:: Hors RP :: Archives Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Lukifeira [Finish]

avatar





Invité
Invité
Sam 17 Juin - 13:53
Lukifeira Aurora


Informations

Nom : Aurora
Prénom : Lukifeira
Surnoms : Rising Star, "Hoshizora Kibou"
Age : 19 ans
Sexe : Masculin

Nationalité : Japonaise
Pays habité : Japon
Ville habitée : Tokyo

Profession : Chanteur / Acteur
Situation familiale : Petite sœur de dix-huit ans, père et mère mariés, situation stable
Situation conjugale : //
Situation financière : Aisée

Orientation sexuelle : Hétérosexuelle

Langues : Langue native anglaise et japonaise. Coréen appris pour élargir son panel de langue pour les chants.
Statistiques 360 points à répartir

Force : 50
Intelligence : 30
Dextérité : 50
Charisme : 80
Constitution : 60
Sagesse : 20
Perception : 40
Chance : 30

Compétences : Je vous laisse choisir ♥

Inventaire : - Un téléphone portable
- Un stylo
- Un petit bloc-note

Digimon : Puttimon
Physique

Taille : 1m75
Teint : Plutôt pâle
Cheveux : Teinture violette, nuance ébène, mi-longs
Yeux : Saphir
Particularité : //
Caractère

« Une fleur, aussi belle soit-elle de surface, ne révèle sa merveille qu’une fois avoir été découverte en un terrain magique. »

D’une façade de lumière, se traduit une attitude envoûtante. Si noble, si aimable, l’atmosphère se dégageant du jeune homme forme une aura princière. Ses agissements accompagnent sans crainte l’effet qu’il émane, accentuant son pseudo statut d’inaccessibilité.

Toutefois, loin de lui d’être un prince des glaces. L’amabilité qu’il démontre est l’une des raisons de sa popularité. Si son sourire réchauffe les cœurs, ses actes suivent ce mouvement. Ainsi, Lukifeira se montre charitable, développant une concerne sensible envers chacun et améliorant son image au mieux possible afin de charmer l’altruisme même. De fait, il expose une sociabilité touchante qui lui permet de se rapprocher assez vite des personnes qui le rencontrent, malgré son niveau de langue soutenu. De même que son halo et ses quelques gestuels majestueux, il laisse guider son type de langage naturellement vers une forme poétique, se penchant à une noblesse spirituelle.

S’ajoute à sa remarquable éloquence un calme effroyable et une contenance exceptionnelle. Qu’importe les situations, il ne laissera jamais un saut d’émotion ternir l’illusion qu’il s’efforce d’entretenir. Ses efforts l’ont conduit à rester placide malgré les événements. En conséquence, panique, pleures ou énervement sont des émotions que son visage dessine peu, laissant donc place à la stature connue de tous. Cet état royal ne se dissipe donc qu’en de très rares occasions dus à sa force mentale et à cette capacité à défendre son masque de sourire.

Cette figure impériale cache toutefois un reflet moins éblouissant. Sans être obscur, son véritable caractère dérive complètement de celui qu’il montre en tant que star. Derrière cette image se situe une pureté à la fois innocente et enfantine. Trouvant en son point culminant une joie de vivre pratiquement extrême, il est difficile de croire que ce personnage est bien le même que celui connu comme étant « Hoshizora Kibou ». Bien qu’il ne perd pas son allure mature, sa personnalité première n’est en rien rattaché à un tel trait de caractère.

S’il paraît aussi réfléchi qu’intelligent, la vérité est tout autre. L’audace et l’instinct règnent en maître, le guidant pour la plupart du temps sur de bonnes positions. Pour ainsi dire, le jeune chanteur se contente de vivre comme il l’entend, sans penser aux conséquences de ses actes, hormis si cela pourrait nuire à son image de perfection.

Dans un quasi-contraire de ce qu’il montre, il possède un sang chaud qu’il contrôle de justesse. Cette impulsivité puérile agit souvent contre lui, même s’il dépossède totalement l’état d’agressivité. Ses agissements se font certes discrets, mais le mènent à respecter ses principes et ses émotions momentanées pour accomplir ses fins. Si jamais il ne peut se contenir, il arrive toujours à pencher la balance de son côté à l’aide de mots. Il lui arrive donc d’être provocateur, ceux-ci se révélant plus ou moins en tant que sarcasme.

Malgré son esprit faiblement espiègle, son cœur se montre aussi chevaleresque qu’il laisse croire. En son for intérieur, il reste un enfant complètement pris dans la lumière des chevaliers servants. Par extension, il est facile de le définir en tant que protecteur acharné. Ceci étant, loin de lui l’idée de coller quiconque pour le protéger. Cette attitude l’a plutôt rendu solitaire, à l’inverse de ce que l’on pourrait croire. S’il semble aimable de figure, il n’est pas du genre à quémander de l’aide pour une tâche. Étant un maître dans l’art du sacrifice, il n’hésite pas à agir dans l’ombre pour y cacher ses périples.

Néanmoins, il n’éprouve aucune frayeur à perdre une partie de lui pour sauver un inconnu, ni même aucun regret. Aussi étrange que cela puisse paraître, son esprit forge en lui une âme des plus héroïques alors qu’il n’a point connaissance des horreurs du monde. Dans cette ignorance, le jeune à la chevelure améthyste accroît sa pureté alors que sa personne se rapproche de son image.

Nonobstant, il reste tout de même un enfant ignorant beaucoup de choses de la vie, autant l’amour que la politique. Même si les connaissances lui font défauts, n’ayant jamais été très studieux, il se réfugie parfois dans les jeux vidéos ou dans l’univers des animes pour se détendre en dehors du travail, même s’il apprécie tout particulièrement ce qu’il produit en tant qu’acteur et en tant que chanteur.
Histoire

« Un jour, je serai connu de tous. On scandera mon nom avant de m’acclamer, héhé…

- T’as beau être métis, c’est pas ça qui va t’aider. Tu n’excelles dans aucun sport, et… T’es idiot. Comment veux-tu être reconnu ?

- Je le serai, c’est tout ! Idiot, idiot !!

- Ha !? Tu veux te battre !? La seule chose à laquelle t’es un tout petit doué, c’est la musique ! Et ne va pas croire que tu vas percer là-dedans, y’a que les génies qui… Vraiment… Arrête d’enflammer tes yeux… Non non, y mettre des étoiles change rien…

- Tu verras, je serai une idole respectée et aimée de tous ! … Idiot ! »

_________

Un léger souffle suivit ces vieux souvenirs, alors qu’un noble sourire se dessina sur mon visage. L’ambiance qui nous entourait n’était ni lourde, ni oppressante. Toutefois, impossible d’admettre qu’aucune pression était posée sur nos épaules. Un gloussement se fit entendre à ma droite, tandis que mon partenaire du côté opposé échauffait ses mains en sautillant faiblement. Avant qu’un nouveau monde n’ouvre ses portes, une réflexion se porta sur le passé.

« Depuis quand t’es devenu assez bon pour te tenir auprès de moi hein ? T’adore vraiment faire ce qu’il te plaît toi…

- Je te l’ai déjà dit, je serai connu de tous. Tous.


- Haha… C’est beau d’avoir un grand rêve mais, le MVP aujourd’hui sera moi. Tâche de ne pas me gêner, idiot. »

Je ne pus lui répondre avant que le premier coup de sifflet ne retentisse. Depuis toujours, j’avais été téméraire au point d’essayer chaque voie qui se présentait devant moi. Cette fois-ci, contrairement à ce que j’avais pu pensé auparavant, j’avais choisi de conduire mon corps sur le terrain enchanté d’un sport d’équipe. Je n’étais qu’un première, mais mes capacités physiques se faisaient presque aussi belles que celles de mon éternel camarade, même si Ryô se prônait d’être un génie du ballon. Malgré cette confiance légèrement déplacée, il était vrai que nos compétences étaient réelles, du moins celle de l’équipe entière. Il nous avait été possible de nous battre pleinement et ainsi, atteindre la finale des nationales d’un championnat inter-lycées.

Ce match était l’occasion parfaite de se faire remarquer. Avec une performance hors du commun, il nous était possible d’être repéré par des recruteurs afin d’entrer dans des clubs talentueux… Voire même d’avoir une chance pour l’équipe nationale jeune, ou au moins participer à leurs entraînements. Cette situation… Cela ressemblait tant à celles qui se produisaient souvent dans les mangas de sport. Elle me donnait la sensation d’être un héros à mon tour. Je… Je…

_________

Le coup de sifflet final signa la fin du match. Une écrasante trombe s’accaparait des lieux alors que je gardais position, sans même prêter attention au torrent émergeant. Ma chevelure ébène absorbait lentement le liquide tombant des cieux, avant de saturer au possible, relâchant d’épaisses gouttes cristallines le long de mon visage. Se mélangeant aux flots des nuages, coulèrent de faibles perles de chagrin sur mes joues. Pourtant, mélancolie ou tristesse ne s’accommodaient nullement à mon état. Je n’arrivais à comprendre ce qui m’affligeait. Cette expression émotive trouvait en son centre une animation unique. Ces larmes aussi réelles qu’illusoires se déplaçaient d’une singulière vivacité. À la fois sémillant et affligé, ce léger sanglot semblait d’un cœur différent. De cette simple exception trouvèrent refuges d’innombrables attachements.

Un geste latent dirigea mon regard émoussé depuis le sol en pleure vers la voile bleutée ornée d’éclats. L’apparition d’une ronde lumineuse cramponna une magie dans les pupilles du brin, accentuant cette balance contrastante qui résultait en ces sourds larmoiements, offrant davantage de ces cris internes à la manifestation limpide. Lourdement, mon bras gauche s’éleva en direction des firmaments, laissant sa main envelopper l’astre de feu semi-apparent avant que l’éternel ruissellement ne perturba mes agissements. Mon avant-bras vint alors s’apposer sur le dessus de mon visage, protégeant mes pupilles de l’épaisse pluie.

Je n’avais rien pu faire. Je n’avais servi à rien. J’avais gâché l’unique occasion qui s’était présenté à nous. Moi un héros ? Il était vrai que l’on n’était guère dans un anime ou un film. C’était impossible pour moi d’être reconnu de tous. Comme l’avait dit Ryô… Je n’excellais pas dans ce sport, je ne risquais pas de marquer les esprits.

_________

« T’arrête vraiment ? Tu arrêtes vraiment ? Il nous reste encore un an, nous. Cette défaite… Elle n’était pas dû qu’à toi. Tu vas vraiment arrêter à cause de ça ? Tu… Tu devais pas être connu de tous !?

- Tu le sais bien. Je n’ai pas de talent. Je ne suis pas un génie. Je ne suis pas comme toi.

- Et quoi ? Tu veux aban…

- Mais ! Mais il n’est pas trop tard. Je peux encore changer de voie.

- … Vraiment ? N’aimes-tu pas le foot !? Je comprends pas… J’arrive pas à te comprendre… Me fais pas croire que tu as oublié notre rêve de conquérir le monde… Ça aussi, tu l’abandonnes ? Je t’ai mal jugé. J’aurai cru que tu étais le genre à te battre. J’aurai cru que tu redoublerais d’effort, après t’être remis, pour faire taire tous ces génies. Haha… J’ai été bête de croire que tu adorais le foot autant que les jeux vidéos. Lâche.

- Je… Je ne reviendrai pas, Ryô. Comme tu l’as dit. Je ne suis qu’un lâche. Dès que cela devient un peu trop difficile, j’arrête immédiatement pour passer à autre chose. Alors… Bonne chance… G… Gagnez, cette année.

- … Crache le morceau. Tu ne pourras pas revenir dans une semaine c’est ça ? Ta blessure… Elle est si…

- Tu l’as remarqué, haha… On est pas ami d’enfance pour rien. J’en ai pour un… Un…

- Un mois ? Si ce n’est qu’un mois, tu peux toujours garder ton niveau, t’en fais pas.

- Un an. On estime à un an de réhabilitation. Il semblerait que le fait d’avoir caché cette blessure lors du jeu fut bien plus fatal que je ne l’avais pensé. Mes muscles sont bien touchés.

- Un an… ? Ça… Ça devrait aller. Si tu fais des tests d’entrée tu vas sûrement réu…

- Arrête. Tu le sais bien. Cette blessure m’empêche d’évoluer. Vu mon niveau actuel, il est impossible que je me fasse remarquer. Game over.


- Voilà pourquoi tu es un grand idiot… Si tu fais pas gaffe à ta santé… Ce genre de chose allait forcément arriver.

- Désolé. J’ai foiré sur ce coup…

- Et… ? Tu vas faire quoi ? Changer tout simplement de voie, comme tu l’as dit ? Dans ton état, tu ne peux pas faire de sport… Tu veux percer dans l’e-sport ?

- Tu te rappelles de notre vieille conversation ? Celle où je parlais de ce rêve fou. Celle qui fut soudaine… La première fois que je mentionne cet objectif…

- Aaaah… Je te disais même que tu avais pas le niveau au sport. M’enfin, ce fut peut-être une erreur…

- Et avant cela, tu m’as dit que j’étais doué pour la musique…

- … Tu veux…

- Je n’ai jamais arrêté. A côté de mes activités sportives, je consacrais mon temps au chant, à la musique. Je pense que je suis plutôt bon, haha. Et toi… Tu as continué, la batterie ?

- Évidemment. Ça détend. Mmh… Attends… Ne me dis pas que tu veux vraiment… Je ne peux pas. Je ne suis pas comme toi, je voue mon temps au football mais aussi aux études. Je ne peux pas faire de groupe avec toi. Je peux pas me permettre de passer autant de temps sur la musique.

- … Je sais.

- Tu arpentes un chemin encore plus ardu que de devenir un dieu du sport, tu sais ? Si tu ne te fais pas repérer, c’est fini. Et c’est plutôt difficile, pire encore que pour le foot. Si tu ne fais plus de sport… Abandonne ton rêve d’être une idole. Étudie, et trouve un emploi stable… Si tu te foires au sujet de la musique… Ça sera vraiment la fin. Je suis sûr que ta famille te dis la même chose que moi, pas vrai ?

- Oui… Ma sœur n’arrête pas de le répéter. Cependant… Je vais le faire. Coûte que coûte.

- … D’accord… Je te donnerai un coup de main, de temps en temps…

- T’es le meilleur… Ryô. »

Mon cœur se déchirait toujours de douleur de cette grosse perte. Même si je gardais le sourire, il était simple de découvrir que cette situation m’accablait. Aucune sensation ne se dégageait de cette jambe à moitié paralysée. J’arrivais à peine à mouvoir mon pied, mais je ne pouvais m’empêcher de continuer d’essayer de retrouver mes sens. Je n’étais aucunement sensé débuter ma réhabilitation dès cet instant. Toutefois, quelque part en mon for intérieur, je n’avais renoncé à renaître de mes cendres. « Je peux encore le faire ». « Le docteur a sûrement exagéré ». Il était vrai qu’une blessure aussi grave n’aurait guère été aussi discrète. J’aurais probablement compris… Ou plutôt, j’aurais été forcé de me retirer avant que cela n’empire autant. Je l’aurais senti, la douleur. Certes, je l’avais cachée, mais pour un cas aussi grave, je n’aurais sans doute point été capable de bouger correctement, voire même de marcher. Alors, un an d’arrêt, c’était juste démesuré. Je pourrais sans doute jouer le mois prochain.

Je m’étais trompé.

Le bilan qui arriva en fin de mois n’était pas aussi merveilleux que je l’espérais, sans pour autant être désastreux. Cela pu même me tirer un léger sourire, mais je souhaitais encore plus. Je voulais me tenir sur le terrain, aux côtés de Ryô… Aux côtés de tous. Au lieu de cela, j’étais privé de toutes activités sportives pour encore six mois, bien que je pouvais déjà me tenir debout avec des appuis. La fin de ma réhabilitation était estimée à bien moins longtemps, mais par mesure de précaution, je n’avais point le droit de recommencer mes entraînements. Il semblerait que dame Chance soit quelque peu hostile à mon égard… Au final, je l’avais réellement perdu, le football.

_________

« Ta jambe Luki… Ça ira ?

- Ça ira. Je ne peux pas faire de sport, mais rien ne m’empêche de faire un peu de musique. Et tu m’as dit… Tu as trouvé un membre ?

- Ouais. Une fille bassiste. Je crois qu’elle est dans ta classe.

- Une fille ? Mmh… Il ne me semble pas que je connaisse quelqu’un qui joue d’un instrument.

- T’es si populaire auprès de tout le monde, et tu connais personne dans ce domaine ? Qu’est-ce que tu fais en cours sérieusement ?

- Je dors.

- Tu dors… Je comprends mieux comment tu peux avoir des notes aussi catastrophiques… Une chance que ton père soit anglais, tu aurais un problème supplémentaire… Ceci dit, elle devrait arriver bientôt. Tu la reconnaîtras sûrement à ce moment.

- Elle vient déjà ?

- Tu ne veux pas être une idole au plus vite possible ? On a formé le groupe, soit heureux qu’elle vienne.

- On ? Tu… Et le foot… ?

- … J’ai pas été sélectionné. Et je ne reste pas pour le tournoi de printemps, je préfère maximiser mes chances d’entrée pour l’université où je souhaite. Autrement dit… Game over.

- Dis pas ça… Toi… Tu peux encore…

- Ça va. Je n’étais pas aussi passionné que toi. Dans ce lycée, tu es bien le seul à être aussi rêveur.

- … Alors que l’on avait atteint les nationales ?

- Je rejoins ton groupe pour t’aider à réaliser ton stupide et tu te plains ? Tu veux quoi à la fin…

- Tu devrais poursuivre ton propre rêve, Ryô. Je ne veux pas faire le même speech que toi… Mais… Tu le regrett…

- Je veux conquérir le monde à tes côtés. Je peux bien le faire dans le domaine de la musique, pas vrai ? »

Avant que je ne puisse lui répondre, une voix timide interrompit notre discussion. En toute évidence, mon attention se porta vers la source de parole. En effet, elle faisait partie de ma classe. Elle qui évitait de trop se distinguer souhaitait véritablement nous rejoindre ? Semblerait-il que je ne la connaissais pas autant que je ne le croyais. J’esquissais un petit sourire avant que mon meilleur ami n’intervienne.

« Elle est mignonne pas vrai ? Elle apportera sûrement un plus à notre trio, haha !

- Haha, je ne peux pas le nier. »

Les présentations se firent en une courte période, avant que l’on ne joue de nos instruments comme pour évaluer notre niveau actuel. Notre groupe avait été formé. Étonnement, il ne nous fallut pas longtemps avant que l’on soit en symbiose. Peut-être était-ce notre destiné que de se rencontrer. Ou alors était-ce une simple coïncidence… Mais nulle doute que notre amour pour la musique était véritable. Même si notre niveau n’était pas encore parfait, faire de la musique à nous trois arrivait à resplendir mon visage d’un sourire véritable.

_________

« Qui aurait cru qu’on acclamerait autant mon nom que le tien, hein, ‘Hoshizora’ ?

- Je reste quand même le centre des attentions, mon cher Ryô.

- Mmpf. Fais gaffe à ton image, tu l’as bossé jusqu’à devenir une vraie idole. M’enfin, t’as vraiment le temps pour le concert suivant aussi ? T’as pas un film à tourner en ce moment ?

- J’ai toujours du temps pour vous.

- T’es pas obligé de me mentir, je te connais… La dernière fois, quand j’ai proposé une sortie, t’as préféré mâter un anime que de te bouger.

- C’était mon anime préféré ! Je pouvais pas le louper !

- Ton image, ton image…

- Oh.

- N’empêche que… Cela a pris moins de temps que je ne le pensais.

- Tu ne pensais même pas pouvoir devenir une star. Pourtant, tu es très classe, toi aussi.

- Je fais pâle figure à côté de ton style si noble et ta nouvelle teinture étrangement attirante. Les filles sont folles de toi.

- Toi aussi tu as de nombreux fans, ne me le fais pas répéter.

- … M’enfin, peut-être pas autant qu’elle…

- Ah. C’est vrai. Elle est vraiment populaire, notre troisième membre.

- C’est bien elle qui a vu son pic de popularité monter en premier. C’est un peu grâce à elle qu’on en est là maintenant. Sans elle, on aurait jamais trouvé d’agence, ni rien pour nous soutenir.

- Elle arrive.

- C’est donc l’heure… »

Une impression de déjà-vu s’installa dans mon esprit. L’ambiance était à la fois lourde et plaisante. Mon cœur palpitait, tandis que mon âme s’emballait. Il en valait de même pour mes deux camarades. Un nouveau monde s’ouvrait à nous… Pour notre tout premier concert à très grand échelle, il était impossible pour nous de rester de marbre. Toutefois, le calme régnait sur nos corps, comme si l’on était habitué. Nos prestations précédentes nous avaient déjà donné de l’expérience. Et surtout… On le savait. Ce qui nous attendait derrière ces rideaux, ce n’étaient pas des adversaires. C’étaient des fans.
Derrière l'écran

Prénom/Surnom : Lukifeira / Shaporo
Âge : 19 ans
Comment es-tu arrivé ici ? Top-site
Parrain : (si tu es ici grâce à un membre)
Avatar : Saito Hajime - Hakuoki
Code:
<b>Hakuoki Shinsengumi Kitan</b> - <a href="lien galerie zerochan/deviant*etc">Saito Hajime</a> ; <a href="http://digiworldproject.forumactif.com/u16">Lukifeira Aurora</a>
Une question ? : Pas pour le moment
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de la Sincérité
Messages : 177

Feuille de personnage
Expérience:
145/100  (145/100)
Voir le profil de l'utilisateur




Eiric R. Lauritzen
Symbole de la Sincérité
Sam 17 Juin - 14:17
Bienvenue ! Bon courage pour ta fiche ! ^-^
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 17 Juin - 14:51
Welcome !
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 17 Juin - 14:53
Je te l'ai déjà dit sur Discord mais je me répète quand même : bienvenue ! :)
Hâte de voir ce que tu nous réserves comme personnage o/
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mer 21 Juin - 1:42
Merki à vous >//<

J'ai terminé le caractère, je vous pondrai l'histoire dès que possible ♥

Du coup j'ai fini l'histoire aussi ♥
Enjoy !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Symbole de l'Amour
Messages : 152

Feuille de personnage
Expérience:
110/200  (110/200)
Voir le profil de l'utilisateur




Connor K. Anderson
Symbole de l'Amour
Mer 21 Juin - 9:57
Bienvenue ! J'ai hâte de rencontrer ton personnage ! ^^

_________________

Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Dim 25 Juin - 21:16
Blblblbl, je valide totalement le choix d'avatar et le nom. **
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Personnage non joueur
Messages : 498
Voir le profil de l'utilisateur




Key Board
Personnage non joueur
Lun 26 Juin - 1:15
Fiche validée

Tu es validé ! Bienvenue sur Digital World Project ! Ton symbole est celui de l' Espoir. Tu peux maintenant profiter pleinement du forum ! Tu peux désormais :

► Consulter ta fiche personnage alias Digivice
► Créer ta fiche relation
► Créer ton journal rp
► Débuter le RP sur ce topic
► Effectuer des demandes sur ce topic avec ces formulaires
► Sans oublier de remplir ton profil en mettant les liens de ta fiche et de ton Digivice !

Bon jeu ! Si tu as des questions n'hésites pas à MP le staff !
Revenir en haut Aller en bas





Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Digital World Project :: Hors RP :: Archives-
Sauter vers: