès maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 24 Mai - 1:09
Jour 1 - Dans la journée
Ce que Carla prenait pour du calme chez sa compagne humaine n'en était peut-être pas, finalement. À voir le regard que lui lance Lucy, il semble qu'elle soit dans un état similaire à la jeune espagnole. Elle non plus ne semble pas croire ce que lui dit Eru, ou du moins elle a du mal à l'encaisser.
Cependant, Lucy ne reste pas très longtemps sans voix. Elle semble retrouver un peu d'espoir lorsqu'Eru évoque ses pouvoirs, et pense qu'elle et Carla pourront rentrer chez elle une fois que la Digimon les aura retrouvé. C'est ce qu'a expliqué la déesse, oui, mais... Carla ne sait pas quoi en penser. Elle se contente de hausser les épaules, ne sachant pas vraiment si elle doit se réjouir de cette nouvelle ou être désespérée.

Lucy continue à mener la conversation, proposant d'aller chercher des plantes médicinales pour remettre Eru sur pieds. Carla hoche la tête.

- « Je ne m'y connais pas non plus mais je veux bien aider à ramener les plantes et à les préparer, si on me dit comment faire. »

Bien que l'entité en face des deux humaines semble apprécier leur proposition, il semble que ce ne soit pas d'herbes dont elle ait besoin, mais de gemmes. Carla écoute attentivement les paroles d'Eru, sans comprendre tout à fait de quoi elle parle. Le Mont Inifini ? La gemme Miracle ? Tout cela ne lui dit rien.
Cependant, l'espagnole retient qu'il faut retrouver 8 gemmes et les ramener à Eru, bien qu'elle ne sache pas où elles se trouvent. Carla réfléchit rapidement.

- « Savez-vous si quelqu'un d'autre pourrait nous aider ? Pour nous dire où sont les pierres ou pour nous guider ? »

Après tout, les recherches iraient sûrement plus vite avec une personne familière de ce monde. Si Carla et Lucy doivent passer tout l'endroit au peigne fin toutes seules, elles ne sont pas rentrées de si tôt. Et puis qui sait quelle taille fait ce monde, exactement ?

Finalement, Carla se tourne vers Lucy et lui murmure quelques mots.

- « Je ne sais pas si tu as d'autres questions, mais je pense qu'il ne faut pas qu'on reste trop longtemps. »

En effet, malgré les gestes apaisants de leur maîtresse, les Sistermons n'ont pas l'air beaucoup plus amicales, ce qui intimide Carla. De plus, Eru a l'air au bout de ses forces. Il faudrait sans doute la laisser se reposer.
De toute façon, Carla n'a plus de questions à lui poser. Enfin, si, elle en aurait encore, mais elle a peur que les réponses soient tout aussi confuses pour elle que ne l'ont été les premières. Alors, dans ces conditions, elle pense qu'il vaut mieux faire demi-tour.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 27 Mai - 21:57
Plus la conversation avance, et plus la comparaison avec un jeu vidéo se fait sentir. Au moment où Carla se propose pour t’accompagner, il semblerait que, en fin de compte, ce ne soit pas ce dont Eru ait besoin. Peut-être que le mal dont elle souffre n’est pas dû à une quelconque maladie ? C’est ce qu’il semblerait, car elle finit par parler d’une gemme qui se trouve quelque part au Mont Infini. Cependant, on ne peut pas vraiment dire que cela vous arrange vraiment. La description qu’elle en fait est beaucoup trop vague pour que vous puissiez vous rendre là-bas. Bien sûr, trouver le Mont Infini, bien que difficile, te paraît réalisable. Après tout, une montagne, ça se voit de loin, et en marchant un peu, vous finirez bien par le trouver. Mais une gemme au sein d’une montagne rocheuse ? Autant trouver une aiguille dans une botte de foin, ce sera plus facile. Tu jettes un regard à la jeune femme qui t’accompagne et remarque qu’elle non plus n’a pas l’air d’en savoir plus que toi à ce sujet. Le Digimon qu’elle a rencontré ne lui a sans doute pas parlé d’une telle chose, et Pixiemon non plus, à bien y réfléchir. Peut-être ne sont-ils tout simplement pas au courant ? Si c’est vrai, pour quelle raison ne le sont-ils pas ? N’y a-t-il que les humains qui soient prédisposés à le faire ?

Mais ton cœur se serre d’autant plus quand tu apprends qu’il y en a huit à retrouver. Huit, disséminés aux quatre coins du monde parallèle dans lequel vous êtes. Il faudrait une vie entière pour les retrouver ! En plus de ça, vous avez beau ne pas être seules dans ce monde, d’après les dires d’Eru, rien ne dit qu’ils auront le moyen d’être au courant de ce qu’il se passe, ni s’ils auront les capacités pour réussir. Il ne t’en faut pas plus pour commencer à perdre espoir, même si tu sais que tu ne dois pas faiblir. L’avantage, c’est que Carla, elle, ne se laisse pas démonter, et que, d’une certaine façon, cela t’inspire un peu. Au moins pour poser une dernière question.

« Et à quoi est-ce qu’elles ressemblent ? » t'enquis-tu. « On ne peut pas se rendre dans un endroit rocailleux sans savoir ce qui pourrait la distinguer des autres. »

S’il y a moyen de la distinguer, évidemment. Puis l’adolescente se tourne enfin vers toi, et suggère qu’il vaudrait mieux que vous partiez, afin de laisser l’entité en paix. Tu hoches la tête en signe d’approbation. Elle a raison, vous ne ferez que dégrader son état si cela continue ainsi. Même si, au final, vous n’êtes pas forcément plus avancées, elle a malgré tout déjà fait beaucoup, si ce qu’elle dit est vrai.

« On ferait mieux d’y aller. » décides-tu enfin, autant en parlant à Carla qu’à Eru. « Merci pour vos réponses. On fera tout ce qu’on pourra, c’est promis. »

De toute façon, vous ne pouvez pas vraiment faire grand-chose de plus. C’est pour cette raison que vous vous tournez enfin vers la sortie, ce qui est peut-être un soulagement pour les petites filles qui cherchent à la protéger. Après quelques instants, un peu plus éloignée de la raison de votre venue, tu pousses un soupir.

« Je crois que ce sera difficile de se sortir de tout ça… » fais-tu, avec une pointe de découragement dans la voix. « Je ne sais pas toi, mais j’ai l’impression que partir chercher la gemme comme ça, c’est juste du suicide… »

A moins que le Digimon de Carla soit capable de se transformer à volonté en licorne avec des ailes pour vous emmener jusqu’au sommet du Mont Infini et de balancer des rayons lasers pour éliminer toutes les menaces qui pourraient se trouver sur votre passage ? Non, tu as beau être dans un monde digital, tu ne peux pas faire tout ce que tu veux ou souhaiter tout et n’importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 1832
Voir le profil de l'utilisateur




Computer
Personnage non joueur
Sam 14 Juil - 21:19
Oh dear, I shall be too late
Intrigue
Eru vous regarde avec un sourire et bienveillance. Elle ne veut que votre bien mais elle est frustrée de ne pas pouvoir vous aidez plus que cela.


Eru
Les gemmes ont un symbôles qu'aucunes autres pierres n'a. Le moment venu je vous donnerais plus d'information grâce à votre digivice. Je vais faire de mon mieux pour vous guidez d'ici.


Dit elle en vous regardant gentiment. Elle vous regarde vous éloignez en silence.


Mot du MJ :
▬ Je suis désolée du retard de la réponse. Le modérateur s'occupant de vous n'a pas été présent et il nous avait confirmé qu'il vous avez modéré mais apparemment ce n'était pas fait.

Session avec Eru terminé pour vous deux, vous pouvez continuer de rp à deux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Dim 22 Juil - 5:17
Jour 1 - Dans la journée
Malgré leur hébétude, Carla et Lucy posent encore quelques questions à l'entité devant elles, notamment sur l'apparence des gemmes. Car la jeune fille aux cheveux clairs a bien raison : impossible de trouver des roches dans une montagne sans avoir plus de précision ! Eru confie alors que les gemmes portent des symboles particuliers qu'on ne retrouve que sur ces dernières. Carla note cette information dans son esprit, en se demandant s'il y a un lien avec les symboles qu'elle a vu sur les ruines ou celui qui est apparu sur son Digivice.

Après ces dernières précisions, Lucy semble d'accord pour sortir des ruines. Les deux jeunes filles saluent donc Eru et ses compagnes en les remerciant, puis elles s'engagent dans le labyrinthe.
Une fois que les Digimons sont hors de portée de voix, Lucy pousse un grand soupir et partage ses pensées à Carla. Elle semble plutôt découragée, et il y a de quoi. La seule entité qui semblait apte à les aider pour rentrer chez elles semble bien impuissante, au final. Et l'idée de partir dans un monde inconnu à la recherche d'une petite dizaine de pierres n'est vraiment pas rassurante... Carla hoche la tête, pensive.

- « Je suis d'accord avec toi, je pense qu'on ne devrait pas s'occuper de ça, pour le moment. Peut-être qu'on y verra plus clair une fois qu'on sera... reposée. »

En effet, la masse d'informations à encaisser est énorme, et les deux humaines ne sont pas là depuis très longtemps. Carla n'a qu'une envie : se trouver un endroit sûr, au calme, et rester là jusqu'à que ses pensées se soient apaisées. Car pour le moment, elle n'arrive pas à réfléchir correctement.

- « De toute façon, on ne peut pas faire grand chose pour le moment, si j'ai bien compris. C'est Eru qui nous recontactera si jamais elle trouve des informations intéressantes. »

Les jeunes filles arrivent finalement en vue de la sortie. Le chemin de retour a paru beaucoup plus court à Carla, bizarrement. Mais peut-être que les pensées qui tourbillonnent dans sa tête y sont pour quelque chose.
La petite bête dans les bras de l'espagnole commence à s'agiter. On dirait qu'elle en a assez de ne pas bouger. Carla la pose doucement par terre et la drôle de petite boule commence à sautiller à droite, à gauche. Cette petite scène arrache un sourire à son humaine.

- « Et si on explorait un peu les alentours des ruines, pour le moment ? On pourrait chercher un endroit pour se poser. Ton œuf doit te sembler bien lourd, si tu l'as gardé dans tes bras tout ce temps ! »

Carla se sentirait plus rassurée si elle connaissait mieux ses environs immédiats, surtout si elle sait qu'elle peut aller se reposer dans un endroit plus tranquille et sûr. C'est sans doute un bon point de départ dans toute cette aventure, avant de partir à la découverte du reste du monde digital.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Mer 25 Juil - 11:18
Un symbole sur les gemmes. Apparemment, c’est le seul moyen pour vous de pouvoir différencier la source du pouvoir d’Eru d’un caillou ordinaire. Si c’est le cas, vous êtes décidément bien mal parties. Enfin, vous n’avez sans doute que ça à faire de chercher des pierres aux quatre coins du monde digital, à vérifier si chaque caillou ne contient pas un petit dessin qui pourrait vous aider à retourner chez vous. Heureusement pour toi, cela dit, Carla est plus optimiste que toi, même si elle semble elle aussi plutôt découragée. Elle préfère attendre que vous soyez reposées pour vraiment y réfléchir, même si, dans ton cas, c’est difficilement possible. Pourtant, elle a raison. Cela t’aidera à avoir les idées un peu plus claires, au moins. Et de toute façon, comme elle le rappelle, c’est Eru qui trouvera un moyen de vous contacter quand elle aura de nouvelles informations.

« Tu as sûrement raison. » réponds-tu. « Je crois que le mieux, c’est de se contenter de survivre, c’est déjà une grosse tâche en soi. »

Surtout pour toi qui n’a vraiment pas l’habitude des milieux sauvages. Tu n’es pas très hôtel de luxe non plus, attention. Mais au moins, en général, il y a un toit, un lit, une salle de bain et un supermarché pas très loin d’où tu séjournes, et c’est quand même beaucoup plus facile. Si seulement il y avait un endroit pour trouver de la nourriture facilement, par ici. Car c’est bien là ce qui t’inquiète le plus. Dormir par terre, c’est dangereux et pas très confortable, certes, mais il n’y a rien de pire que de mourir de faim. A choisir, tu préfères avoir la nourriture que le confort, à n’en pas douter. Alors, quand la jeune femme te propose d’explorer un peu les ruines, tu acceptes sans hésiter. Surtout que cela fait quelque temps que tu transportes l’œuf et que cela te pèse un peu. Pourtant, tu ne te sens pas de le laisser tout seul non plus. On dirait que tu as commencé à t’y attacher un peu, finalement.

« Bonne idée, mais je préfère le garder constamment avec toi et le reprendre une fois qu’on se sera reposé. Je n’aime pas spécialement l’idée de le laisser tout seul s’il y a quelque chose qui pourrait le voler ou le casser quand j’ai l’œil tourné. »

A croire que tu développes un instinct maternel, malgré les circonstances. Quoiqu’il en soit, vous sortez du temple et commencez à vous diriger vers un petit sentier un peu sur la droite.

« Comment tu t'es retrouvée ici, d'ailleurs ? » t’enquis-tu, ne serait-ce que pour enlever ton pessimisme de la tête. « Si j’en crois ton accent, on a pas l’air de venir du même endroit, alors je me demandais si c’est un phénomène qui ne s’est passé que près de chez moi ou si c’est dans le monde entier.  »

Tu donnes surtout cette raison comme prétexte pour savoir qui elle est et d’où elle vient sans avoir l’air trop indiscrète. Mais si elle ne te répond pas, ce n’est pas grave, tu vas juste ressasser tout ce qui vient de se passer et tu le feras discrètement, en essayant de te concentrer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 2 Aoû - 5:17
Jour 1 - Dans la journée
Les paroles de Carla semblent calmer un peu le pessimisme de Lucy, qui se résigne à laisser cette histoire de gemmes de côté pour explorer un peu les environs et se reposer.
Cependant, sa remarque disant qu'elles vont toutes les deux devoir se ''contenter'' de survivre brusque un peu Carla, qui fait une grimace. Elle n'avait pas voulu s'attarder sur cet aspect jusqu'à maintenant, mais Lucy a raison : elles vont devoir trouver de l'eau, de la nourriture, un abri, se protéger des Digimons et de toutes les choses qui pourraient les blesser, ou pire...
Un léger frisson parcourt l'espagnole à cette idée. Elle qui n'a jamais passé plus de quelques heures en pleine nature, qui n'a jamais appris à chasser, à pêcher ou même à cueillir des champignons... Comment pourrait-elle s'en sortir dans un endroit pareil ?

- « Oui, c'est sûr, ça va être... compliqué. Et j'imagine que tu es comme moi, le camping sauvage, c'est pas vraiment ton truc ? »

Carla essaie d'alléger l'atmosphère, mais on ne peut pas dire que le cœur y est. La seule chose qui l'empêche de partir dans une crise est la présence de Lucy près d'elle. Certes, elles viennent à peine de se rencontrer, mais à elles deux, elles pourraient sûrement s'entraider et venir à bout des dangers qui les guettent. En tout cas, cette idée tranquillise Carla pour le moment.

Sur ces mots, les deux humaines commencent à explorer les alentours du temple, suivies de près par le petit Digimon de Carla. Il avance lentement mais lorsque Carla se penche pour le ramasser, il fait une légère grimace et continue ses petits bonds par lui-même. Il ne semble vraiment pas avoir envie d'être porté !
Pendant ce temps, Lucy garde son œuf dans ses bras, trop inquiète pour le laisser seul. Un léger sourire apparaît sur le visage de Carla en entendant ces mots.

- « Oh, je te comprends ! Moi aussi je me suis très vite attachée à lui. Je ne pouvais pas me résoudre à le laisser tout seul. C'est quand même le premier être vivant qu'on a rencontré en arrivant ici, après tout ! Et puis, ils ont l'air si fragiles, il faut bien que quelqu'un s'en occupe... »

Pendant leur marche, Lucy commence à poser des questions à Carla, pour savoir d'où elle vient. L'espagnole lui répond avec plaisir, contente de pouvoir discuter librement de choses un peu plus légères.

- « Je viens de Barcelone, mais avant de... ''venir'' ici, j'étais en France, à Perpignan. J'étais en train de visiter mon nouveau campus, je crois... En tout cas, c'est la dernière chose dont je me souviens à peu près clairement. »

Les images sont encore floues dans la tête de la jeune fille, comme si elle essayait de se rappeler d'un rêve qu'elle a fait juste avant de se lever. Sauf que dans le cas présent, ce ''rêve'', c'est sa réalité. Sa vraie vie.
Ces pensées perturbent la jeune fille, qui décident de renvoyer la question à sa camarade.

- « Et toi, tu viens d'où ? Tu te rappelles comment... comment tu es arrivée ici ? »

Carla croit se souvenir que c'est ce que Lucy avait dit lorsqu'elles étaient devant Eru et les Sistermons, mais elle n'en est plus très sûre, maintenant.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 5 Aoû - 12:40
Camping sauvage. Un bel euphémisme. Mais il y a certainement des points communs avec ce que vous traversez actuellement. La seule différence majeure, pour toi, c’est le fait que n’importe quelle créature gigantesque peut à tout moment vous prendre pour son déjeuner et vous dévorer sans même que vous ayez le temps de réagir. Malgré tout, tu souris à cette remarque. Mieux vaut te laisser porter par son optimisme plutôt que de l’entraîner avec toi dans tes pensées plus sombres. Et c’est en ça que parler des Digimon dans les œufs te fait plaisir. On dirait que Carla partage ton sentiment, qu’elle s’est vite attachée à la petite chose qui en est sortie, même si elle semble un peu capricieuse, par moments. Cela dit, elle met le doigt sur la chose qui fait que tu tiens à cet œuf. Non seulement c’est le premier être vivant que vous ayez rencontré, mais les bébés qui en sortent ont l’air bien fragile également. Quoique… Non, pour toi, cela va plus loin que ça. Ce n’est pas juste le fait de le prendre en pitié et de t’occuper de lui comme s’il s’agissait d’un chien abandonné sur la route. Plus le temps passe, et plus tu sens une connexion avec cet œuf. Tu ne pourrais jamais te pardonner de le laisser en dehors de ton champ de vision pour une seconde. Peut-être que c’est parce que c’est la seule chose à laquelle tu peux te rattacher ? Ton copain t’a largué comme une vieille chaussette dès lors que vous aviez commencé à avoir des projets. Ta famille ne veut plus te voir parce que tu n’as pas écouté leurs conseils. Peut-être qu’ils t’aiment, bien sûr, mais la blessure que tu leur as infligée est trop grande, alors ils ne peuvent plus te supporter. Que te reste-t-il donc, si ce n’est cette petite chose qui évolue à l’intérieur de cette coquille ? Tu n’as pas envie d’y penser.

« D'accord, donc ça n'a rien à voir avec ce que je pensais. » réfléchis-tu. « Ce n’est pas un événement qui s’est concentré dans une partie du monde en particulier. Ou alors, il y a autre chose, mais je ne vois pas quoi. »

Cela peut être purement aléatoire, ou bien il y a des paramètres que tu n’as pas pris en compte. Mais dans ce cas, lesquels ? Il doit bien y avoir quelque chose qui vous unit, Carla et toi. Mis à part le fait que vous êtes toutes les deux des jeunes femmes. Non, vous n’êtes quand même pas prisonnières des délires d’un vieux pervers, c’est inconcevable.

« Je suppose que ce n'était pas une fac d'informatique ? » continues-tu de demander. « Parce que moi, je fais des études d’architecture, donc bon… »

Vient alors le moment où elle te demande de parler de toi. Un moment que tu redoutais un peu, en vérité. Tu ne vas quand même pas lui dire que tu allais sauter du toit parce que tu es une jeune fille irresponsable, qui croit qu’il n’y a que le suicide qui peut résoudre les problèmes que tu as, n’est-ce pas ?

« Je viens de Birmingham, en fait. » expliques-tu. « Mon copain m’a largué, et j’étais sur le toit de mon immeuble en train… de réfléchir. Et de regarder la vue. C’est un très joli coin. Quoique, je n’ai jamais fait Barcelone ou Perpignan. Je suis allé à Paris, bien sûr, avec l’Eurostar c’est un peu obligé. Je suis aussi déjà allée à Rome, parce que ma mère est italienne, mais je n’ai fait aucun autre pays d’Europe. »

C'est drôle comment tu parles de lui, alors que cela fait déjà deux ans et demi que vous n'êtes plus ensemble. Il faut croire que son souvenir te hante toujours.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Jeu 13 Sep - 4:05
Jour 1 - Dans la journée
Carla constate avec joie que ses remarques légères semblent détendre Lucy, qui lui sourit sincèrement. Ce n'est pas grand chose, mais si elles peuvent s'occuper un peu l'esprit, elles ne s'en porteront que mieux.

La discussion porte ensuite sur comment les deux jeunes femmes sont arrivées ici. Lucy semblait penser que ce qui les avait amené là était un phénomène localisé dans leur monde, mais lorsque Carla lui explique d'où elle vient, l'idée ne semble plus aussi plausible. L'espagnole commence alors à se demander d'où vient sa camarade. Des Etats-Unis, peut-être ?
Lucy tente ensuite de savoir quel domaine étudie Carla, mais là encore c'est une impasse.

- « Non, je fais de l'économie. Enfin, j'allais commencer mes études, en tout cas. Tu cherches des points communs entre nous ? »

L'espagnole cherche également de son côté ce qui pourraient les lier, toutes les deux. Elles ne se ressemblent pas physiquement, elles ne viennent pas du même endroit, n'étudient pas la même chose...

- « Mmmh... peut-être qu'on a le même âge ? Moi, j'ai 19 ans. »

Lorsque Carla commence elle aussi à poser des questions, elle sent que Lucy hésite légèrement. Peut-être est-elle plus timide que la brunette ? Mais elle finit par parler d'elle, et pas qu'un peu. Elle évoque sa ville natale, mais aussi son copain qui l'a plaquée... Carla a une petite moue triste. Elle voudrait remonter le moral de son interlocutrice mais elle n'est pas sûre d'être bien placée pour le faire. Et comme Lucy se met à parler de voyage, l'espagnole préfère se concentrer sur cet aspect.

- « Oh, tu as beaucoup voyagé, tout de même ! Moi, j'avais fait quelques voyages en France pour voir la famille de ma mère, mais c'est tout ! Et je ne connais pas Birmingham, c'est en Angleterre ? »

Pendant que les jeunes femmes papotent joyeusement, leur exploration des alentours du temple continue. La bâtisse, bien qu'à moitié effondrée, est vraiment immense. Peut-être qu'elle pourrait servir d'abri dans un premier temps, pour se protéger de la pluie et du vent. Cela dit, chauffer un endroit si grand et si ouvert sera sans doute impossible. Les yeux de Carla se promènent sur la carcasse de pierre.

- « Quel bâtiment bizarre, quand même, tu ne trouves pas ?... Tu penses que ce sont les Digimons qui l'ont construit ? »

Carla aurait presque envie de croire que le temple est l'oeuvre d'humains arrivés avant elles dans ce monde étrange. Peut-être sont-ils encore là ? Non, c'est très peu probable, vu qu'aucun Digimon qu'elle a rencontré ne semblait savoir ce qu'est un humain. Mais on peut toujours rêver...


Désolée pour le temps de réponse ;_; je pensais avoir le temps de te répondre avant mes vacances mais tout s'est enchaîné très vite :<

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 16 Sep - 12:04
De l’économie. Non, évidemment, ça ne pouvait pas être de l’informatique ou quoi que ce soit qui ait à voir. Si effectivement il s’agit d’un monde digital, tu aurais espéré que quelqu’un qui s’y connaisse un minimum dans ce domaine puisse t’éclairer. Bien sûr, tu ne te serais pas attendu à ce qu’il te renvoie dans votre monde en un claquement de doigts, mais quand même. Au moins, il aurait peut-être compris ce qui se trame ici et comment trouver un moyen d’exploiter ce qui pourrait plus ou moins s’apparenter à des bugs ou des glitchs dans le monde digital. Tant pis.

« Je cherche surtout à comprendre qu’est-ce qui aurait pu provoquer notre arrivée ici. » expliques-tu à Carla. « Pourquoi Eru nous a choisi nous, et pas d’autres personnes ? C’est ça qui me dépasse. Si je savais me battre ou quelque chose du genre, pourquoi pas, mais ce n’est pas le cas. Je ne sais rien faire… »

Tu regardes dans le loin tandis que tu essaies de faire taire cette partie de toi-même qui a envie de ressasser le passé. Non, ce n’est pas comme ça que tu parviendras à avancer. Chercher des explications, c’est très bien, mais si c’est pour casser l’ambiance ou pour revenir à un état de détresse intense, ce n’est même pas la peine.

« J’en ai vingt-six, donc ça m’étonnerait. » réponds-tu quand elle t’annonce qu’elle a dix-neuf ans. « Il faut croire qu’on a juste été au mauvais endroit au mauvais moment… Ou bien c’est une histoire d’élu à la Matrix, mais je ne me berce pas d’illusion, personnellement. »

Une élue, toi ? Ben voyons. Tu n’as rien de ça et tu le sais. Ou alors, si tu en es une, n’importe qui peut l’être, et cela enlèverait tout ce caractère sacré qui fait un élu, justement. Tu n’as rien de spécial, et on te demande de chercher des cailloux dans un monde parallèle au tien qui a l’air d’un jeu vidéo ? Si ça se trouve, tu es juste en train d’halluciner. Tu es peut-être en train de faire un rêve complètement débile, ou alors tu es en soirée étudiante et on vient de te filer un truc qui te fait plonger dans un bad trip plus que réaliste.

« C’est ça, ce n’est pas aussi joli que Londres ou la campagne britannique, mais au moins les loyers sont moins chers. » poursuis-tu quand elle te fait remarquer que tu as beaucoup voyagé. « J’ai eu beaucoup de chance, j’ai de la famille à l’étranger aussi et du coup on a les moyens de se voir assez régulièrement. Le décalage horaire est toujours un souci, forcément, mais on est souvent chez l’un ou l’autre pour les vacances, alors on s’adapte. »

Ou du moins, ta famille s’adapte. Toi, à cause de cet amour qui n’en valait pas la peine, tu as dû couper les ponts, et maintenant tu dois te débrouiller toute seule financièrement. Autant dire que c’est beaucoup plus compliqué de pouvoir revenir à ce genre de vie, maintenant. Mais l’avantage d’être avec Carla, c’est qu’elle parvient toujours à changer de sujet au bon moment. Là, en l’occurrence, elle parle de l’architecture des ruines.

« Vu la forme de certains, ce n’est pas impossible. » réfléchis-tu. « Mais ça n’a rien à voir avec ce que j’ai pu voir en cours. Il y a des ressemblances avec nous au niveau des colonnades qui me font penser à ce qui se faisait en Grèce ou en Rome antique, mais je ne vois même pas comment ça peut tenir. Peut-être avec les lianes autour, mais ce n’est pas le plus solide. »

Et il y a aussi ces glyphes sur la façade. C’est probablement inutile d’essayer de déchiffrer ce que ça veut dire, mais tu sais que ce genre d’ornement n’aide pas spécialement à la construction. On fait ça à la fin, en général, mais là, on a l’impression que ça a été fait de manière purement aléatoire. Malgré tout…

« Tu crois qu’on pourrait avoir des infos sur les gemmes en lisant ces inscriptions ? » t’enquis-tu.



Pas de soucis, vraiment x) Moi j'ai repris les cours et tout donc ça va être un peu chaud de répondre, mais prend tout ton temps, y a pas de problème ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Dim 30 Sep - 0:28
Jour 1 - Dans la journée
Lucy explique à Carla que, plus que chercher des points communs entre elles, la jeune femme tente de comprendre pourquoi elles ont été amenées ici. Pourquoi elles précisément et pas quelqu'un d'autre ? Qu'est-ce qui les rendent si spéciales aux yeux d'Eru ?
L'espagnole réfléchit également de son côté mais plus elle y pense, plus elle est convaincue que c'est le hasard qui a fait qu'elles se sont retrouvées dans cet endroit bizarre. Elles ont été ''au mauvais endroit, au mauvais moment'', comme dit Lucy. Et puis la brunette se rappelle de quelque chose.

- « Il me semble qu'Eru a dit que nous avons été aspirées par des... des brêches, ou quelque chose comme ça. Je n'ai pas l'impression qu'elle a choisi de nous emmener ici, tu vois ? Notre monde et celui-ci se sont simplement rentrés dedans, et on a été emportées dans la collision. Enfin... »

Carla a beaucoup de mal à imaginer la scène dans son esprit, mais elle essaie de penser à deux bateaux qui seraient rentrés en collision et dont les membres d'équipage seraient passés sur l'autre navire. C'est de la malchance pure, un accident qui les a propulsées hors de leur quotidien.
Ces pensées pourraient facilement faire chavirer l'esprit de Carla, mais parler de sa famille et de celle de Lucy lui fait du bien. Elle a envie de parler plus longtemps de ses parents et de son frère, mais soudain une inquiétude la gagne.

- « Eru a dit que d'autres personnes ont atterri dans ce monde, aussi... tu crois que notre famille peut être ici, en ce moment ? »

L'idée lui procure des sentiments très bizarres et contradictoires. D'un côté, elle serait ravie de revoir son père, sa mère et son petit frère, mais qui aurait envie que sa famille se retrouve coincée dans un monde étrange et dangereux ? Rien qu'imaginer son petit frère Pablo seul, au milieu de la jungle, tord le ventre de Carla.

- « … Dans tous les cas, ça veut dire qu'on est pas les seules humaines ici. Et si on trouve les autres, on pourrait s'entraider, se protéger les uns les autres et retrouver les gemmes rapidement ! Qu'est-ce que tu en penses ? »

Carla imagine déjà la scène : un groupe d'une dizaine d'humains, tous soudés et accompagnés de leurs Digimons, en exploration à travers la jungle... Mais la jeune fille reprend vite ses esprits et se concentre sur l'instant présent plutôt que s'imaginer des histoires farfelues. La brunette écoute avec attention les paroles de sa camarade au sujet du temple, tout en observant les détails que souligne Lucy. Et lorsqu'elle évoque les inscriptions, l'espagnole a un grand sourire sur le visage.

- « Je ne sais pas, mais ça vaut le coup d'essayer en tout cas ! Allons voir... »

Carla se fraye un chemin jusqu'au mur le plus proche et observe attentivement les gravures. Malheureusement, tous ces signes ne lui disent rien. La jeune femme se tourne vers son interlocutrice.

- « Est-ce que tu y comprends quelque chose, toi ? Ça ne me parle pas du tout... »

C'est alors que Chicomon arrive au pied de sa partenaire humaine, le regard tourné vers elle. Carla le remarque, se penche vers lui et lui demande en souriant.

- « Et toi, tu sais ce qu'il y a d'écrit ? »

Le petit Digimon pousse un petit gazouillement pour toute réponse.

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 40

Feuille de personnage
Expérience:
120/100  (120/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Lucy Scarlet
Symbole de l'Amour
Dim 21 Oct - 10:18
Au moins une chose est sûre, Carla semble d’accord avec toi sur un point : elle ne voit pas en quoi vous pourriez être des élus. Elle voit au contraire plus cela comme quelque chose de purement aléatoire, ce qui te rassure. Par contre, elle mentionne aussi le fait que des membres de votre famille pourraient eux aussi avoir été emporté par les brèches dont Eru a parlé, et qu’ils seraient quelque part au sein du Digimonde, eux aussi. Cette idée te fait froid dans le dos. Tu as quitté ta famille sur un mauvais ton, et s’il y a bien une chose dont tu es sûre, c’est qu’ils n’aimeraient sûrement pas te revoir. Tu les as assez déçus comme ça. Alors s’ils sont là, tu vois surtout cela comme un danger supplémentaire plus que comme un soulagement ou de l’inquiétude. Peut-être qu’ils refuseraient ton aide ? Ou que si tu leur demandais la leur, ils te renverraient à la visage la manière dont tu les as rejetés par amour pour un homme qui n’en valait pas la peine. Et te débrouiller tout seul serait ta punition.

« Je ne préférerais pas. » » réponds-tu quand elle te fait part de sa supposition. « Survivre ici est déjà un calvaire, alors si en plus je dois m’inquiéter pour d’autres personnes qui me sont proches, je ne vais pas m’en sortir. »

Tu te mets aussi à penser que ton ex-petit ami aurait très bien pu atterrir ici, lui aussi, mais heureusement pour toi, Carla passe assez rapidement à autre chose. Si tu avais décidé de faire tourner en boucle ce genre de suppositions, les conséquences auraient pu être bien plus terribles. Surtout qu’elle part sur une note beaucoup plus optimiste en te proposant de vous entraider. Et il faut dire que cela te réjouit. Si vous pouvez rester ensemble au moins jusqu’à ce que l’œuf puisse éclore, ce ne serait pas du luxe.

« Je suis complètement pour. » approuves-tu. « On aura plus de chances de s’en sortir comme ça. Ne serait-ce que parce que la survie en milieu sauvage n’est vraiment pas mon truc. »

Tu imagines déjà vous faire un petit campement de fortune à deux et chercher de quoi vous faire à manger pour la soirée, et autant dire que ce serait la galère totale, selon toi. D’autant plus qu’il y a aussi le Digimon de Carla à nourrir, et ce qui pourrait sortir de l’œuf également. Ce ne sont probablement pas eux qui pourront vous aider, pour le moment. Il va falloir attendre qu’ils grandissent, mais combien de temps cela va-t-il prendre ? A vue de nez, tu as envie de dire des années, mais la perception du temps est peut-être différente au sein du monde digital ?

Vous inspectez ensuite les gravures sur les murs, à la recherche de quelque chose qui vous ferait comprendre ce que vous faites là, ou au moins d’une information qu’Eru ne vous aurait pas donnée. Mais en vain. Tout ce qu’il y a ici est complètement incompréhensible pour vous. Carla demande bien à son Digimon s’il sait quelque chose à ce sujet, mais il ne répond que par un petit gazouillis. Et en ce qui te concerne, tu n’es pas vraiment une spécialiste des gazouillis non plus.

« Je crois que ça ne sert à rien de s'attarder là-dessus pour le moment. » soupires-tu. « Autant chercher de quoi se faire un abri de fortune ou de la nourriture, ce sera sans doute plus productif. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Lumière
Messages : 166

Feuille de personnage
Expérience:
30/150  (30/150)
Voir le profil de l'utilisateur




Carla Barberà
Symbole de la Lumière
Dim 4 Nov - 19:15
Jour 1 - Dans la journée
Si évoquer sa famille avait fait un peu de bien à Carla, il semble que cela ait l'effet complètement inverse sur Lucy. Le visage de l'anglaise se tend légèrement et elle explique à la brunette que l'idée d'avoir sa famille auprès d'elle dans ce monde hostile ne lui causerait que du soucis supplémentaire. Carla fait la moue en hochant la tête.

- « Oui, c'est ce que je pensais aussi... Je serais très heureuse de les revoir, mais ça ne nous faciliterait pas la tâche, c'est sûr. »

Heureusement, les jeunes femmes ne ressassent pas longtemps ces pensées plutôt sombres. Lucy semble être tout à fait partante pour rester avec Carla pour s'entraider, ce qui rassure cette dernière.

- « Super ! Je suis sûre qu'on va s'en sortir, à nous deux ! Et avec nos Digimons aussi ! »

Carla pose les yeux sur Chicomon en disant cela. La petite créature était encore aux pieds de sa partenaire, et il pousse un petit couinement enjoué, comme pour montrer son approbation.

Par la suite, comme l'inspection des gravures n'est pas fructueuse, Lucy propose de partir à la recherche de nourriture et de matériel pour se construire un abri. Carla approuve avec un franc signe de tête.

- « Bonne idée ! On peut éventuellement s'abriter dans les ruines dans le pire des cas, mais la nourriture va être indispensable, c'est sûr ! Et je pense que si on se sépare, on pourra explorer les environs plus vite. »

Carla prend Chicomon dans ses bras et parcourt les environs du regard, avant de désigner une direction avec son menton.

- « Je vais partir par là-bas, histoire de voir si je trouve un peu de nourriture. Je reviens aux ruines dès que j'ai trouvé quelque chose d'intéressant ! »

Carla fait un dernier sourire à Lucy avant de s'éloigner dans la jungle. Bien qu'elle apprécie la compagnie de l'anglaise et pense sincèrement que se séparer leur sera bénéfique au moins quelques temps, la brunette aimerait rester un peu seule pour l'instant, histoire de digérer toutes les informations qu'elle a reçu en seulement quelques heures.
Eeet c'est tout pour moi o/ Merci pour ce RP et à très vite pour le suivant :D

_________________

Carla parle en #E18918 et Chibimon bavarde en #8C66BF
~

Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: File Island :: Forêt Tropicale :: Ruines-
Sauter vers: